background preloader

Elections

Facebook Twitter

Les affiches des candidats déchiffrées. En guise d'introduction: Les affiches ont gagné en sobriété comparées à celles de 2007.

Les affiches des candidats déchiffrées

Leitmotiv: le "produit" (portrait du candidat en gros plan) sur un fond épuré. Il y a très peu de mots, très peu de décor. La globalité des affiches respectent la règle d’or de la reconnaissance visuelle: une couleur (pour annoncer son camp); une forme (le visage du candidat), des mots (nom du candidat, parti, slogan). Les choix se portent alors principalement sur le décor, la posture, le regard et le «niveau de sourire» du candidat. Le décor s'avère souvent peu figuratif.

Sarkozy: un capitaine les épaules basses C’est la métaphore du capitaine de vaisseau qui ne lâche pas le navire et son équipage du haut de sa tourelle de contrôle. Hollande: des pieds sur terre L’affiche officielle, comparée à la précédente, fait clairement passer François Hollande du statut de candidat d’un parti (bannières rouge militantes, visage cadré, pas d’épaules) à la posture d’un chef d’Etat. Le Pen: des crocs, mais no logo. Présidentielle : six affiches de candidats décodées.

Avec leur affiche, les candidats à la présidentielle cherchent à faire passer leur message.

Présidentielle : six affiches de candidats décodées

Lesquels ? Quels sont les codes utilisés ? Les références empruntées ? Feignant d’ignorer les objectifs que chaque parti s’est fixé, procédons à l’analyse. François Hollande Candidat du PS François Hollande face à un portrait de 1900, en noir et blanc. Attitude : Le regard du candidat PS est sur l’objectif, fixe. Muriel Ressiguier. France JAMET. Ce matin, plusieurs colistiers de France Jamet, tête de liste du Front National – Rassemblement Bleu Marine à Montpellier pour les municipales, ont accompagné le n°2 de la liste « Montpellier fait front !

France JAMET

», Djamel Boumaaz, sur le marché aux puces de la Paillade. Un accueil chaleureux a été réservé à celui qui a grandi dans le quartier et au tract expliquant son engagement auprès de France Jamet. Région Languedoc-Roussillon : France JAMET (FN) Communiqué de Louis Aliot, vice-président du Front National, Conseiller Régional du Languedoc-Roussillon Les Restos du Cœur ouvrent ce jour leur 29e campagne hivernale contre la misère et la précarité toujours plus présentes dans la France d’aujourd’hui.

Région Languedoc-Roussillon : France JAMET (FN)

Après 960.000 personnes aidées et 130 millions de repas servis lors de l’hiver 2012-2013, l’association créée par l’humoriste Coluche en 1985 est en train de devenir un service public à destination des pauvres et des nécessiteux. Il pallie par cette initiative l’échec de la politique française depuis 30 ans ! Rappelons que Coluche a monté cette opération après quatre années désastreuses de gestion socialiste et qu’à partir de 1985 la droite a gouverné 14 ans et la gauche 12 années.

Jacques Domergue. Thomas Balenghien. Des éluEs pour une rupture avec les politiques libérales, austéritaires, pour une politique "sociale, écologiste et solidaire" Montpellier, le 12 mars 2014 Thomas Balenghien, pour la liste soutenue par le NPA MONTPELLIER SOCIALE, ECOLOGISTE ET SOLIDAIRE A Julien Colet, Secrétaire général de l’UL CGT de Montpellier A Patrick Coulet, Secrétaire général du syndicat CGT Mines Energie 34 Messieurs les Secrétaires généraux, Merci de m’avoir adressé votre lettre aux candidatEs aux élections municipales 2014 de Montpellier.

Thomas Balenghien

Nous faisons le même constat que celui décrit dans votre lettre. Jean-Pierre Moure. Je veux porter une dynamique collective et dessiner les grandes articulations de notre programme.

Jean-Pierre Moure

Ma priorité, c’est la ville. C’est Montpellier. Et plus précisément trois piliers qui sont la fiscalité, l’autorité et la jeunesse. La ville doit elle-même s’appuyer sur sa métropole qui supporte trois autres piliers : la prospérité, le bien-être et la créativité. Ainsi, l’ossature est posée. Dans le pacte citoyen que je propose, il y a bien sûr le maire du quotidien que je veux être.

Il faut restaurer l’autorité à Montpellier. Montpellier est une ville jeune où 40 % des habitants ont moins de 30 ans. Mais notre ville doit également s’épanouir dans la métropole. Le bien-être, ce n’est pas qu’être bien dans son corps et sa tête. Philippe Saurel. La Lettre M Dans un communiqué diffusé ce jeudi, Philippe Saurel (PS), Adjoint à l’urbanisme à la Ville de Montpellier, Conseiller Général du 3e canton et proche de Georges Frêche, déclare qu’il sera candidat au fauteuil de Maire de Montpellier lors du scrutin de 2014.

Philippe Saurel

"Depuis les années 80, les forces de progrès rassemblées autour de Georges Frêche ont permis un développement continu de la Ville, indique Philippe Saurel. C’est à nous aujourd’hui, élus de Montpellier, de poursuivre cette action avec confiance, courage et compétence, en pleine coopération avec les autres institutions régionales et locales (...) si nous abordons les échéances de 2014 en panne de réalisation, d’idées ou de projets, nous risquons de livrer Montpellier à une droite flanquée de ses alliés les plus infréquentables comme du temps de Jacques Blanc à la Région". "Ce sont les militants socialistes qui diront, s’ils me jugent digne de cette haute responsabilité, conclut-il.