background preloader

EMC

Facebook Twitter

Lutte contre les discriminations. Lutter contre les discriminations Le Défenseur des droits lutte contre les discriminations, et favorise un égal accès de tous et toutes aux droits.

Lutte contre les discriminations

Une discrimination est une inégalité de traitement fondée sur un critère interdit par la loi (sexe, âge, état de santé…) et dans un domaine cité par la loi (accès à un service, embauche…). A ce jour, 20 critères de discrimination (« critères prohibés ») sont fixés par la loi. Ainsi, défavoriser une personne en raison de ses origines, son sexe, son âge, son état de santé, ses opinions... est formellement interdit par la loi et les conventions internationales approuvées par la France. Vous pouvez vous adresser au Défenseur des droits si vous vous estimez victime d’une discrimination, directe ou indirecte. Qui peut saisir le Défenseur des droits ? Le Défenseur des droits peut également se saisir d'office lorsqu'il estime que son intervention est nécessaire. Quels sont les critères de discrimination ?

Où m’adresser ? Pour en savoir plus. Histoire-géographie-citoyenneté - liberté d'expression et liberté de la presse. Mis à jour le 21/10/2015 Quelques séances autour de la liberté d'expression et de la liberté de la presse incluant un travail de recherche et d'analyse de dessin de presse et un débat. mots clés : liberté d'expression, liberté de la presse, EMC, dessin de presse, débat Ces quelques séances prennent place dans une séquence d'enseignement moral et civique consacrée aux libertés.

histoire-géographie-citoyenneté - liberté d'expression et liberté de la presse

Elle est menée en cyle 4, pour ma part en classe de 4è. La séquence débute en faisant le lien avec le thème étudié précédemment en histoire, la Révolution et l'Empire, et en particulier la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen. Les libertés d'expression et de la presse, deux libertés fondamentales, constituent le cœur de cette séquence.Leur étude commence par un brainstrorming autour de la notion de liberté d'expression. Des libertés incomplètes, menacées, à défendre L'étude débouche sur la nécessité de défendre ces libertés fondamentales. Les dessins de presse le débat Evaluation et perspective auteur(s) : Ce que dit la loi - Les actes, injures et discriminations racistes sont condamnés par la loi sur la liberté de la presse du 29 Juillet 1881 et des dispositions du code pénal.

Ce que dit la loi -

Cet article rappelle les textes de lois et vous informe des peines encourues. L'injure raciale publique et non publique sont réprimées respectivement par l'article 33 alinéa 3 de la loi de 1881 et l'article R.624-4 du code pénal. L'injure se définit comme "toute expression outrageante, terme de mépris ou invective" (exemple : « sale noir »), adressée à une personne ou à un groupe à raison de leur origine ou de leur appartenance une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée. - Lorsqu'elle est publique (café, blog, rue, réunion, affiche, livre, radio, télévision…), l'auteur de l’injure encourt jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 22 500 euros d'amende.

Le tribunal qui jugera l’affaire est le tribunal correctionnel. Egalité contre le racisme. Quand parle-t-on de discrimination ?

Egalité contre le racisme

La discrimination Selon l’article 1 de la loi 2008-496 du 27 mai 2008, « constitue une discrimination [...] la situation dans laquelle, sur le fondement de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie ou une race, sa religion, ses convictions, son âge, son handicap, son orientation ou identité sexuelle, son sexe ou son lieu de résidence, une personne est traitée de manière moins favorable qu'une autre ne l'est, ne l'a été ou ne l'aura été dans une situation comparable ». De plus, en vertu de l’article 6 de la loi 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (dite loi Le Pors), « aucune distinction, directe ou indirecte, ne peut être faite entre les fonctionnaires en raison de [...] leur origine [...] ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie ou une race ». Le harcèlement discriminatoire L’incitation à discriminer Dans l’emploi.

PAFEU - Animer un débat. Je me questionne De quelle manière les enseignants utilisent-ils le débat comme méthode pédagogique?

PAFEU - Animer un débat

Quels avantages y aurait-il à l'intégrer à mon enseignement? Je m’informe Pourquoi recourir au débat? L'utilisation du débat en classe présente des avantages pour les enseignants et les étudiants. De quoi s'agit-il? Le débat est un exercice intellectuel conviant les étudiants à faire valoir le bien-fondé de leur position sur une question (Chial et Riall, 1994). Dans un débat, les étudiants peuvent poursuivre des objectifs différents. Quand recourir au débat dans mon enseignement? Avant le début du cours, l'enseignant peut : choisir un type de débat permettant de favoriser la participation du plus grand nombre; revoir l'environnement physique de la classe afin de faciliter le débat (logistique influencée par le type de débat); diviser le groupe en petites équipes si nécessaire.

Dès le premier cours, l'enseignant peut : Durant les débats, l'enseignant peut : Ress emc debat 464011. Sénat junior.