background preloader

Tour de France du numérique

Facebook Twitter

A Nice, dernière étape du Tour de France du Numérique pour l’Education. Neuf enseignants, sept projets étaient retenus pour la dernière étape du Tour de France du numérique pour l'éducation, le 18 septembre à Nice.

A Nice, dernière étape du Tour de France du Numérique pour l’Education

Des projets allant de l'école au lycée qui ont souligné la capacité créatrice des enseignants. Au terme de cette vingtaine d'étapes, le Tour de France aura accueilli plus de 2000 enseignants et présenté une centaine de projets. De Paris à Nice les enseignants innovants sont partout présents... Christiane Dall’Ava professeure des écoles, a monté un projet intitulé « Le Livre des Arts » en collaboration avec tous ses collègues de l’école « Le Righi » à Nice avec l'objectif d'améliorer la maîtrise de la langue française et de favoriser la possession d’une culture humaniste avec la réalisation de livres virtuels sur les arts.

Nicole Faure professeure de SVT au collège Vernier à Nice, enseigne dans un quartier difficile face à des élèves défavorisés. Faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique est un enjeu majeur et un impératif pédagogique.

L'étape niçoise : sites et réalisation des enseignants innovants

Besançon : En équipe, développer des compétences avec le numérique. Lors d'une nouvelle étape du Tour de France du numérique pour l'éducation, c’est en équipe que les enseignants innovants rencontrés à Besançon ont choisi de développer les usages pédagogiques du numérique.

Besançon : En équipe, développer des compétences avec le numérique

Les solutions envisagées ont été différentes mais l’objectif est commun : apporter des réponses différenciées aux difficultés d'apprentissage afin d’assurer à chaque élève la réussite de son projet. Richard Palascak, coordonnateur de l’UPE2A, professeur de Français Langue de Scolarisation et de français, soutenu par des partenaires associatifs, s’est lancé avec toute une équipe dans un projet nommé « Up2jazz ». Ce dispositif vise à favoriser la progression linguistique des élèves arrivants allophones à travers un projet musical et numérique innovant.

Avec ce projet, il n’est plus seulement question d’apprendre le français pour établir de bonnes performances aux différentes évaluations écrites traditionnellement proposées en milieu scolaire. Aurélie Badard Pour vous inscrire. Tour de France numérique pour l'Education. Grenoble : Le numérique pour bâtir des ponts !

A Grenoble, où le Tour de France du numérique pour l'éducation s'est arrêté le 22 mai, grâce aux échanges avec les enseignants, on peut constater que le numérique, parfois synonyme d’isolement, accusé de couper de la réalité, peut aussi faciliter la communication.

Grenoble : Le numérique pour bâtir des ponts !

C’est un outil précieux qui peut créer des liens à l’intérieur du système éducatif mais aussi vers l’extérieur. Des ponts bien réels qui permettent de passer au dessus de certaines incompréhensions liées aux différences. Marseille : Le numérique entre dans la classe ! Cette nouvelle étape du Tour de France du numérique pour l'éducation montre que notre système éducatif se met réellement en mouvement porté par les potentialités offertes par le numérique.

Marseille : Le numérique entre dans la classe !

Les enseignants rencontrés à Marseille ont vite perçu l’intérêt de cet outil dans la préparation de leurs cours (nombreuses ressources, possibilité d’un travail collaboratif, …) puis ils ont décidé, malgré les contraintes techniques qu’on peut parfois rencontrer, de l’intégrer à l’espace scolaire. Jean-Louis Dumas, professeur des Ecoles , réalise depuis 2009 le « JT des CM1 ». Tous les matins, le vendredi, les élèves sélectionnent les sujets qui paraîtront au JT du jour et rédigent les dépêches. Puis quelques élèves présentent les informations devant la caméra en portant un masque. Champigny : Le numérique pour communiquer. La nouvelle étape du Tour de France du numérique pour l'éducation à Champigny-sur-Marne (94) met en avant la communication par le numérique avec 6 projets de l'école au lycée.

Champigny : Le numérique pour communiquer

Professeur d 'anglais en collège à Limeil Brévannes, Sébastien Dubourg a ouvert Swordiarty, un site qui accompagne ses cours. "On a remplacé le papier par le numérique", explique-t-il. "J'ai testé que c'était possible avec les élèves sans mettre en danger les résultats". Les élèves, tous équipés d'un portable par le conseil général du 94, récupèrent les cours sur Swordiarty.

