background preloader

Accompagnement

Facebook Twitter

L'accompagnement dans le champ professionnel. Notes Cadre de l’Institut de formation et de recherche aux métiers de l’éducation spécialisée On voit aussi apparaître, plus récemment, des propositions à caractère commercial de type « coaching scolaire ».

L'accompagnement dans le champ professionnel

On pense, par exemple, à l’accompagnement à la scolarité qui est dénué de sens lorsqu’il se réduit à être « de la classe après la classe ». Lois du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale, du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et du 11 février 2005 concernant les personnes handicapées. Dont les références sont notamment Edgar Morin ou Francesco Varela. La loi sociale du 2 janvier 2002 participe de la reconnaissance de l’accompagnement social: elle réaffirme la place de l’usager « au centre du dispositif », entend promouvoir l’autonomie, la protection des personnes et l’exercice de leur citoyenneté.

Le terme dispositif répond à trois sens: juridique, technologique et militaire, chacune de ces significations étant présente dans l’usage qu’en fait Foucault. Caractéristiques de l'approche centrée sur la personne par Carl Rogers. « Qu’est-ce que j’entends par Approche Centrée sur la Personne ?

caractéristiques de l'approche centrée sur la personne par Carl Rogers

C’est l’expression du thème de toute ma vie professionnelle qui s’est clarifié au cours de mon expérience, de mes interactions avec les autres au fil de ma recherche. Je souris en pensant aux diverses étiquettes que je lui ai données au long de ma carrière : counseling (1) non-directif, thérapie centrée sur le client, enseignement centré sur l'élève, leadership centré sur le groupe. Les champs d’application s'étant multipliés et diversifiés, l’étiquette d’Approche Centrée sur la Personne me semble celle qui la décrit le mieux.

L'hypothèse centrale de cette approche peut être brièvement résumée : L’individu possède en lui-même des ressources considérables pour se comprendre, se percevoir différemment, changer ses attitudes fondamentales et son comportement vis-à-vis de lui-même. A la première on peut donner le nom d’authenticité, de réel ou de congruence. (Rogers,1962) Le developpement de la personne de rogers floch lamour 2011. A., Lhotellier. Tenir conseil. Délibérer pour agir. 1Les activités de conseil se sont multipliées au cours de ces cinquante dernières années : conseil psychologique (problèmes personnels), conseil familial, conseil professionnel (emploi,chômage), conseil éducatif (parents-enfants), conseil d'orientation, conseil pédagogique (enseignants-étudiants), co-conseil...

A., Lhotellier. Tenir conseil. Délibérer pour agir.

Or, Alexandre Lhotellier souligne le fait que beaucoup de personnes « exercent un métier de conseil ou entendent l'exercer sans jamais l'avoir appris, comme si l'empirisme ou l'éclectisme suffisaient à cette pratique. L'étonnement continue devant la confusion régnante entre entretien, thérapie, aide et conseil. (.•.) Le conseil est considéré comme évident, allant de soi, et il est réduit à un mode mineur de pratiques relationnelles, quand il n'est pas considéré comme superficiel. (...)

Le conseil est une activité tellement fréquente, tellement quotidienne dans nos vies personnelles, profession­nelles et sociales, qu'il en est oublié. Penser l'accompagnement adulte. Des pratiques multiformes autour de l'accompagnement souligne l'apparition de nouvelles prises en charge des adultes, du coaching au mentorat en passant par l'assistance thérapeutique. Cela peut être considéré comme un signe sociétal fort. Quelle est sa signification ? Comment aider les professionnels à situer les différents enjeux de la relation d'accompagnement pour, dans certains cas, favoriser une nouvelle autonomie des accompagnés ?

A travers les seize contributions de cet ouvrage, des suggestions sont proposées pour aider à décrypter les significations, les enjeux et les ambiguïtés des pratiques d'accompagnement. Page I à VI Pages de début Page 5 à 16 Introduction. Première partie. Page 17 à 26 Présentation Page 27 à 49 Chapitre I. Page 51 à 71 Chapitre II. Page 73 à 91 Chapitre III. Deuxième partie. Page 93 à 98. Octobre 2016 – RIPCO. Titre : POUR LA MISE EN ŒUVRE D’UN MANAGEMENT DE LA DIVERSITE En quoi une ecole peut-elle faire école ?

octobre 2016 – RIPCO

Auteurs : Sabrina PERUGIEN & Isabelle BARTH Résumé : Investiguant un champ de recherche encore méconnu dans la littérature académique traitant du management de la diversité, cette recherche propose de mettre au jour les enseignements tirés de la construction d’une politique diversité au sein d’une organisation de l’enseignement supérieur. En prenant le cas d’une école de management ayant impulsé une dynamique de changement en faveur d’un management de la diversité, ce travail propose d’examiner la construction de ce processus en s’appuyant sur une recherche-intervention de cinq années.

La dynamique de changement opérée est étudiée à travers l’introduction d’un instrument de gestion, sous-exploré dans la littérature gestionnaire : le label diversité. Titre : Egalité, Discrimination, Diversité et GRH. Strategie personnelle de resolution de probleme. L'humour en psychothérapie. Notes Médecin assistant candidat spécialiste en psychiatrie au centre de santé mentale de l’Université Libre de Bruxelles.

L'humour en psychothérapie

Cette notion de point de vue sur le monde est déjà mentionnée par Freud quand il décrit « l’intention que l’humour met en acte, […]. Il veut dire : “Regarde, voilà donc le monde qui paraît si dangereux. Un jeu d’enfant, tout juste bon à faire l’objet d’une plaisanterie !”» In Freud, 1927. Il s’agira le plus souvent d’un thérapeute et de son patient, mais de multiples autres possibilités existent : thérapeute-famille, superviseur-thérapeute, superviseur-équipe de soins,… Cette définition se rapproche fortement du point de vue de Cade (1992, p. 165), mais en y ajoutant la question du choix du sens par la personne qui reçoit le recadrage, ainsi que du choix du comportement~réponse à apporter aux événements. Claudia était bien entendu la patiente-désignée du système décrit.