background preloader

Monde musical et nouvelles technologies

Facebook Twitter

Infos pratiques : La protection par le droit d'auteur. Le droit d'auteur français est le droit des créateurs.

Infos pratiques : La protection par le droit d'auteur

Le principe de la protection du droit d’auteur est posé par l’article L. 111-1 du code de la propriété intellectuelle (CPI) qui dispose que « l’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d’ordre patrimonial ».

L’ensemble de ces droits figure dans la première partie du code de la propriété intellectuelle qui codifie notamment les lois du 11 mars 1957, du 3 juillet 1985, du 1er août 2006, du 12 juin 2009 et du 28 octobre 2009. 1 - Le droit d’auteur confère à son titulaire une propriété privative lui permettant de déterminer les conditions d’exploitation de son œuvre Les droits accordés aux auteurs se décomposent en deux séries de prérogatives aux régimes juridiques distincts.

A LIRE mémoire + 71-focus_sept_2012. FESTIVALS DE MUSIQUES EN EUROPE, UN MONDE EN MUTATION Permanentisation des festivals ou festivalisation de la culture ? Article mis à jour le mercredi 4 décembre 2013 Article créé le mercredi 4 décembre 2013 Version imprimable Article « Le monde des festivals étant si vaste, disparate et complexe, il est difficile de généraliser. » Bénédicte Dumeige, France Festivals Un festival, c’est un événement exceptionnel, dans un lieu exceptionnel, pour un moment exceptionnel.

FESTIVALS DE MUSIQUES EN EUROPE, UN MONDE EN MUTATION Permanentisation des festivals ou festivalisation de la culture ?

La définition wagnérienne, véritable image d’Epinal, semble largement remise en cause aujourd’hui, conséquence des profondes mutations qu’ont connu ces objets si particuliers que sont les festivals. À quoi ressemblent-ils ? Portrait type et diversité : plus c’est gros, plus c’est rock ! L'industrie musicale est-elle en train de réussir sa mutation sur Internet?  Le Marché international du disque et de l'édition musicale (MIDEM) vient de fermer ses portes à Cannes, et comme chaque année il a apporté son lot de déclarations et de chiffres.

L'industrie musicale est-elle en train de réussir sa mutation sur Internet? 

Pour la 10ème année consécutive, les revenus de l'industrie sont en baisse (-5% sur l'année 2012), la hausse des ventes digitales ne permettant toujours pas de compenser l'inexorable chute du marché physique (en attestent les fermetures de Virgin en France et de HMV en Angleterre). Cependant, certaines mentalités changent et quelques éclaircies commencent à être entrevues. Pourquoi Lady Gaga et David Guetta tuent la musique = Il est vrai qu’il est courant de critiquer et de qualifier de médiocre la musique de David Guetta et Lady Gaga.

Pourquoi Lady Gaga et David Guetta tuent la musique =

Mais de là à dire qu’ils tuent la musique ! N’est ce pas à un peu exagéré ? Persée. Les nouveaux moyens de diffusion de la création musicale à Radio France - Comment Internet influence la création musicale ? Fathalex.musicblog. La musique en ligne (2009) Internet devient à la fois un média accessible au grand public et un sujet de société.

La musique en ligne (2009)

Internet permet également une « nouvelle économie », plus efficace dans sa façon de satisfaire les besoins individuels du consommateur, et plus légère, car libérée de l’essentiel des coûts d’infrastructure et d’intermédiation, profitable donc à la fois aux consommateurs et aux investisseurs. La diffusion des œuvres culturelles en général, et de musique en particulier, compte parmi les activités susceptibles d’être bouleversées par ces nouvelles technologies, et se retrouve rapidement au cœur des questionnements.

L’industrie musicale devient alors un lieu où l’on observe avec attention les prémices de la réorganisation économique et sociale suscitée par Internet. Elle fait l’objet, de la part des acteurs, des experts et des médias, de nombreux travaux et calculs prospectifs, qui prévoient, prédisent ou souhaitent sa transformation par les nouvelles technologies. . [ . . . ] [ . . . ] [ . . . ] [ . . . ] [...] L'industrie musicale : crise ou révolution ? Internet et ses conséquences. Depuis l’invention du phonogramme en 1877, la consommation de musique enregistrée n’a fait que se développer pour devenir un divertissement de masse.

L'industrie musicale : crise ou révolution ? Internet et ses conséquences

La musique se place en effet, en tête des activités culturelles des Français devant la lecture et le cinéma. Industrie musicale crise revolution internet consequences - étude de marché, mémoire, dissertation. L?industrie musicale : crise ou révolution ? impact des nouveaux modes de consommation de la musique - Maxime Varloteaux. Maxime Varloteaux - Mémoire de recherche - 1 Master 1 Management - Parcours Marketing.

L?industrie musicale : crise ou révolution ? impact des nouveaux modes de consommation de la musique - Maxime Varloteaux

L'Industrie musicale à l'ère numérique : redistribution et redéfinition des rôles - Solène BOYER. La crise qui secoue la filière phonographique est à appréhender avec différents niveaux d’analyse.

