Intimidation

Facebook Twitter
La violence scolaire dans le secondaire mise à nu Le ministère a publié le 26 février la première enquête de victimation nationale dans l'enseignement secondaire. Réalisé par la délégation ministérielle pilotée par Eric Debarbieux auprès de 20 000 personnels de l'éducation nationale, ce travail photographie une situation inquiétante marquée par le harcèlement entre adultes, les injures des élèves et l'envie de partir d'un enseignant sur trois. Le constat fait il faut réagir. La violence scolaire dans le secondaire mise à nu
Un projet scolaire sur l’intimidation fait boule de neige sur les médias sociaux | Infobourg.com Audrey Miller, publié le 25 janvier 2013 Odile Désaulnier est une élève de 5e secondaire de la région de Québec. Dans le cadre d’un projet scolaire, elle a mis tout son cœur et son talent dans la réalisation d’une vidéo visant à dénoncer l’intimidation en milieu scolaire, en utilisant la technique du stop motion. Grâce aux médias sociaux, son message est entendu. Un projet scolaire sur l’intimidation fait boule de neige sur les médias sociaux | Infobourg.com
Carrefour éducation Considérant l’ampleur du phénomène et les statistiques souvent alarmantes sur le sujet, l’intimidation qui se vit à l’école et dans ses alentours doit être prise au sérieux. Si aucune solution miracle ne semble encore exister, la sensibilisation et la mobilisation des élèves, des enseignants, des parents et même de la communauté jouent un rôle capital dans la lutte contre l’intimidation et la violence. Afin de vous outiller pour traiter de ce délicat sujet en classe, Carrefour éducation vous propose une panoplie de ressources Web. Certaines vous tireront peut-être une larme, mais chose certaine, elles informeront et sensibiliseront à coup sûr. C’est en semant ces graines que, espérons-le, nous ferons une différence dans la vie des trop nombreuses victimes… Merci de faire votre part ! Un site coup de cœur De visu : l’intimidation sur vidéo… Sur le terrain : des exemples de ce que font certaines écoles ou personnes Pour s’informer et réfléchir Et la loi ? Carrefour éducation
Violence scolaire : L’éducation, condition première de la prévention
Décrochage : C. Blaya : "Il n’existe pas un seul type de décrocheur" Décrochage : C. Blaya : "Il n’existe pas un seul type de décrocheur" Tout a-t-il été essayé en terme de décrochage ? "La responsabilité du décrochage scolaire est souvent attribuée à des problèmes de déficience parentale. Parfois également elle se naturalise dans un vision du jeune paresseux...
« Il est inacceptable, intolérable, de devoir enseigner dans un climat d’insécurité », a rappelé le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, lors d'une conférence de presse donnée, jeudi 22 novembre au matin, avant sa « visite inaugurale » du Salon européen de l’éducation. M. Peillon faisait sans doute référence au « bilan annuel des conflits en milieu scolaire » rendu public par la Fédération des Autonomes de solidarité ce jeudi. Créées il y a plus d’un siècle, les « Autonomes » rassemblent quelque 2 000 militants et 150 avocats sur tout le territoire. Elles ont pour mission d’apporter aux personnels de l’éducation - 450 000 adhérents - un accompagnement, une protection contre ce que l'on nomme communément « les risques du métier ». Or, les dossiers qu'ils ont eu à traiter l’an dernier, et depuis septembre, sont nombreux. Les « conflits en milieu scolaire » s’invitent au Salon de l’éducation Les « conflits en milieu scolaire » s’invitent au Salon de l’éducation
Bienvenue sur le site de Non-Violence Actualité La bonne adresse sur l’éducation non-violente Spécialisé dans la prévention des violences de proximité (famille, école, quartier, vie sociale et professionnelle…), NVA a pour objectif de répondre aux demandes des particuliers et des institutions, en recherche de documentation, d’outils, de contacts ou de formations, sur les compétences relationnelles et sociales : la communication, l'écoute, la gestion des conflits, la médiation, l'action non-violente, la coopération… Toute l'équipe de NVA vous souhaite une très bonne et heureuse année 2014 le N° 332 est paruApprendre à exprimer la colère sans violence La colère fait partie de notre humanité, il est impossible de s’en défaire et la nier reviendrait à se nier soi et ses besoins.

