background preloader

Google education

Facebook Twitter

ROMANI STREET VIEW. Book creator en ligne. Classroom | Google for Education. Academie de Lyon. Utilisation des services Google : légale sous conditions. L’utilisation des services Google est conditionnée soit à l’autorisation des parents pour un compte gmail.com, soit à l’utilisation d’un compte établissement G Suite for Education. Suite à plusieurs demandes de la part d’établissements, la DANE de Lyon souhaite clarifier le cadre légal, quant à l’utilisation des services Google dans la mise en œuvre des activités pédagogiques et éducatives, en complémentarité avec les ENT (cf circulaire de rentrée 2016).

Si nous saluons l’intention pédagogique et encourageons le travail collaboratif en ligne - et notamment pour le développement des compétences sociales, organisationnelles et numériques, nous attirons l’attention des personnels sur le fait que les comptes @gmail.com sont des comptes grand public dont les données sont traitées à des fins commerciales. Pour les personnels faisant le choix de ces services aujourd’hui, il est demandé d’utiliser G Suite for Education, en suivant cette procédure validée par la CNIL et la DNE. Plus.google. Apprendre avec GSuite - Livre blanc. Apprendre avec GSuite - Cadre juridique. Jean-Louis Schaff – Page 902161358942339072. Jean-Louis Schaff Intervient à plein temps dans le secteur de la formation depuis 1994. Directeur en charge du développement au CNED de 1994 à 1997 Fondateur d’aska en 1998. A ce titre : Accompagne un des tout premiers projets d’ENT en lycée, au lycée Branly à Châtellerault en 1999-2000.

Participe à l’écriture de Compétice un outil d’autodiagnostic des dispositifs utilisant le numérique pour enseigner et apprendre (SDTICE) en 2002. Anime le premier consortium d’établissements supérieurs désireux de mettre en place un projet d’ENT : Bureau Virtuel Etudiant, projet fédérant les Universités de Grenoble, de Paris 5, de Strasbourg 1 et de Poitiers). Accompagne le premier « meta projet inter-universitaire GRECO » à Grenoble, puis transfère ce modèle vers les Universités de Lyon (Ancoly) puis vers celles d’Aquitaine (ACO). Accompagne au sein des équipes des Universités de Grenoble le prototype de ce qui deviendra le C2i.

Apprendre avec GSuite. Exclusif : GAFAM : Les embarras juridiques du ministère. Saisie fin juin par le Snes et la Cgt sur l'ouverture subite de l'Ecole aux entreprises du Gafam (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) révélée par le Café pédagogique, la Direction des Affaires Juridiques (DAJ) du ministère vient de faire connaitre sa position. Le Café pédagogique s'est procuré ce document. Selon la DAJ, les conditions générales d'utilisation des GAFAM ne réduisent pas les obligations juridiques des établissements scolaires. Le ministère reconnait qu'il est dans le plus grand flou sur les usages réels. Un tournant à 90° du ministère A l'origine de cette affaire la publication par le Café pédagogique, le 16 mai, d'un message envoyé par le Directeur du numérique éducatif aux responsables académiques (DAN, DSI) les invitant à utiliser dans le cadre scolaire les services des GAFAM et à communiquer les annuaires des établissements.

Pour l'Education nationale c'est un virage à 90°. L'analyse de la DAJ La lettre de la DAJ met donc les montres à l'heure. François Jarraud. Numérique : Le ministère ouvre l'Ecole à Google ? Rue de Grenelle le changement est déjà là. Après avoir soutenu durant des années les ENT (espaces numériques de travail) nationaux et prêché la sécurité face aux grands groupes étrangers, la Direction du numérique éducatif du ministère de l'éducation nationale (DNE) semble amorcer un virage. Dans un courrier que le Café pédagogique s'est procuré, Mathieu Jeandron, délégué au numérique éducatif, autorise clairement l'usage des services numériques des "GAFAM" (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) par les établissements scolaires.

Selon cette lettre, envoyée le 12 mai aux délégués académiques au numérique (DAN) et aux directeurs des services informatiques, "il n'y a pas de réserve générale sur l'usage des outils liés aux environnements professionnels chez les grands fournisseurs de service du web". Pour M. "Il n'y a pas de blocage juridique" Un virage à 90° L'enjeu ce sont les données des élèves. "On ne doit pas donner les clés de la maison à Apple ou Google" La réponse de M Jeandron. GAFAM : La Cnil rappelle l'Education à ses obligations.

"Il est plus que jamais nécessaire de fixer un cadre de régulation adapté qui protège de façon effective les données personnelles des élèves et de enseignants", déclare la CNIL le 23 mai. Elle répond ainsi à la décision du ministère d'ouvrir largement les annuaires des établissements et les données élèves aux grand s groupes du GAFAM (Gooogle, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). La question est posée depuis la révélation par le Café pédagogique, le 16 mai, d'un courrier du Directeur du numérique pour l'éducation, Mathieu Jeandron, invitant les responsables académiques à fournir aux GAFAM les annuaires des établissements.

