background preloader

À trier

Facebook Twitter

La Chronique Agora | Bulle du crédit : on approche sans doute de la fin... Rédigé le 5 février 2016 par Bill Bonner | Article, Bill Bonner, Inflation, dettes et récession ▪ "La vue n’est pas mal. C’est la maison du maire, juste là en bas". Nous étions au 16ème étage d’un nouvel immeuble d’habitation à New York, avec vue sur l’East River. Avec nous se trouvait David Stockman, ancien conseiller au budget sous Ronald Reagan et vétéran de Wall Street — un homme plus proche de l’Ere de la Bulle que quiconque ou presque.

"J’étais là quand ça a débuté", a dit David. "Après avoir quitté le gouvernement, j’ai rejoint Salomon Brothers à la fin des années 80. Nous commencions tout juste à mettre en place des packages de dette adossée aux créances hypothécaires". ▪ La malédiction de la dette La finance "bullesque" a pris de nombreuses formes. Produits dérivés adossés aux dettes hypothécaires. Dans le Financial Times du week-end dernier se trouvaient des annonces immobilières pour New York. Un appartement dans l’Upper East Side se vendait 60 millions de dollars. Bill Bonner. La dette mondiale atteint 286% du PIB de la planète. Le monde aurait besoin de tout ce qu’il produit pendant plus de deux ans pour régler toutes ses dettes, montre un rapport de l'Institut McKinsey, intitulé «Debt and (not much) deleveraging », qui conclut que la dette totale mondiale atteint désormais 199.000 milliards de dollars, soit 28.000 dollars par être humain, un montant record dans l’histoire.

En 2007, le total des dettes se montait à 142.000 trillions de dollars, et ces chiffres montrent donc que nous sommes dans une situation bien pire que celle dans laquelle nous nous trouvions juste avant la crise financière, affirme Michael Snyder du blog économique The Economic Collapse. Les États-Unis sont toujours cités lorsque l’on évoque des endettements astronomiques, et avec raison : la dette du pays de l’Oncle Sam atteint désormais 18.000 milliards de dollars, alors qu’elle ne se montait « qu’à » 9.000 milliards de dollars juste avant la dernière récession. Cependant, ce ne sont pas les seuls en faute. Malké Tekle. Procédure de modification des contacts de votre domaine. Cette procédure vous concerne si :Vous n'avez pas la possibilité de changer les contacts de votre domaine via le manager (Vous êtes propriétaire du domaine mais pas contact administratif) Cette procédure permet de :Modifier les contacts administratif, facturation et technique de votre domaine.

En remplissant le formulaire suivant et en cliquant sur "Valider", vous obtiendrez directement un document PDF prérempli. Avant de remplir ce document, vous devez savoir:Nous détruisons systématiquement tout dossier incomplet, nous n'acceptons donc pas les pièces administratives 'volantes'.Vous ne devez pas associer à votre nic handle un email sur le domaine que vous détenez chez OVH: en cas de problème de paiement, par exemple, vous ne recevriez plus nos messages.Nous déconseillons les adresses Hotmail, qui connaissent trop souvent des dysfonctionnements, ainsi que les adresses AOL.Si vous êtes utilisateur de système Apple, veuillez ouvrir le document pdf avec Adobe Reader. Comment procéder ? La Chine investit dans la dette sociale française. Cette ouverture, on la doit à la CADES (la Caisse d'Amortissement de la Dette Sociale) créée en 1996 par le gouvernement d'Alain Juppé, Premier ministre à l'époque.

Chaque année, notre dette sociale s'accroît à cause notamment des déficits de la Sécu. Elle s'élève aujourd'hui à environ 160 milliards d'euros, et le rôle de la CADES est de placer cette dette sur les marchés sous forme d'emprunts. C'est un peu comme si vous sonniez chez votre voisin pour qu'il vous prête de l'argent pour vous permettre de combler le trou sur votre en banque... un voisin que vous rembourseriez ensuite progressivement. Pourquoi la Chine s'intéresse-t-elle ainsi à notre dette ? D'abord il lui faut placer ses énormes réserves de changes : un peu plus de 3.000 milliards de dollars (2.600 milliards d'euros), l'équivalent d'une fois et demi le PIB annuel français (la richesse produite par la France sur un an).