Non-Violence Actualité

Non-Violence Actualité
ÉDUCATION " Briser le silence " de la violence scolaire Le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, a annoncé lundi à Amiens l'installation officielle d'une délégation ministérielle sur la violence scolaire, institution « pérenne » pour « briser le silence » et trouver des solutions à court et à long terme.Concernant les assistants de prévention et de sécurité (APS), qui doivent être déployés dans les zones les plus sensibles, le ministre a affirmé que « le déploiement se passe bien » alors qu'il reste « encore quelques recrutements à faire ». FAUX ÉLECTEURS Les Tiberi espèrent un nouveau report ÉDUCATION " Briser le silence " de la violence scolaire - La Nouvelle République France-Monde ÉDUCATION " Briser le silence " de la violence scolaire - La Nouvelle République France-Monde
Les actes de violences recensés en collèges et lycées ont légèrement progressé en 2011-12 par rapport à l'année précédente, avec une "hausse significative" de la part des violences physiques, d'après une enquête du ministère de l'Education nationale mise en ligne mardi. Les établissements publics du second degré ont enregistré 13,6 incidents pour 1.000 élèves, contre 12,6 incidents un an auparavant. Principalement le fait de garçons, les seules agressions physiques ont représenté 4,5 incidents pour 1.000 élèves (contre 4,2 en 2007-08). "Si la part des violences physiques est tendanciellement décroissante depuis 2007-2008, elle enregistre une hausse statistiquement significative par rapport à l'an dernier (+2 points)", précise l'enquête. Les disparités entre établissements sont par ailleurs très fortes: 41% des collèges et lycées ne signalent aucun incident au cours d'un trimestre donné, tandis que 25% des établissements en déclarent 73%. Hausse des violences physiques en collèges et lycées l'an passé Hausse des violences physiques en collèges et lycées l'an passé
Les agressions en milieu scolaire depuis septembre Qu'on se le dise : septembre-octobre, c’est la saison des agressions. Et oui. La multiplication des incidents dans les établissements scolaire depuis la rentrée n’aurait rien d’exceptionnel. "C'est un pic saisonnier", assure dans "Le Monde" Philippe Fatras, directeur académique chargé du second degré à Paris. "Chaque année, juste avant la Toussaint, on assiste à une montée des violences, des incivilités." Les agressions en milieu scolaire depuis septembre
10e Forum "La Non-violence à l’école" Le 10e Forum "La non-violence à l’école" organisé par la Coordination se déroulera le samedi 17 novembre 2012 de 9h30 à 17h au FIAP Jean Monnet, situé au 30, rue Cabanis, 75014 Paris. En cette année internationale Janusz Korczak proclamée par le Parlement polonais, le Forum traitera du thème suivant : « La pédagogie de Janusz Korczak toujours d’actualité. R seau Ecole-non-Violence R seau Ecole-non-Violence
Croisade contre l’intimidation | Éducation
PARIS, 10 oct 2012 (AFP) - La violence à l'école est trop souvent considérée comme un problème de sécurité publique et "pas assez" comme un problème de santé publique, a déploré mercredi Eric Debarbieux, nouveau délégué ministériel chargé de la prévention et de la lutte contre les violences scolaires. En France, on a trop pris les violences à l'école "uniquement comme un problème de sécurité publique et pas assez comme un problème de santé publique", a dit M. Debarbieux, en souhaitant que cet aspect de santé publique soit pris en compte dans les travaux de la délégation qui vient d'être créée au ministère de l'Education nationale. "Les petites violences répétées ont des conséquences en termes de décrochage scolaire et de santé mentale", entraînant "dépression ou perte d'image de soi", a-t-il expliqué devant la commission des affaires culturelles et de l'éducation à l'Assemblée nationale. La violence à l'école est "aussi un problème de santé publique" (Debarbieux)
