background preloader

Arts Plastiques

Facebook Twitter

Henning Wagenbreth. Uriginal. "La fille de la photo" sort du cliché. M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Annick Cojean A QUOI TIENT LA FORCE D'UNE PHOTO ?

"La fille de la photo" sort du cliché

A sa grâce, son magnétisme, son pouvoir d'interpellation ? D'où vient que, dans un déluge d'images, il en est une qui accroche le regard, imprime l'imaginaire et marque à jamais les mémoires ? Et comment expliquer qu'après avoir fait irruption dans nos vies son personnage central continue de nous hanter, qu'il devient familier et qu'on se l'approprie, qu'on se montre exigeant, qu'on souhaite entendre sa voix, donner à la photo une suite, une histoire, un destin ? Il nous a dérangés, fascinés, bouleversés ? Dans un hôtel de Toronto où elle s'apprête, ce 8 juin, à recevoir ses amis, la jeune femme, désormais canadienne, éternellement sourit.

"J'ai longtemps voulu fuir cette petite fille plongée dans le chaos de la guerre du Vietnam. Comics libres de droits. Comics et propagande. Au fait, qui est Captain America ?   Un bouclier rond, un costume aux couleurs de l’Amérique et le corps d’un super-soldat dopé grâce au sérum S.S.S : Steve Rogers, alias Captain America, n’a qu’une obsession, celle à l’origine de sa création : combattre le nazisme.

Au fait, qui est Captain America ?  

Pour honorer cette mission, ce personnage de comics est servi par des capacités physiques et intellectuelles hors-norme. Comme Batman, Superman ou encore Hulk... sauf que Captain America n'a jamais réussi à avoir leur popularité en France. Alors que le film Captain America, le soldat de l'hiver sera sur les écrans le 26 mars, portrait de ce héros né avec la Seconde guerre mondiale et que le cinéma a beaucoup fait évoluer.

Frère de Hulk, Thor et les X-Men. C’est le 20 décembre 1940 que Captain America fait son apparition aux Etats-Unis, dans le premier numéro de Captain America Comics, édité par Timely Comics, le futur Marvel. Un détail pour les puristes : Captain America n’a pas toujours été armé de son bouclier rond. A l’origine de ses superpouvoirs. L'influence de la société sur les super-héros de comics. Capitaine America a des origines mythologiques.

L'influence de la société sur les super-héros de comics

En effet sur son casque il possède des ailes qui sont une allusion au Dieu Hermès. Celui ci symbolise la rapidité , c’est le messager des dieux de l’Olympe. Il est également inspiré de l’Oncle Sam qui est une figure de propagande pour l’armée américaine ,ce personnage porte les couleurs du drapeau américain tout comme Capitaine América qui les portes sur son costume de super-héros. Affiche de propagande militaire peint par James Montgomery Flagg pendant la Première Guerre mondiale. Captain America nait en décembre 1940 du pinceau de Jack Kirby et de l’imagination de Joe Simon, dessinateur et scénariste pour la Timely Comics. Steve Rogers, du fait de sa faiblesse physique, ne peut s’enrôler dans l’armée américaine en 1941.

C’est la 1ère de couverture de Capitaine America où on le voit frapper Hitler.Il représente le lien entre la guerre et le lecteur. J'aime : J'aime chargement… La propagande dans les Comics Américains de la Seconde Guerre Mondiale. L'influence de la société sur les super-héros de comics. Les super-héros américains sont nés entre la grande dépression , le krach boursier de 1929, qui a engendré une crise et donc beaucoup de pauvreté, et la seconde guerre mondiale.

L'influence de la société sur les super-héros de comics

Avec leurs pouvoirs surnaturels les super-héros constituent un grand univers fictionnel qui permet de s’évader (surtout en période de crises) et symbolisent les valeurs de l’Amérique. Durant la deuxième guerre mondiale, ils deviennent les gendarmes du monde : Capitan America combat le nazisme , Superman lutte contre les tensions internationales de son temps. Bande dessinée : le regard indigné de Tardi sur 14-18. Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits » Accueil > Formations et ressources > Liste des répertoires > Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits » Recommander cette page à un(e) ami(e) Digital Comic Museum (DCM) est un site web dédié aux Comics tombés dans le domaine public et publiés au cours de l'âge d'or (« Golden Age ») de la bande dessinée américaine (1938-1945).

Des bandes dessinées gratuites et « libres de droits »

L'objectif de DCM est d'offrir un accès gratuit à des centaines de bandes dessinées publiées avant 1959, numérisées et téléversées sur la plateforme par les utilisateurs. Bien évidemment, les modérateurs et administrateurs du site veillent tout particulièrement à éviter la mise en ligne de bandes dessinées protégées par le droit d'auteur (copyright). On ne trouvera donc pas des éditeurs comme Marvel, DC, Disney ou EC Comics. D'autres initiatives comme Comic Book + et BDzFR s'inscrivent dans la même démarche de mise à disposition de bandes dessinées « libres de droits ».

Sources Digital Comics Museum : Niveau : Populaire.