59 % de la dette publique française est « illégitime ». Alors, on fait quoi ? Une très belle et selon moi très sérieuse étude vient d’être publiée par le Collectif pour un audit citoyen de la dette publique (CAC), un large collectif d’associations et de syndicats dont j’ai reproduit la liste en annexe 2. L’étude a été réalisée par six spécialistes de la question. Les questions suivantes y sont traitées : d’où vient la dette ? A-t-elle été contractée dans l’intérêt général, ou bien au bénéfice de minorités déjà privilégiées ?

Qui détient ses titres ? Peut-on alléger son fardeau autrement qu’en appauvrissant les populations ? Le site du Monde a relayé ce travail dans un article, lui aussi sérieux, de Mathilde Damgé. Je n’en retiendrai que les résultats les plus forts, en m’appuyant sur le résumé proposé par les auteurs, le mieux étant de se reporter à l’étude complète (38 pages, faciles à lire, avec de beaux graphiques). Le discours dominant sur la montée de la dette publique fait comme si son origine était une croissance excessive des dépenses publiques. Dette : les choix de l'Etat sont-ils pertinents ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Mercredi 28 mai, la Cour des comptes a relevé que les impôts ont rapporté 14,6 milliards d'euros de moins que prévu en 2013.

Au même moment, le Collectif pour un audit citoyen de la dette publique (CAC), qui rassemble des associations militantes, s'alarmait du manque à gagner de l'Etat à cause de son laxisme fiscal. Un avertissement qui tombe à pic quand le creusement de la dette semble s'aggraver d'année en année et que le gouvernement prépare un plan d'économies de 50 milliards d'euros. L'étude du CAC publiée cette semaine entend démonter la logique à l'œuvre derrière l'équation « montée de la dette = croissance excessive des dépenses publiques ». Pour parler simplement, l'Etat vivrait au dessus de ses moyens.

En réalité, il faut aussi regarder du côté du ralentissement des recettes. Sur la même période, les recettes ont chuté de 5,5 points. >> Lire : Déficit et dette : le dérapage français expliqué en graphiques Un emprunt d'Etat ? Etienne Chouard La Dette non censuré. Etienne Chouard La Dette non censuré. Pourquoi il ne faut SURTOUT PAS « rembourser la dette publique » (Éducation populaire, entre nous) Coup de projecteur sur une réflexion fondamentale : Faites passer. Rappels : Collectif pour un Audit Citoyen de la Dette Cette entrée, publiée dans chômage, l'enjeu politique central de la monnaie, le piège politique de "la dette publique", est taguée abus de pouvoir, banques, chartalisme, contrôle des pouvoirs, coup d'État bancaire, création monétaire, monnaie. Bookmarquez ce permalien. Un artiste chilien brûle 365 millions d’euros de dettes d’étudiants. L’artiste chilien Francisco Tapia, connu sous le pseudo de « Papas Fritas » (frites), vient de réaliser sa plus grande œuvre : convertir en cendres 365 millions d’euros de dettes des étudiants de l’université del Mar, un établissement privé soupçonné d’escroquerie, situé à Vina del Mar, au Chili.

Dans un pays où le smic est de 207 euros et où une année d’études à la fac peut coûter plus de 6 000 euros, beaucoup de familles sont obligées de s’endetter pendant des années auprès des établissements d’enseignement supérieur. L’université del Mar, déclarée en faillite depuis 2013, était pour Papas Fritas un « symbole de la finalité lucrative de l’éducation supérieure au Chili », a-t-il dit pour justifier son acte. La police suspend son expo Pendant une semaine, l’artiste a organisé « Ad Augusta per Angusta » (le slogan de l’université), une exposition avec les « cendres des billets à ordre brulés ». « Tous les soirs chez moi, comme dans un rituel, j’ai brûlé les lettres de change [...]. Sous la dette publique, l'arnaque néolibérale. La fête de la dette | Le tour de la dette en 80 minutes. Le pillage de l’or des Belges par le bras armé de l’État. Par Thibault André, depuis la Belgique. Fin des années 80, la situation politique et socio-économique de la Belgique n’est pas brillante : un endettement abyssal qui trône bien au-delà de 100% (ratio dette publique/PIB), des gouvernements qui se succèdent sans parvenir à enrayer la spirale des déficits budgétaires, une fiscalité qui relève des errements constructivistes plus que du respect des droits de propriété et un marché du travail anémique plombé par des charges sociales exorbitantes et une législation rigide.

