background preloader

MKTG DIRECT

Facebook Twitter

[Exclu] E-mail : les mots à éviter pour ne pas atterrir dans les spams. 6 règles d'or pour réussir ses jeux marketing. Méthodologie : infographie réalisée par Actiplay.

6 règles d'or pour réussir ses jeux marketing

Données statistiques issues d'une enquête réalisée via un formulaire interactif envoyé par emailing. Enquête sur les Français et les jeux marketing réalisée du 5 au 18 juin 2015. Nombre de répondants constituant l'échantillon représentatif : 1626. E-mailing : la chute des taux d'ouverture et de clics stoppée. Les principaux résultats La chute des taux d'ouverture et de clics a été stoppée et ces taux sont revenus aux niveaux de 2011 : - le taux d'ouverture moyen des e-mails B to C s'élève actuellement à 29%, soit une hausse de 7 points par rapport à 2011, avec une stabilisation des taux de clics à 4,6% ; - en B to B, le taux d'ouverture moyen se stabilise autour de 23% (24% en 2011), de même pour le taux de clics moyen à 3,5%.

E-mailing : la chute des taux d'ouverture et de clics stoppée

Pour contrer la baisse des taux d'ouverture et des taux de clics, les annonceurs ont, dès début 2012, personnalisé et mieux ciblé leurs e-mailings. Il s'agit désormais, selon l'étude Mail Metrics, d'envoyer le bon message, à la bonne personne, au bon moment. En revanche, le taux de réactivité, qui calcule le rapport cliqueurs/ouvreurs, a tendance à s'éroder : -27% pour les e-mails B to C dont la réactivité s'élève à 32% et -22% pour les e-mails B to B qui passent à 35% en 2012.

Infographie : les principaux leviers de performance du secteur BtoB. 83% des sites Internet BtoB ont recours à l'emailing au moins une fois par mois.

Infographie : les principaux leviers de performance du secteur BtoB

Les réseaux sociaux restent un complément. Alors qu'on le dit déclinant, l'e-mailing reste pour le segment BtoB l'un des leviers de prospection et de promotion les plus efficaces, selon une infographie réalisée par CCM Benchmark (éditeur du JDN). 83% des sites Internet BtoB y ont ainsi recours au moins une fois par mois. S'ils sont encore 74% à ne pas prendre en compte les spécificités du mobile dans leur stratégie e-mailing, 40% d'entre eux comptent le faire cette année. Pour compléter l'envoi de newsletters et d'emailings, les acteurs BtoB ont pour la plupart développé une stratégie de présence sur les réseaux sociaux. Une adoption qui a été plus lente que sur le segment grand public, mais qui concerne aujourd'hui plus des deux tiers des acteurs.

Les performances de l'email marketing secteur par secteur. L'e-mail marketing a encore une marge de progression. « L’image d’un canal performant, facile à mettre en œuvre et peu coûteux est en train de changer, constate Jean-Paul Lieux, directeur associé de Dolist.

L'e-mail marketing a encore une marge de progression

L’e-mail marketing est devenu plus mature, le métier se professionnalise, les annonceurs sont davantage responsables. » Fini donc le “canon à mails”, la pression sur les contacts est en baisse : les envois de plus de huit messages mensuels chutent de 43 % en deux ans. Réalisée en partenariat avec l’Aden, l’Adetem et l’OHM, l’enquête Dolist(1) sur les pratiques et tendances de l’e-mail marketing montre que la newsletter reste un canal privilégié par les annonceurs. La volumétrie de messages envoyés continue à croître. 90 % des répondants ont déclaré que leur budget 2012 sera équivalent ou en hausse par rapport à celui de l’année précédente. Recruter via les points de vente Des mails peu mobiles La question de la gestion des contacts dormants a émergé cette année. 5 clés pour générer des leads qualifiés. Comment faire en sorte que ce soit votre client qui vous appelle, et non plus l’inverse ?

5 clés pour générer des leads qualifiés

C’est tout l’enjeu de l’inbound marketing. C’était aussi le thème d’un petit-déjeuner organisé le 15 mars dernier par Webhelp, centre de contacts et fournisseur de services et conseil en relation client. Étaient conviés, pour partager leur expérience, Denis Cazalet et Patrick Giraudet de SFR Business Team, branche de l’opérateur de téléphonie dédiée aux entreprises, Pierre Calcus de MPFrance, entreprise spécialisée dans les marchés publics, et Cyril Gouyette de iProspects, agence spécialisée dans la conquête clients B to B. « Avec l’inbound marketing, non seulement les délais de transformation sont plus rapides, mais le panier moyen est plus important, le tout pour des coûts réduits », explique en préambule Patrick Giraudet, directeur marketing relationnel de SFR Business Team.

L’entreprise de téléphonie a commencé à se convertir à l’inbound marketing il y a deux ans, raconte le manager.