L'Industrie musicale à l'ère numérique : redistribution et redéfinition des rôles - Solène BOYER

D’un point de vue économique, il est impossible de nier la chute vertigineuse des ventes de la musique enregistrée sur les dix dernières années. Le rapport 2011 de l’IFPI indique une baisse de 31% de la valeur globale de l’industrie de la musique enregistrée entre 2004 et 2010 [1]. L’Observatoire de la Musique indique une valeur de 1953,4 millions d’euros pour le marché global consolidé de la musique enregistrée en France en 2003 contre 792,7 millions d’euros en 2010 et un volume de 134,3 millions d’unités physiques en 2003 contre 57,3 en 2010, auquel il convient d’ajouter les 45,3 millions d’unités issues du marché numérique [2]. L’industrie musicale face au téléchargement. (6) iTunes : 2 milliards de dollars de bénéfices par an. Alors que le service iTunes avait à l’origine été conçu, il y a bientôt dix ans de ça, pour parvenir à un « break-even » c’est à dire des revenus juste suffisants pour en couvrir les coûts de fonctionnement, Horace Dediu, analyste financier chez Asymco, estime désormais que la boutique rapporte quelque 2 milliards de dollars à Apple chaque année.

(6) iTunes : 2 milliards de dollars de bénéfices par an

Pour Dediu, cela s’explique par la diversification des contenus proposés sur iTunes (on y trouve désormais des films ou séries par exemple, ainsi que des livres audio ou encore des jeux et applis pour iOS) qui a eu pour effet de faire augmenter les coûts de fonctionnement, certes (notamment en raison des accords qu’Apple a du négocier avec les ayants-droit pour chacun de ces contenus, et que la firme de Cupertino critique assez souvent), mais les revenus engendrés ont eux connu une expansion plus rapide encore. Internet, ce qui pouvait arriver de mieux à la musique. Autoproduction, autopromotion, financement participatif ou streaming légal...

Internet, ce qui pouvait arriver de mieux à la musique

Petit tour des solutions numériques des musiciens contre le piratage. Fin février, la Hadopi a présenté son rapport (PDF) sur la lutte « contre le streaming et le téléchargement direct de contenus illicites ». Il s’agit d’étendre une fois encore le champ d’action des autorités dans leur combat homérique contre ces « pirates » qui détruisent la culture à coups de clics. Soyons clairs, le piratage reste une pratique nuisible à l’industrie culturelle et n’est certainement pas innocent dans la chute vertigineuse des ventes de CD (moins 50% sur une décennie). Internet et la musique : Quel est l'impact d'internet sur l'industrie musicale ? (REPORTAGE)

Rappelez-vous, il y quelques années encore, on découvrait de nouveaux artistes via des émissions de télé-crochet comme La Nouvelle Star, Popstar ou encore Star Academy. Le public pouvait en entendre parler également grâce à la radio ou lors de petits concerts organisés. Eh bien, aux oubliettes ces méthodes "anciennes", une nouvelle ère est arrivée, celle du web ! En effet, Internet se révèle être un tremplin extraordinaire pour des artistes qui souhaitent se faire connaître. Mémoire : Industrie Musicale et Révolution Numérique. Evolution musique ( Industrie musicale: Croissance des ventes, piratage en baisse, essor du streaming... L'année du tournant. MUSIQUE - L’industrie musicale serait-elle en train de retomber sur ses pattes? Selon la Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI), les ventes mondiales ont progressé de 0,3% en 2012, une première depuis le pic de 1999.

Depuis cette dernière année faste, les revenus de l'industrie musicale avaient en effet baissé de 40%. Comment expliquer ce soubresaut? L’évolution de l’industrie musicale au 20ème siècle - Espace citoyen. Depuis sa naissance, l’industrie musicale a du faire face à plusieurs crises. Elle s’est donc adaptée au fil du temps en fonction de l’évolution technologique, des nouveaux courants musicaux et des contextes politique, économique et social des différentes époques.

Tout au long du 20ème siècle, les maisons de disques ont élaboré diverses stratégies pour continuer à exister et à prospérer... Comment l’Internet a redistribué les cartes de l’industrie musicale… Billet rédigé par Maud Serrière (ENSSIB) et Emmanuelle Ouine (ENS de Lyon) Le déclin de l’industrie musicale ? « La faute au téléchargement illégal, bien sûr », « Internet, voilà la raison », etc. Qui n’a pas eu l’occasion d’entendre et peut-être même de prononcer ce type de phrase lors d’un débat autour de cette question ? Majors, artistes, internautes, chacun y est allé de son point de vue, de sa certitude, portant aux nues ou au contraire fustigeant feu la loi Hadopi, symbole du clivage industrie musicale/internautes. Cette dernière, rappelons-le rapidement, était censée, pénaliser le téléchargement peer-to-peer lorsque celui-ci ne respectait pas les droits d’auteurs des œuvres téléchargées.

Maintenant que cette loi est définitivement enterrée, avant même d’avoir véritablement existé, il est temps de faire le point. Première chose : Qu’entend-on par “industrie musicale” ? Enfin que l’on se rassure, les majors ne se portent pas si mal. Les ventes numériques vont-elles sauver l'industrie musicale en 2014 ?