background preloader

Manger, bouger pour la santé

Facebook Twitter

C’est quoi, les OGM. Pourquoi doit-on faire attention à ce qu'on mange. Alimentation et nutrition humaine. Face à la mondialisation des échanges, à l’apparition de nouveaux modes de consommation et à la diversité de l’offre, une grande vigilance s’impose pour prévenir de nouveaux risques dans le champ alimentaire. Ceux-ci doivent être évalués, sans laisser de côté les risques « classiques » physico-chimiques ou microbiologiques (contaminations par des bactéries, salmonelles,…) ainsi que certains risques liés aux contaminants de l’environnement. C’est le rôle de l’Anses qui intervient à toutes les étapes de la chaine alimentaire et évalue les risques sanitaires de la production primaire à l’assiette du consommateur. L’Agence évalue les risques et les bénéfices nutritionnels des aliments et leurs constituants, la qualité sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine, assure le suivi des comportements alimentaires et contribue à l’élaboration des objectifs et des recommandations de santé publique.

Consommation d’algues : rester vigilant sur le risque d’excès d’apport en iode. Surpoids, obésité et cancers - Prévention. Date de dernière mise à jour : 20/06/2014 Le surpoids et l'obésité sont reconnus comme des facteurs de risque de développer certains types de cancers. Or de nombreux Français y sont confrontés. Mieux les prévenir constitue un enjeu de santé important, non seulement pour lutter contre les cancers mais aussi contre d'autres maladies chroniques engendrées par une surcharge pondérale : maladies cardiovasculaires, diabète...

On estime que 2 300 décès ont été causés par un excès de poids en 2000 en France. Comprendre la surcharge pondérale La surcharge pondérale (notion englobant le surpoids et l'obésité) peut être due à une alimentation trop calorique associée à un manque d'activité physique, à certains facteurs génétiques ou à divers facteurs sociétaux, comme la place importante faite aux déplacements en voiture. Le surpoids et l'obésité sont en augmentation en France. Si, par exemple, vous pesez 60 kilos pour 1m70 : 60 / (1,7 x 1,7) = 60 / 2,89 = 20,76 kg/m². Poids excessif et cancers. Alimentation et cancer - Prévention. Date de dernière mise à jour : 06/06/2014 De nombreuses études ont mis en évidence l’influence des facteurs nutritionnels sur le risque de développer un cancer, même s’il reste des incertitudes et des débats sur le rôle exact de certains d’entre eux.

Ainsi, une alimentation équilibrée et diversifiée, privilégiant les fibres, les fruits et légumes, réduit votre risque de développer un cancer. L'alimentation fait partie des comportements sur lesquels on peut agir pour accroître la prévention des cancers. Elle agit à la fois comme un facteur de risque (aliments qui, consommés en excès, favorisent le développement d'un cancer) et de protection (nutriments ou aliments reconnus pour leur rôle protecteur contre certains cancers). N'hésitez pas à parler de vos habitudes alimentaires avec votre médecin. Des interrogations sur l'alimentation « bio », les pesticides, l'aspartame, les modes de cuisson... ? Vous trouverez des réponses dans notre dossier « Vos questions ».

Enfants et alimentation. Alimentation et cancer - Prévention. Le diabète, maladie chronique en pleine expansion. L’objectif de la Journée mondiale du diabète est de faire connaître la maladie, son ampleur croissante dans le monde et les façons de la prévenir. L’âge élevé, la sédentarité et le surpoids sont les principaux facteurs de risque du diabète de type 2, qui repésente 90 % des diabètes, ces deux derniers étant accessibles à la prévention.

S’agissant de la lutte contre l’obésité, l’Inpes est investi depuis plusieurs années dans la mise en place du Plan national nutrition-santé qui agit sur l’alimentation et l’activité physique. Parmi les missions de l’Inpes figurent aussi l’expertise et le conseil en matière d’éducation du patient et son développement sur l’ensemble du territoire. Dans le monde L’initiative de cette Journée mondiale revient à la Fédération internationale du diabète (Onu) et à l'OMS et elle remonte à 1991. En France En France, plus de 2,3 millions de personnes sont atteintes, soit 3,8 % de la population générale. Le rôle de l’Inpes Entred, une enquête nationale sur le diabète. Recherchez sur le site de l'inpes : nutrition / grand public.

"Bouger chaque jour, c'est bon pour la santé" - Fiche Conseil 9. "Au moins 5 fruits et légumes par jour sans effort" - Fiche Conseil 1. Bouger, c'est la santé ! Dépliant/Flyer. Recommandations sur l'alimentation et l'activité physique pour les enfants et les adolescents - Brochure. J'aime manger, j'aime bouger - Brochure. Www.mangerbouger.fr.