Rien de neuf sous le soleil, me direz-vous. On pourrait même arguer que, sous certains aspects, c’est encore pire maintenant. Oui, l’endettement trône toujours au-delà de 100%. Mais cette époque au crépuscule des années 80 que l’on ne peut qualifier de bénie présentait au moins une caractéristique d’un autre âge : l’or. Jean-Luc Dehaene, premier ministre belge entre 1992 et 1999, a fort à faire pour les raisons susnommées. —Sur le web. Sources : La dette publique de la France recule au 3e trimestre. La dette publique de la France a légèrement diminué de 11,4 milliards d'euros entre le deuxième et le troisième trimestre 2013, pour s'établir à 1.900,8 milliards à fin septembre, soit 92,7% du produit intérieur brut (PIB), a annoncé l'Insee mardi. La dette brute française au sens des critères européens de Maastricht a ainsi reculé de 0,8 point par rapport à fin juin 2013, a précisé l'Institut national des statistiques et des études économiques.

La contribution de l'Etat à la dette a diminué de 9,3 milliards d'euros au troisième trimestre, grâce à un repli de sa dette négociable à long terme (-15,2 milliards à 1.405,7 milliards) alors que celle à court terme a progressé de 5,6 milliards à 209,5 milliards. Les crédits sont passés de 248,7 milliards à 250,1 milliards à la fin du troisième trimestre. La contribution des administrations de sécurité sociale a été réduite de 1 milliard. La dette des administrations locales reste stable. La chasse aux Dogmes. Avant de proposer des réformes de l’Euro et de sa gouvernance, il importe de bien identifier les erreurs doctrinales qui ont présidé à sa construction et plus généralement à la construction économique européenne actuelle. Cette analyse peut paraître ambitieuse, tant ces dogmes semblent incontournables car acceptés comme vérités révélées par la majorité des dirigeants de gauche ou de droite.

Elle est essentielle pour éviter les risques de retomber dans les mêmes errements. Quant à la toute-puissance des dogmes, l’histoire nous montre qu’elle est heureusement toute-relative. 1 L’efficience des marchés, en particulier des marchés financiers Quant aux marchés financiers, leur efficience, au sens actuel, a été modélisée par Eugène Fama[ii], qui tente de relier la notion économique d’efficience[iii] au sens courant de « bonne » allocation des ressources (capitaux, investissements) de sorte qu’on évite les gaspillages à celle d’information. 2 La supériorité du libre-échangisme Conclusion. L'Union européenne en cessation de paiement à la mi-novembre? Par: rédaction 21/10/13 - 20h02 Source: Belga Un bras de fer a été engagé entre les Etats membres et le Parlement européen sur le budget de l'UE pour la période 2014-2020. © photo news. La Commission européenne a demandé lundi au Parlement européen d'approuver en urgence un versement de 2,7 milliards d'euros supplémentaires pour le budget 2013 afin d'éviter à l'Union européenne de se retrouver en cessation de paiement à la mi-novembre.

Daniel Cohn-Bendit. © ap. "J'ai été informé ce matin par les services du président de la Commission européenne du risque de cessation de paiement à la mi-novembre", a annoncé le président du Parlement européen Martin Schulz à l'ouverture de la session plénière à Strasbourg. Les chefs des groupes politiques ont accueilli très fraîchement la demande de la Commission. Le FMI vient de donner son 'feu vert' pour une taxation de 10% de votr. Le Figaro rapporte que le FMI propose d’opérer un unique prélèvement de 10% sur les dépôts privés des citoyens des 15 pays de la zone euro pour les débarrasser définitivement de leur problème d’endettement trop fort.

L'idée n'est pas nouvelle. Déjà en 2011, le Boston Consulting Group avait estimé qu’imposer une taxe de 30% sur tous les actifs serait la seule façon de sortir de la crise de l'euro. Steen Jakobsen, l’économiste en chef de la Saxo Bank, a quant à lui estimé en avril de cette année que cette taxe sur les actifs pourrait atteindre de 10 à 15%. Sur son site et dans sa revue « Fiscal Monitor », le FMI se réfère à une étude de l’économiste allemand Stefan Bach (page 27, partie 2 « Taxing Our Way out of—or into?