Ils postent sur le site des des extraits audio qui sont évalués par le professeur. A Reims, au-delà de bonnes intentions des actions concrètes ! Les enseignants innovants rencontrés à Reims n’ont pas attendu un décret de l’institution pour se lancer dans des démarches innovantes qui font vraiment rentrer l’école dans « l’ère du numérique ».

A Reims, au-delà de bonnes intentions des actions concrètes !

Lors de cette étape, nous avons encore découvert de nouveaux usages qui répondent toujours à un même impératif: Réagir face aux difficultés des élèves en proposant de transformer et d’adapter les apprentissages. Stéphane Klein, professeur d’Histoire-Géographie a décidé de créer un cahier virtuel : . Cet outil de différenciation pédagogique complète le manuel scolaire. A Lille, les enseignants innovants mutualisent. Au CRDP de Lille, le 13 février, l’expression « mutualisation des pratiques » prend tout son sens.

A Lille, les enseignants innovants mutualisent

A Boulogne, le numérique pour le plaisir d'échanger. Avec 9 enseignants innovants, l'escale du Tour de France du numérique pour l'éducation à Boulogne-Billancourt (92) est la plus riche et la plus variée.

A Boulogne, le numérique pour le plaisir d'échanger

Plusieurs projets se distinguent de l'école au post-bac. Tous montrent que le numérique encourage les échanges et le relationnel dans la classe. Malika Alouani utilise 5 ipads avec sa classe de CP de l'école La Malmaison à Rueil-Malmaison (92). "La tablette permet d'écrire plus facilement et de se corriger de façon plus agréable", nous dit Malika. Grâce à elle il est plus facile d'installer l'écriture dans un rituel quotidien, gage d'un apprentissage profond de la lecture. Malou Crespo, professeure d'espagnol à Saint-Chéron (91) est venue avec deux collègues Mme Bon, professeure documentaliste et sa collègue d'histoire-géo, Mme Bourneuf. A Lyon, l’innovation pédagogique rime avec … numérique ! Les 4 enseignants innovants présents à Lyon au Tour de France du numérique pour l'éducation le 3 avril ont, une nouvelle fois, illustré la diversité du numérique.

A Lyon, l’innovation pédagogique rime avec … numérique !

Dans le cadre d’un travail en équipe, ils proposent aux élèves qu’ils encadrent des solutions inventives, stimulantes qui les aident à dépasser leurs difficultés et à « sourire à l’école ». Fabienne Guillemot, professeure des écoles à Craponne, a choisi de faire travailler ses élèves sur un support innovant et stimulant: Le blog. C’est un outil particulièrement bien adapté à la classe car il permet de publier des écrits courts accompagnés d’images. Les articles sont écrits par les élèves pendant le temps de classe.

Pierre-Olivier Dupin, directeur d’école à Saint-Etienne, en partenariat avec de nombreux partenaires dont Dominique Joubert, secrétaire du réseau ECLAIR et Fabrice Panjolès, professeur d'Anglais en collège a participé à la création d'une webradio scolaire commune au réseau ECLAIR. Aurélie Badard. Rennes : Oser le Numérique ou plutôt les Numériques ! Plus de 200 personnes sont venues à la rencontre des enseignants innovants au CRDP de Rennes pour découvrir les différents usages du Numérique.

Rennes : Oser le Numérique ou plutôt les Numériques !

Grâce aux expériences menées par ces enseignants auprès de leurs élèves, on constate que ce support offre une multitude de déclinaisons et qu’il présente un intérêt évident pour l’élève. Le Tour de France du numérique sera prochainement à Bordeaux, Strasbourg, Lyon et Reims. Mélanie Auriel, professeure d'anglais et chargée de mission Collège Numérique 56, Lucas Ronan, formateur TICE du Collège Numérique 56 et Valérie Dassignies, professeure en collège nous ont présenté le projet « Looking For King Arthur ».

