background preloader

Egalité des chances

Facebook Twitter

Internat scolaire - L'internat de la réussite. L'internat, un projet pédagogique et éducatif exigeant et bienveillant.

Internat scolaire - L'internat de la réussite

Scolarisation des élèves handicapés - Le droit à l'École pour tous. Depuis la loi du 11 février 2005 relative à l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, le handicap est envisagé dans sa dimension sociale, c'est-à-dire en prenant en compte la situation du jeune dans son environnement.Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Scolarisation des élèves handicapés - Le droit à l'École pour tous

Introduction. En France, les inégalités de réussite scolaire s’accroissent, et le poids de l’origine sociale sur la réussite et les parcours scolaires des élèves est grand.

introduction

De nombreux travaux de recherche, les résultats des élèves français aux évaluations internationales PISA 2013 (Programme international de suivi des acquis), et les statistiques de l’Éducation nationale en témoignent : le mécanisme de reproduction sociale à l’école est bel et bien à l’œuvre. La France est l’un de ceux où le milieu social dont l’élève est issu conditionne le plus sa réussite scolaire. La ministre de l’Éducation nationale elle-même le rappelle dans son discours du 17 décembre 2014 : Notre pays ne donne pas les mêmes chances de réussite à tous ses élèves. Les inégalités sociales se transforment et s’aggravent en inégalités scolaires : depuis 2002, le poids de l’origine sociale sur les performances des élèves de 15 ans a augmenté de 33 %. Consulter l’article. Des ressources pour compléter la conférence "Qu'est-ce qu'une école juste ?" Jean-Paul Delahaye : "Refonder l’école, c’est faire réussir les plus pauvres"

Faut-il concentrer les moyens sur des écoles spéciales pour les plus pauvres ?

Jean-Paul Delahaye : "Refonder l’école, c’est faire réussir les plus pauvres"

Faut il une pédagogie officielle pour ces enfants ? Doit-on transférer des moyens du lycée vers le primaire ? Jean-Paul Delahaye revient sur les points les plus importants de son rapport. Adapter l'école à la grande pauvreté c'est une question pédagogique ou de moyens ? Il ne s'agit pas d'adapter l'école à la grande pauvreté mais de faire réussir tous les élèves, c'est-à-dire de faire en sorte que, quel que soit leur milieu d'origine, tous les enfants de ce pays maîtrisent le socle commun de connaissances, de compétences et de culture à l'issue de la scolarité obligatoire.

Parce que les enfants en situation de grande pauvreté ont des fragilités qui les empêchent d'entrer sereinement dans les apprentissages (comment bien apprendre quand on a des difficultés pour se loger, pour se nourrir, pour s'habiller, pour acheter le matériel nécessaire aux études, pour se divertir et se cultiver?) Repères historiques - Éducation prioritaire. Sommaire Les origines La massification de l’enseignement par la prolongation de la scolarité obligatoire à 16 ans (1959) et par la création du collège unique (1977) visait l’élévation du niveau de formation des nouvelles générations.

Repères historiques - Éducation prioritaire

Elle avait également pour objectif la réduction des inégalités des destins scolaires. Ces espoirs de démocratisation ayant été déçus, il a fallu penser autrement les causes de l’échec scolaire. Des travaux de sociologie ont ainsi révélé l’importance de l’origine sociale des élèves, en insistant notamment sur le rôle joué par « l’environnement familial et social », et plus particulièrement par le niveau d’instruction des parents, sur la réussite scolaire. Ces constats ont abouti à la création de politiques d’éducation prioritaire dans certains pays d’Europe. Retour au sommaire. Parcours d'excellence pour les collégiens de REP+ de la troisième jusqu'à la terminale. L'ambition, le travail et les efforts jouent un rôle essentiel dans l'accès des élèves aux domaines d'excellence, que ce soit dans la poursuite d'études ou dans l'insertion professionnelle.

Parcours d'excellence pour les collégiens de REP+ de la troisième jusqu'à la terminale

Mais nous ne pouvons ignorer non plus l'influence de l'environnement social et culturel dans les réussites les plus marquantes. Aussi, parce que le mérite est une valeur essentielle, il est important de donner à tous nos élèves, et en particulier à ceux issus de milieux modestes, l'opportunité de réussir. Or, celle-ci ne peut dépendre des seules conditions économiques et sociales : à ceux qui ont la chance d'avoir une connaissance du fonctionnement de certains parcours ou de certaines filières, de leurs codes et de leurs pratiques, répond la situation de ceux qui pourraient y accéder, mais ne le savent pas forcément, ou s'imaginent que ce n'est pas pour eux.