Par Claudie Gallas-Launet et Chantal Guillet Sortie nationale : 3 Octobre Le film bouleversant de Michel Franco Después de Lucía présenté au dernier festival de Cannes a obtenu le prix Un certain regard. A La Une : Le film mexicain Después de Lucía et le harcèlement à l’école
Quand on regarde les statistiques, on s'aperçoit que les violences scolaires ne flambent pas en France. Sur l'académie de Versailles, qui est représentative de ce qui se passe sur l'ensemble du pays, on n'observe pas d'évolution majeure des faits rapportés sur les cinq dernières années: les auteurs et les types d'incidents sont globalement les mêmes. Ces violences, bien que regrettables, ne sont pas nouvelles. Les faits très graves comme les agressions physiques sur des personnels restent rares. Au quotidien, on voit surtout des violences entre élèves ou des professeurs victimes d'insultes. Ce qui a changé ces dernières années, c'est que notre intolérance vis-à-vis de ces situations est de plus en plus forte. Violences scolaires: "L'image de l'Education nationale est en jeu"
Quinzaine de la non violence : Livret pédagogique La quinzaine de la non-violence et de la paix commence le 21 septembre. Cette année, elle s'adresse aux écoles, collèges, centres de loisirs et maisons de quartier avec un livret pédagogique. L'activité proposée s’inspire de l'oeuvre de Janusz Korczak pour réaliser un cahier de doléances sur les droits des enfants.
Les incidents à répétition survenus récemment poussent la question de la violence scolaire au premier plan médiatique. Pour spectaculaires qu'ils soient, sont-ils significatifs de ce phénomène ? Les solutions envisagées, comme les personnels de prévention, sont-elles efficaces ? D'habitude c'est au printemps que le ministre de l'éducation nationale intervient sur le dossier de la violence scolaire. Violence scolaire : Quelles solutions ?
Cyberbullying law protects teachers from students - Technology on NBCNews
Observatoire sur les violences scolaires : Un premier pas positif, en appelant d'autres ! - Di sak na pou di - Témoignages.RE - Nout Zournal OnZeWéb -
France : 500 agents recrutés contre les violences scolaires
Primaire : Peillon verrait bien l'année scolaire s'allonger «vers 180 jours»
Dix conseils... face aux injures et menaces
Violence scolaire : Quelles solutions ?
Un nouveau plan contre le racisme
Benoît Galand – Cécile Carra : Les professionnels de l'enseignement peuvent agir contre les violences
Prévenir les violences à l'école
Bientôt dans les établissements scolaires, des médiateurs contre la violence
"500 médiateurs contre la violence scolaire"
De victime à intimidateur
L’intimidation, c’est fini. Moi, j’agis!
L'éducation contre l'intimidation | Points de vue
Lutte contre l'intimidation: des gestes concrets en attendant la loi | Marc Allard | Éducation
Le tabou de la discrimination ethnique à l'Ecole enfin levé ?#a1#a1
Education : Quand la violence à l'école devient un sujet d’étude
Une campagne pour lutter contre le harcèlement scolaire
La lutte contre le harcèlement
Harcèlement : "l'école va devoir réfléchir à sa mission éthique"
Une campagne pour réduire le harcèlement entre élèves
Le ministère s'engage contre le harcèlement à l'école#a2#a2
Le ministère s'engage contre le harcèlement à l'école
Une démarche efficace pour contrer l’intimidation - Actualités - Laurentides Express - Journal le Courrier
Des petits films très réalistes contre le harcèlement à l'école - Société
Bientôt une campagne contre le harcèlement à l'école
Intimidation: le juste milieu | Isabelle Houde | Famille
Une grave problème de société | Points de vue
GCC la Violence -- Intro