"Je tiens à vous confirmer qu'il n'y a pas de réserve générale sur l’usage des outils liés aux environnements professionnels chez les grands fournisseurs de service du Web (GAFAM et autres) dans la mesure où ils rentrent bien dans les services couverts par les conditions générales d’utilisation CGU "éducation"... Ce n'est pas l'avis de la CNIL. F Jarraud Communiqué. Éducation nationale : les données personnelles mises à disposition des GAFAM. L'April signe, avec les CEMEA, une prise de position contre la décision de l’Éducation nationale de donner accès aux données numériques des élèves, des enseignant.e.s et personnels de l'Éducation aux grandes entreprises de l'internet dont les intérêts sont avant tout mercantiles et qui hébergent souvent les données en dehors du territoire européen. Pour lire le communiqué Le mouvement d’éducation populaire CEMEA, association complémentaire de l'école alerte et dénonce la lettre envoyée par Mathieu JEANDRON (Directeur du Numérique pour l’Éducation au ministère) aux Délégués Académiques du Numérique (DAN) ; lettre qui autorise la connexion des annuaires de l’institution avec les services « type GAFAM ».

Dans la continuité du partenariat indigne conclut en novembre 2015 avec la société Microsoft, l'Éducation nationale démontre à nouveau son impuissance face aux enjeux sociétaux liés à ses missions. Microsoft, Google... : les géants du numérique dans les écoles. Les données scolaires des enfants doivent être particulièrement protégées. Voilà ce qu'a rappelé la Cnil y a quelques jours. Demandant " un encadrement des services numériques dans l’éducation" . Ces services, ce sont tous ces outils désormais utilisés en classe pour partager des ressources pédagogiques (documents, vidéos etc) mais aussi rassembler les notes, les appréciations des profs, les absences, les courriers aux parents. Si les données scolaires sont "sensibles" c'est non seulement parce qu'elles disent beaucoup de choses sur les enfants mais aussi parce qu'elles les suivent longtemps. Du coup, elles intéressent beaucoup d'acteurs, en premier les grandes entreprises du net américaines.

Précisément, cette prise position de la Cnil intervient alors que le débat sur la place de ces acteurs agite à nouveau la communauté éducative depuis quelques jours. Car ce cadre fait aujourd'hui défaut. Tout cela dans un contexte où l'offensive des géants du web se fait plus forte. L’Internet libre et gratuit, c’est bien fini. Les deux dispositifs d’infomédiation emblématiques sont le moteur de recherche de Google et le Newsfeed de Facebook.

Tous les deux se fondent sur des algorithmes qui exploitent de manière industrielle « l’agrégation automatique des jugements incertains, dispersés et aléatoires de la foule des internautes »[+] NoteDominique CARDON, « Dans l'esprit du PageRank. Une enquête sur l'algorithme de Google», Réseaux, n° 177, 2013, p. 63-95. [16]. Pour PageRank de Google ces jugements prennent la forme de liens hypertextes qui relient des pages web entre elles. Ce calcul, qui joue toujours un rôle prépondérant dans le fonctionnement global du moteur de recherche, est désormais complété par des nombreux autres signaux informationnels produits par l’activité en ligne d’une foule immense d’humains et d’ordinateurs (fraîcheur et originalité de l'information, mention de l'auteur, degré d'implication du lecteur, partages sur les réseaux socionumériques, balisage HTML, attributs etc.

. ) . [18] . [19]. G Suite for Education : Questions fréquentes - Aide Administrateur G Suite. Les services G Suite for Education ne collectent pas les données des élèves et ne les utilisent pas à des fins publicitaires ou dans le but de créer des profils d'annonces. Les utilisateurs du service Gmail grand public et ceux de G Suite for Education bénéficient de la même infrastructure, ce qui garantit la fiabilité et la sécurité de cette dernière, ainsi que des performances élevées pour l'ensemble de nos utilisateurs. Cependant, G Suite est une offre distincte qui propose aux établissements d'enseignement, aux entreprises et aux organismes publics des fonctionnalités supplémentaires en matière de sécurité, d'administration et d'archivage.

Comme de nombreux fournisseurs de messagerie, nous procédons à des analyses au sein de Gmail pour garantir la sécurité de nos utilisateurs et améliorer l'interface du produit. Le site de Thierry VANOFFE, consultant et formateur GOOGLE. Hangouts En Direct sur GAFE le 21/04 à 20H. Jeudi 21 avril de 20H à 21H, ne ratez pas l’émission Google Apps for Education en France. Dans cette émission, j’aurai le plaisir d’accueillir Guillaume Sekko de Google France, François Jourde (prof de Philo, Blogueur, et certifié Google Apps Edu), Denis Louvet et Jean Paul Jourdan (Consultant et formateur Google Apps Edu) et d’autres invités comme Rochane Kherbouche, Pierre-Henri Beguin.

Cette émission (Hangouts en Direct sur Youtube) est à destination des enseignants, des universités, bref de toute personne en lien avec l’éducation en France. Vous pouvez vous inscrire par ici, c’est gratuit ! Au programme de cette heure : Présentation de l’Offre GAFE.Quelques références.Chiffres monde/franceCe que peut apporter GAFE à une école, un collège, une universitéEligibilité et méthode pour obtenir GAFE dans son établissement.Données.Présenter l’écosystème d’applications, les partenaires, intégrateurs, formateurs, consultants.Certifications et ressources.Retour témoignage de François JOURDE. Thierry VANOFFE (@thierryvanoffe) | Twitter. Hangouts En Direct sur GAFE le 21/04 à 20H.