background preloader

Revus

Facebook Twitter

Révolution numérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Révolution numérique

L'ordinateur constitue l'élément clé du phénomène « révolution numérique ». À la fin des années 1970, les premiers ordinateurs personnels sont fabriqués à grande échelle. La constitution du réseau internet, par lequel des ordinateurs du monde entier peuvent se connecter entre eux, a constitué le deuxième facteur décisif de la « révolution numérique ».

On dénombre un million d'ordinateurs connectés en 1992 et 36 millions quatre ans plus tard. Les lettres http (Hyper Text Transfer Protocol) et www (World Wide Web) peuvent être considérées comme le symbole de cette mutation. On appelle « révolution numérique[2] » (ou plus rarement « révolution technologique[3] » ou « révolution internet »[4]) le bouleversement profond des sociétés survenu globalement, dans les nations industrialisées (notamment Europe occidentale, Amérique du Nord, Japon) et provoqué par l'essor des techniques numériques, principalement l'informatique et Internet. On[Qui ?] La révolution numérique de l'éducation a-t-elle eu lieu? A quelques encablures de la Maison de la radio, porte Dauphine les Assises du numérique viennent tout juste de fermer leur porte.

La révolution numérique de l'éducation a-t-elle eu lieu?

Pour cette cinquième édition, l’un des thèmes abordés a été : « De la craie à la tablette numérique : la révolution éducative ». La formulation révèle, peut-être, le fond du problème. La révolution de l’éducation par le numérique est souvent abordée par le biais du matériel. Les ordinateurs, les logiciels, les écrans, Internet ou Twitter seraient les acteurs de cette révolution. Or, la publication, cette semaine du résultat du projet SynergyNet, une expérience sur 400 élèves coûtant 15 millions d’euros menée en Grande-Bretagne pour évaluer l’impact des bureaux-écrans multitouch sur l’apprentissage des maths, est essentiellement axée sur l’organisation de la salle de classe autour de ces outils.

La révolution éducative naîtrait ainsi des modes d’apprentissages que la technologie rend possible. Quels sont les points de blocage qui pénalisent la France ? L'impact du numérique sur le monde du travail. Loi Travail : “Le monde de l'édition est déjà sacrément déréglementé” La CGT SGLCE (Syndicat Général du Livre et de la Communication Écrite) dans le cortège parisien (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Après les mobilisations, notamment, du 31 mars 2016 et du 1er mai dernier, les salariés du monde du livre poursuivent leur mobilisation contre le projet de loi de la ministre du Travail Myriam El Khomri, la « Loi Travail ».

Loi Travail : “Le monde de l'édition est déjà sacrément déréglementé”

Le syndicat CGT reste au cœur du mouvement, notamment pour le secteur du livre, mais sans être la seule organisation syndicale impliquée, évidemment. « Vu le nombre de manifestants aujourd'hui, je n'ai pas l'impression que la mobilisation s'essouffle, au contraire, il y a une détermination forte dans le pays pour que la Loi Travail ne passe pas » estime Didier Lourdez, secrétaire général du Syndicat Général du Livre et de la Communication Écrite (SGLCE). 300.000 personnes auraient manifesté hier contre le projet de Loi dans toute la France, selon la CGT, tandis que la police estime le nombre de personnes mobilisées à 153.000. Technologie, numérique, robotique : pour changer le monde du travail de demain. Un forum avec @OCDE*_*fr (OECD Forum 2016 #OECDwk) vient de se dérouler sur le thème « Économies productives, sociétés inclusives » ; un sujet opportun alors que l’économie mondiale ne parvient pas à se remettre des conséquences de la crise de 2008 et risque, aujourd’hui, de basculer dans une récession accompagnée d’une déflation et d’une hausse du chômage et du travail précaire.

Technologie, numérique, robotique : pour changer le monde du travail de demain

Un des principaux messages des syndicats (@TUACOECD) serait d’« investir dans l’éducation publique de qualité et le développement des compétences, afin de créer des possibilités d’apprentissage et de formation en situation de travail tout au long de la vie ». Dans ce cadre d’analyse, l’OCDE préconise, donc, d’adopter une nouvelle approche globale pour relever les défis de la productivité et des inégalités. Nouveaux défis Le rapport met également en lumière les nouveaux défis que pose la montée en puissance de l’économie numérique en termes d’emplois et de compétences. Création d’emplois et mission de l’école.