background preloader

La révolution française

Facebook Twitter

Révolution française 1789-1799. Ensemble des mouvements révolutionnaires qui mirent fin en France à l'Ancien Régime.

Révolution française 1789-1799

Introduction 1789 a ébranlé l'Europe et le monde. Des Allemands, comme le philosophe Kant ou l'étudiant Hegel, ont aussitôt perçu l'ampleur de la rupture entraînée par la prise de la Bastille et la Déclaration des droits de l'homme. Leurs œuvres ont témoigné de leur attente d'un monde rénové par l'action politique.

Les Anglais et les Américains se sont déchirés sur les enseignements à tirer de ce qui se passait en France : pour le Britannique Edmund Burke, député whig aux Communes (Reflections on the Revolution in France, 1790), l'insurrection populaire a ruiné les fondations historiques de la nation française ; le démocrate anglo-américain Thomas Paine répond à ce violent réquisitoire par The Right of Man (1791-1792), où la Révolution est présentée comme l'annonce d'un monde meilleur bâti par les hommes. La Terreur. Nom donné à deux périodes de la Révolution française : la première Terreur (10 août-20 septembre 1792) et la seconde Terreur (5 septembre 1793-28 juillet 1794). 1.

la Terreur

La première Terreur (10 août-20 septembre 1792) C'est Pas Sorcier. La révolution française. Archives numériques de la Révolution française. Les Archives numériques de la Révolution française (ANRF) sont issues d’une collaboration de plusieurs années entre les bibliothèques de l’Université de Stanford et la Bibliothèque nationale de France (BnF), visant à créer une version numérisée des principales sources d’étude de la Révolution française et à les mettre à disposition de la communauté académique internationale.

Archives numériques de la Révolution française

Les Archives s’appuient sur deux sources principales, les Archives parlementaires et un vaste corpus d’images réuni pour la première fois en 1989 et intitulé Images de la Révolution française. Archives parlementaires / Parliamentary archives. Histoire de l'Assemblée nationale. L'histoire de la représentation nationale depuis deux siècles est étroitement liée à celle du principe démocratique et du chemin accidenté qu'il a dû parcourir avant de trouver dans nos institutions une consécration définitive.

Histoire de l'Assemblée nationale

Si les Français ont périodiquement élu des représentants depuis 1789, le mode de désignation et les pouvoirs de ces mandataires ont considérablement varié selon les époques, les périodes d'effacement de l'institution parlementaire coïncidant généralement avec un recul des libertés publiques. A cet égard, les dénominations ne sont pas innocentes. Georges Jacques Danton. Homme politique français (Arcis-sur-Aube 1759-Paris 1794).

Georges Jacques Danton

Maximilien de Robespierre. Homme politique français (Arras 1758-Paris 1794). 1.

Maximilien de Robespierre

Un bourgeois de province D'une famille de bourgeoisie provinciale, ce jeune Artésien, très tôt orphelin (en fait, le père a abandonné les siens) et sevré des joies de l'enfance, est élevé, avec son cadet Augustin par son grand-père maternel. Il fait de sérieuses études, d'abord chez les oratoriens d'Arras, puis comme boursier à Louis-le-Grand (1769).

Rentré dans sa ville natale, il devient avocat au Conseil d'Artois (1781) et juge au tribunal épiscopal. 2. 2.1. Élu député du tiers état aux états généraux de 1789, Robespierre arrive à Versailles imbu des doctrines des grands philosophes. À l'Assemblée comme au club de Jacobins, où il se montre très assidu, ses collègues le sentent mû par une flamme secrète, par la certitude inébranlable d'avoir raison. « Il ira loin, prophétise Mirabeau, il croit tout ce qu'il dit ! Depuis la fuite du roi à Varennes (juin 1791), ses principes révolutionnaires se sont durcis. Louis XVI. (Versailles 1754-Paris 1793), roi de France (1774-1791), puis roi des Français (1791-1792), fils du Dauphin Louis et de Marie-Josèphe de Saxe, petit-fils de Louis XV. 1.

Louis XVI

Duc de Berry 1.1. Une enfance dans l'ombre du duc de Bourgogne Le futur Louis XVI, d'abord titré duc de Berry, naît le 23 août 1754 de Marie-Josèphe de Saxe et du pieux Louis, seul fils de Louis XV, qui est la figure dominante du parti dévot à la cour de Versailles. À l'image de cette naissance effacée, l'enfance du futur roi se déroule dans l'ombre de son grand frère, le duc de Bourgogne, dauphin brillant, capricieux et autoritaire qui accapare tout l'amour de ses parents. Le duc de Berry, désormais héritier direct du trône après son père, ne bénéficie pas pour autant d'un regain d'affection familiale ; surtout, il n’est pas éduqué comme il convient pour le préparer au métier de roi. 2. 2.1.

Il a vingt ans, l'âge des espérances, quand à travers la Cour retentissent les cris : « Le roi est mort, Vive le roi ! Encyclopédie. Ouvrage emblématique du siècle des Lumières, dont la parution (1751-1772) connut bien des aléas.

Encyclopédie

Inspirée par un ouvrage similaire de l'Anglais Chambers (1729), l'Encyclopédie a été dirigée par Diderot et rédigée par 150 savants, philosophes et spécialistes de toutes les disciplines (Voltaire, Montesquieu, Rousseau, Helvétius, Condillac, d'Holbach, Daubenton, Marmontel, Quesnay, Turgot, Jaucourt, etc.). La masse des articles fournis est de qualité très inégale, de nature hétéroclite (de la simple compilation au mini-traité) et d'opinions parfois divergentes. Un jeu périlleux de renvois cherche à dissimuler la hardiesse de la pensée, donc à déjouer la censure.

Le Discours préliminaire, rédigé par d'Alembert, est un tableau synthétique des connaissances à cette époque. 1. La déclaration des droits de l'Homme et du citoyen.