background preloader

Canto_kevin_groupeg_informatique

Facebook Twitter

CANTO

Sécurité des objets connectés

Objets Connectés – On en est où de la sécurité ? « Si la sécurité des objets connectés vous intéresse, je vous invite à lire ce rapport (en anglais) publié par l'Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information (ENISA).

Bonjour Anthony, Je viens de lire le rapport publié par l'ENISA que tu as cité sur ton pearltrees. Je le trouve intéressant dans la mesure ou il met en avant la faisabilité de mise en place des mesures de sécurité, pour chaque type d'objets connectés. Alors que la plupart des constructeurs font le minimum en sécurité sur les objets connectés qu'ils produisent. Pourtant, et de plus en plus, comme le rappelle cet article "ces objets se retrouvent ensuite chez nous, nous filment, nous enregistrent, transmettent nos données personnelles, contrôlent différentes choses dans la maison, ..." Ce rapport engage donc la responsabilité de ces entreprises, et maitenant je pense que ce qui est à faire c'est montrer à quel points nous nous sentons concernés par la sécurité de nos données. Des mesures doivent-êtres prises, tant au niveau des constructeurs, du software, mais aussi du domaine juridique. N.B : Je t'ai envoyé une demande, pour rejoindre ton équipe sur Pearltrees. Cordialement, Kévin CANTO – canto_kevin_groupeg_informatique

Dans ce rapport, ils passent en revue les bonnes pratiques qui devraient s'appliquer à chaque étape de la vie d'un objet connecté, de son développement à son intégration en passant par ses usages et sa maintenance jusqu'à ce qu'ils soient bons à jeter à la poubelle.

Objets Connectés – On en est où de la sécurité ? «

On n'y pense pas forcement, mais la plupart des constructeurs font le minimum en sécurité sur les objets connectés qu'ils produisent... Seulement, voilà... Ces objets se retrouvent ensuite chez nous, nous filment, nous enregistrent, transmettent nos données personnelles, contrôlent différentes choses dans la maison...etc. Il est donc salutaire qu'un tel rapport voie le jour pour mettre les fabricants, les vendeurs, les fournisseurs de solutions technologiques et les développeurs devant leurs responsabilités en matière de sécurité. Alerte sur les objets connectés : les oublis élémentaires concernant leur sécurité risquent de créer un chaos.

Atlantico : Les objets connectés font de plus en plus partie de notre quotidien qu'il s'agisse de la montre ou du réfrigérateur connecté.

Alerte sur les objets connectés : les oublis élémentaires concernant leur sécurité risquent de créer un chaos

En quoi ces objets sont ils susceptibles d'être dangereux selon vous ? Fabric Epelboin : Comme toute technologie connectée à internet, on peut interagir avec depuis l'extérieur et potentiellement en prendre le contrôle ou en exfiltrer des données. Le premier "danger" que posent les objets connectés, c'est évidemment le risque d'une surveillance accrue de la population, et la plupart des objets connectés sont concernés, qu'il s'agisse de surveillance d'Etat (votre compteur électrique connecté révèle bien des choses sur vous) que de surveillance privée (votre assurance aimerait bien en savoir plus sur votre alimentation via votre frigo et votre santé via votre pèse personne).

Mon commentaire. Securite objets connectes. Note%202%20 %20S%C3%A9curit%C3%A9%20des%20objets%20connect%C3%A9s%20mars%202014. IERC Position Paper IoT Governance Privacy Security Final. La sécurité digitale pour les objets connectés. Les objets connectés sont un phénomène en pleine croissance.

La sécurité digitale pour les objets connectés

On en compte 15 milliards aujourd’hui, et on estime leur nombre à 80 milliards pour 2020. Le contexte technologique actuel réunit toutes les conditions propices à leur développement : internet haut-débit, smartphones utilisables comme écrans de contrôle, et technologies Big Data pour exploiter les données collectées. Comment fonctionnent ces objets ? Quels risques représentent-ils ? Et comment peut-on les sécuriser ? Qu’est-ce qu’un objet connecté ? C’est un objet auquel l’ajout d’une connexion permet d’apporter une valeur d’usage supplémentaire.

Mes commentaires. Sécurité et interopérabilité : les enjeux de demain pour les objets connectés. L’expansion de l’IOT ne pourra véritablement être effective et opérationnelle que si l’écosystème se pare de quelques points fondamentaux.

Sécurité et interopérabilité : les enjeux de demain pour les objets connectés

La deuxième vague des objets connectés est sur le point d’arriver. Contrairement à la précédente, sa promesse est d’offrir des objets qualitatifs, toujours plus puissants et toujours plus présents dans notre quotidien. La montre Apple Watch est le fer de lance de cette nouvelle génération même si d’autres outils au préalable ont commencé à défricher ce nouveau marché porteur. Mais avant de s’attarder plus avant sur les possibilités offertes par ces multiples technologies et les travers qui peuvent en découler, revenons quelques instants sur l’avènement des objets connectés et de l’écosystème en résultant : l’IOT (Internet Of Things). Bien avant que l’on parle de ces technologies, le monde de l’industrie avait déjà intégré les possibilités de tels procédés dans ses workflow et processus. La deuxième vague : vers un élan de partage. Mon commentaire. Sécurité des systèmes juridiques: Sécurité des objets connectés, le juridique donne-t-il l’exemple ? L’essor de l’internet des objets, ou encore des objets connectés, est impressionnant.

Sécurité des systèmes juridiques: Sécurité des objets connectés, le juridique donne-t-il l’exemple ?

A tel point que les gadgets des films futuristes des années 1990-2000 tels ceux du célèbre film « le Cinquième Élément » ont désormais leur place dans notre quotidien. Des voitures connectées aux panneaux d’affichage personnalisés , la liste s’agrandit chaque jour un peu plus laissant présager un large champ des possibles dans les mois et les années à venir. Selon la Commission européenne, l’internet des objets se compose d’une « série de nouveaux systèmes indépendants fonctionnant avec leurs propres infrastructures qui reposent en partie sur les infrastructures existantes de l’internet » . Il est évident que ces objets connectés apportent de nombreux avantages fonctionnels mais avec eux également tout un cortège de risques informatiques notamment en terme de protection des données à caractère personnel tels la divulgation et perte des données ainsi que la perte de contrôle de ces dernières.

Mon commentaire.