background preloader

Accompagner le retour d'activité progressif dans les établissements scolaires

Facebook Twitter

La Cardie de Paris vous propose une sélection de ressources pour penser et mettre en œuvre le retour d'activité dans les écoles et les établissements

Ritualisation, explicitation, individualisation et proximité : des essentiels pour une enseignante de CP de la circonscription 20B. Comment adapter mon enseignement à distance ?

Ritualisation, explicitation, individualisation et proximité : des essentiels pour une enseignante de CP de la circonscription 20B

Pour commencer, j’ai dû faire des choix déclare l’enseignante : accepter que chaque famille choisisse le moment opportun pour travailler, limiter les temps pour les apprentissages scolaires à une, voire deux heures par jour et resserrer mes attentes sur les fondamentaux. Cela garantit que je puisse raccrocher ainsi l’ensemble des douze élèves de ma classe et n’en perdre aucun en route. J’ai choisi ensuite des contenus qui n’engagent pas, pour l’instant, des apprentissages ou des notions complètement nouvelles. Conserver le lien social à l’école polyvalente Franc Nohain (REP - Paris 13e) Igor Saraf, directeur de l’école Franc-Nohain REP (Paris 13e)- Enseigner en temps de confinement. De l’École au quartier : continuer de développer le lien avec les familles.

"La continuité pédagogique c’est continuer à prendre soin de nos élèves " Comment organisiez-vous vos séquences ?

"La continuité pédagogique c’est continuer à prendre soin de nos élèves "

Je publie une vidéo toutes les semaines. Quelle stratégie en confinement avant, pendant mais surtout après : témoignage du Proviseur du lycée hôtelier Guillaume Tirel (14e) Les décisions ont été rapidement prises par le Proviseur de choisir PRONOTE, application la plus accessible pour tous et de mettre en place un nouvel emploi du temps sur l’ensemble du lycée.

Quelle stratégie en confinement avant, pendant mais surtout après : témoignage du Proviseur du lycée hôtelier Guillaume Tirel (14e)

Il devait permettre de « doser » la quantité de travail des élèves, de ne pas les surcharger au risque d’une rapide saturation des élèves comme des enseignants car « le temps de travail ne peut être le même que celui d’une classe » affirme le Proviseur. Les secondes ont ainsi cours de mathématique de 10h à 12h le lundi … Parallèlement une organisation a été mise en place donnant un rôle central aux professeurs principaux aux côtés des CPE, AED, assistante sociale pour recenser les élèves non équipés ou non connectés, distribuer des tablettes (sur RDV toutes les demi-heures par le CPE logé) et mettre en place des solutions alternatives pour un nombre très limité d’élèves (courrier).

Quelles leçons devons-nous tirer de cette expérience ? Comment lutter contre la fracture numérique et le décrochage en LP : réponse de deux enseignantes. Comment avez-vous établi le lien avec vos élèves au début du confinement ?

Comment lutter contre la fracture numérique et le décrochage en LP : réponse de deux enseignantes

L’accès à l’art et à la culture : un projet qui continue à distance à la section professionnelle François Truffaut ! Si l’offre culturelle est, depuis le 13 mars, déployée sur internet et à la télévision par toutes les structures culturelles, peut-on dire qu’elle est accessible à nos publics les plus fragiles ?

L’accès à l’art et à la culture : un projet qui continue à distance à la section professionnelle François Truffaut !

Que dire de la pratique ? Comment accompagner nos élèves pour construire un rapport personnel à la culture et à la pratique artistique, à distance ? La connaissance de ces publics, dont le parcours scolaire est accidenté, nous dit bien que la culture, et, surtout, la pratique artistique, sont difficiles d’accès pour plusieurs raisons : Durant le confinement, de nombreux élèves de section professionnelle se retrouvent seuls chez eux, les parents exerçant des professions qui ne peuvent bénéficier du télétravail. souvent ils sont dans la difficulté d’allier continuité de la scolarité avec les tâches ménagères et les responsabilités familiales, notamment s’occuper des frères et soeurs. A l'intention des parents et des enseignants : que dire aux enfants ? par le Professeur B. Golse. Il y a bien sûr des choses à dire aux enfants (bébés, enfants et adolescents) dès maintenant, mais il y a aussi des choses qui seront à dire et à redire lors de la fin du confinement et encore au-delà bien entendu.

A l'intention des parents et des enseignants : que dire aux enfants ? par le Professeur B. Golse

Selon l’âge des enfants, les mots ne sont pas et ne seront pas les mêmes, mais certaines idées sont valables pour tous. Il est d’abord essentiel de pouvoir aider les enfants à être en mesure de se raconter ce qui s’est passé et, plus encore d’être en mesure de se le raconter à eux-mêmes. Pouvoir se raconter à soi-même sa propre histoire est en effet au fondement de l’identité narrative chère à Paul Ricoeur pour lequel l’identité humaine serait fondamentalement narrative. Pouvons-nous, en effet, imaginer nos animaux domestiques être capables d’un tel récit ? Quel que soit l’amour que nous leur portons, la réponse est probablement négative… OSEZ LA MEDIATION : une association qui adapte son action auprès des établisssements et mise sur les collectifs de travail. Absentéisme, échec ou décrochage scolaires, mais aussi malaises, incivilités, violences et conflits : comment rebondir à partir d’une situation locale difficile par des réponses pertinentes et mobilisatrices, articulant notamment réussite et climat scolaires ?

OSEZ LA MEDIATION : une association qui adapte son action auprès des établisssements et mise sur les collectifs de travail

Autant de sujet au centre de l'accompagnement de l'association par le biais de la médiation. Par la sensibilisation, la formation, l’échange de pratiques et l’accompagnement, nous faisons émerger et accompagnons la mise en oeuvre de projets fédérateurs, impliquant une diversité d'intervenants au sein d’établissements scolaires et dans leur environnement : direction, enseignants, personnels, élèves, parents d’élèves, acteurs territoriaux (collectivités, institutions et intervenants du champ éducatif, social, de l’enfance et de la jeunesse, etc).

Ces sessions ont permis de renforcer les liens et de partager de premiers retours d’expériences professionnels, notamment sur les pratiques émergentes et les impacts humains de la crise. Pédopsychiatrie, CHU Robert Debré.