Il ne s’agit que de «propositions purement théoriques», pour le moment, précise le Figaro, qui se demande s’il sera possible de résoudre le problème de la dette avec des solutions « douces » . Inform'Action | Devenons acteur de notre information. Etat des lieux avec The Economic Collapse : Aux Etats-Unis,la dette totale du système financier est d’ environ 56.280.790.000.000 $ mais il y a seulement environ 9.283.000.000.000 $ dans les comptes bancaires. Ainsi, vous pouvez prendre chaque centime dans les banques, le multiplier par six, et vous n’aurez ,toujours pas, assez d’argent pour payer toutes les dettes. Il y a une dette totale sur la planète environ 190.000.000.000.000 $ . La valeur nominale totale de tous les produits dérivés à travers le monde se situe entre 600.000.000.000.000 $ à 1.500.000.000.000.000 Le système financier mondial est chateau de cartes très fragile qui a été construit sur de la dette, des dérivés .

Nous vivons dans la plus grande bulle financière de l’histoire du monde, et il ne faudra pas beaucoup de temps pour provoquer un chaos à son éclatement. Cela sera le le plus grand désastre financier de l’histoire de la planète. Le système bancaire européen dans son ensemble a un système de levier de 26-1 . The Crime of Alleviating Poverty: A Local Community Currency Battles the Central Bank of Kenya | WEB OF DEBT BLOG.

Former Peace Corps volunteer Will Ruddick and several residents of Bangladesh, Kenya, face a potential seven years in prison after developing a cost-effective way to alleviate poverty in Africa’s poorest slums. Their solution: a complementary currency issued and backed by the local community. The Central Bank of Kenya has now initiated charges of forgery. Complementary currencies can help eradicate poverty. Proving that may be difficult in complex economies, due to the high number of factors influencing outcomes. But in an African slum with little of the national currency available, supplying residents with an alternative currency has a positive effect that is obvious, immediate and incontrovertible.

This was demonstrated when Will Ruddick, an American physicist, economist and former Peace Corps volunteer, introduced a complementary currency into a Kenyan slum called Bangladesh, near the coastal city of Mombasa. The project was launched on May 11, 2013. Like this: Like Loading... Le peuple est-il en train de se réveiller? Une ville de la banlieue de Barcelone veut cesser de rembourser les prêts du gouvernement | News360x. La dette de la France augmente de 12 milliards d'euros par mois. La dette de la France augmente de 12 milliards d’euros par mois. Add It Up: Taxes Avoided by the Rich Could Pay Off the Deficit. The financial crisis: The debt run. La dette, c’est chouette !

Une Guerre Invisible Contre la Population_L'Esclavage Moderne par une Dette Perpétuelle. It's the Interest, Stupid! Why Bankers Rule the World. Comprendre la dette publique (en quelques minutes) Authors@Google: David Graeber, DEBT: The First 5,000 Years. Les arguments des révisionnistes monétaires décortiqués. Comprendre l'argent dette. Gael Giraud - colloque Gouvernance & Responsabilité. Pourquoi faut-il que les Etats payent 600 fois plus que les banques ? Entering a World Without Money.

LA DETTE OU LA VIE ! La dette pour les nuls. La monétisation des dettes publiques n'est pas forcément inflationniste, Actualités. Les forces de marché contre les Etats… un calendrier PARLANT. 219 – Dette publique: 1995 à 2010. Regards.fr. Regards. Le site de la dette publique. Dette publique, inégalités et paradis fiscaux. La dette publique française haute comme l'Arc de Triomphe. « Pour la première fois depuis le début de la crise, l'Europe interdit un produit financier », Actualités. Austérité inefficace contre dette publique (video) A Simple Solution to the Debt Crisis - Positive Money. 10 Essential Fiscal Charts Demonstrating America's Disastrous Condition. L’augmentation de la dette en temps réel.

Il ne faut pas rembourser la dette publique. David Graeber: 9 Things You Didn't Know About The History Of Debt (PHOTOS) Dette: qui sont les coupables? L’injustice monétaire. LA DETTE PUBLIQUE - MICKX BLOG. Dette PAR aLBERT jACQUARD. Arnaque dette. Il ne faut pas rembourser la dette publique.