Grâce à une synergie de bonnes volontés a été élaboré un jeu en ligne de type « webquest » - cyberquête - à destination des élèves de 6e et 5e. L’idée centrale de ce jeu consiste à favoriser l’apprentissage de l’anglais à travers la découverte d’une légende faisant partie du patrimoine culturel celte : la légende du roi Arthur. Aurélie Badard. Strasbourg : Oral et écrit avec le numérique. A Strasbourg, le 27 mars, les enseignants ont laissé leur montagne de copies à la maison pour sortir de chez eux et aller vers l’autre afin de voir, savoir, comprendre, apprendre. En furetant de stands en ateliers, ils ont pu découvrir le travail des enseignants innovants présents au Tour de France du numérique pour l'éducation et échanger très concrètement sur leurs pratiques.

Franck Morel, enseignant d’EPS en lycée professionnel, a décidé d’intégrer l’utilisation des tablettes pour apprendre autrement. Face à des élèves qui sont en partie en rupture avec le cadre scolaire, il a fallu trouver des solutions innovantes pour répondre à la spécificité de ce public. En proposant des activités inhabituelles (tennis, golf), en modifiant le protocole d’évaluation, en utilisant des tablettes numériques, l’objectif est de favoriser la progression et la réussite de l’élève.

Les tablettes sont utilisées pour recueillir instantanément le résultat des évaluations sur les 20 compétences visées. Clermont-Ferrand : Des cours 100% numériques. Dans la circulaire d’orientation et de préparation de la rentrée 2013, le numérique apparaît comme une des 5 grandes priorités du Ministère. Le Tour de France du numérique pour l’éducation s’inscrit pleinement dans cette volonté de créer une dynamique autour de l’appropriation de cet outil qui va modifier irrémédiablement notre rapport aux savoirs. Le 17 avril, le Tour s'arrêtait au CRDP de Clermont-Ferrand.

Les enseignants rencontrés sur cette nouvelle étape ont déjà compris que c’est un enjeu majeur pour l’Ecole du 21eme siècle. Caen : Le numérique serait-il un levier de la motivation ? Le Tour de France du numérique pour l'éducation s'est arrêté à Caen le 20 Février. Quatre nouveaux enseignants innovants, invités par le Café Pédagogique, ont pu échanger sur la façon dont le numérique participe à la construction de projets ambitieux. Dans les dispositifs qu’ils encadrent, ces enseignants ont pu s’apercevoir que cet outil peut favoriser la mobilisation des élèves en donnant du sens et une saveur particulière aux apprentissages.

Gérald Koncz, professeur de technologie à Ducey, a choisi de créer une station météo à l’aide des composants domotiques vus en classe. En inscrivant cette initiative dans le cadre d’un concours « 100 défis pour ma planète » et en établissant un partenariat avec la fondation C.génial, il a réussi à mobiliser ses élèves autour de ce projet. Ceux-ci ont eu à suivre de nombreuses étapes avant la mise en place de cette station : De l’étude initiale, à la réalisation de programmes en passant par l’achat des composants. Aurélie Badard. Rouen : Le numérique au service des enseignements secondaire. Nouvelle étape du Tour de France du numérique pour l'éducation, Rouen a présenté 5 projets d'enseignants innovants qui associent productions multimédias et poésie, éducation aux médias et développement durable, SIG et enquête de terrain et réalité augmentée.

Natacha Marchand et Alain Stéphane Recq travaillent depuis plusieurs années sur un projet d’éducation aux medias par les medias (classes de 4ème et 3ème), sur la thématique du développement durable. A Bordeaux les enseignants au coeur de la Semaine digitale. Le 25 mars, le Tour du France du numérique s'arrête à Bordeaux. Sept projets ont été présentés en présence d’Alain Juppé, maire de la ville, qui ouvrait à cette occasion, avec les enseignants, la 3ème semaine digitale de Bordeaux. Marie Soulié, professeur de lettres, présentait I-média, une agence de communication créée dans un collège dans le cadre d'une classe projet d'éducation aux médias.

Les élèves, tous volontaires, ont un profil particulier (élèves en grande difficulté, élèves décrocheurs, troubles du langage, problèmes liés au comportement, manque de confiance). Leur mission est de communiquer sur les réussites et spécificités de leur collège en utilisant tous les médias (Web Tv, Web radio, réseaux sociaux, site internet, journal). Fich’EPS, un projet originalement conçu par Nicolas Lasman, professeur en lycée, est un site collaboratif de mise à disposition de fiches pédagogiques (professeurs ou élèves), organisées à partir d’une situation video.

Françoise Solliec. Amiens : Une étape à la hauteur des enjeux !