background preloader

Pédagogie inversée ailleurs

Facebook Twitter

Cours inversés : présentation. Présentation de la démarche pédagogique des cours inversés Au cours de l’année scolaire 2014-2015, un groupe de travail composé de professeurs de SES de l’académie de Versailles a été constitué avec pour objectif de produire des ressources (vidéos, séquences de cours) permettant la mise en œuvre de la pédagogie inversée dans le cadre des programmes officiels de SES (tous niveaux).

Cours inversés : présentation

Les vidéos ou les modules HTML produits par ce groupe de travail sont accompagnés d’activités permettant aux élèves de mieux s’approprier les notions. Notre démarche s’inscrit dans une volonté de lutte contre les inégalités scolaires et nous pensons qu’« inverser la pédagogie » peut être un moyen intéressant d’y parvenir en rendant l’élève plus actif en classe et en permettant à l’enseignant de différencier sa pédagogie lors des activités en classe. Voici la démarche adoptée par le groupe de travail : Enseigneravectnt.files.wordpress.com/2013/08/bilan-classe-inversee-aout-2013.pdf.

Classe Inversée. Le modèle de classe inversée est aujourd’hui utilisé par des dizaines de milliers de professeurs, et certaines écoles s’y sont même entièrement converties.

Classe Inversée

Grâce à l’ampleur prise par le mouvement durant ces dernières années, nous avons désormais le recul nécessaire pour apprécier les résultats et les challenges de ce modèle. De nombreuses discussions ont lieu chaque jour et les retours d’expériences sont riches en surprises, en conseils et en anecdotes. Vous verrez que ces témoignages concernent le plus souvent les mathématiques, c’est notamment dû au fait que les outils en ligne sont souvent plus aboutis pour cette matière (voir par exemple ceux de Khan Academy), mais les résultats sont similaires dans les autres disciplines.

Apprentissage actif et pédagogie inversée. La Classe Inversée. Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ?

La Classe Inversée

C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions. Puisque le professeur n’a plus à « présenter » la matière, il est disponible pour accompagner, motiver et soutenir les élèves dans leur apprentissage. Cette façon de faire est utilisée aux États-Unis au niveau primaire, secondaire, collégial et universitaire depuis 2007. Www.forumatice.fr/pdf/protocole-pedagogiee-inversee-chalons-est.pdf. Classe inversée : des résultats scolaires nettement supérieurs. Au Calhoun Community College, en Alabama, les étudiants sont responsables de connaître la matière avant d’arriver en classe.

Classe inversée : des résultats scolaires nettement supérieurs

Sur place, ils travaillent ensemble sur des projets leur permettant de progresser dans leurs apprentissages, tout en menant des discussions significatives avec l’enseignant. Bienvenue à l’ère de la classe inversée! Le concept de classe inversée est très populaire ces temps-ci. L’idée a notamment fait du chemin avec la popularité grandissante de la Khan Academy, un espace Web qui fait la promotion de l’apprentissage libre et gratuit pour tous. Au Calhoun Community College, c’est la réalité de plusieurs groupes. Dans les dernières années, le Calhoun Community College a vu sa clientèle augmenter de 25 % en raison de l’explosion démographique. Faire ses premiers pas vers la classe inversée. Un dossier conjoint Infobourg – Carrefour Éducation Peut-être avez-vous entendu parler dernièrement de la fameuse dynamique de « classe inversée »?

Faire ses premiers pas vers la classe inversée

Elle semble être sur toutes les lèvres! Parmi les enseignants qui l’ont expérimentée, certains ne peuvent plus s’en passer et y voient des avantages énormes, notamment grâce aux nouvelles possibilités de personnalisation de l’enseignement entraînée par l’augmentation du temps disponible pour les élèves. La "classe à l'envers", petite révolution pédagogique au Canada. "Bonjour, ici Madame Annick".

La "classe à l'envers", petite révolution pédagogique au Canada

Celle qui s’exprime ainsi sur une vidéo YouTube avec un joli accent canadien n’est pas une animatrice de la télé, mais professeure de maths, d’histoire et d’anglais dans une école publique, l’école Le Mascaret à Moncton, à l’extrême sud-est du Canada. Annick Arsenault Carter, 41 ans, adresse ses leçons (environ 10 minutes) sur les probabilités, les diagrammes circulaires ou les décimales à ses élèves de 7e (11-12 ans). Comme elle le ferait en classe, mais justement, elle ne le fait pas en classe. Et ça change tout. Depuis le printemps 2012, la professeure a décidé de mettre ses élèves à l’heure de la "classe inversée". Les sécheurs démasqués Mine de rien, c’est une petite révolution dans cette classe pas facile (la moitié des élèves se trouvent en difficulté) : "Au départ, j’avais envie d’aider mes élèves qui peinaient le plus à avancer, avant de réaliser que la méthode pouvait aider tout le monde", explique la professeure.