1. Introduction L’obésité et la surcharge pondérale posent aujourd’hui un véritable problème de santé publique. La surcharge pondérale sévère ou l’obésité constituent un facteur de risque pour le développement de plusieurs maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires et respiratoires, le diabète de type 2, l’hypertension et certaines formes de cancer, aussi bien que la mortalité précoce. De nouvelles études scientifiques et les données compilées par les compagnies d’assurances montrent que le danger pour la santé est déjà bien réel, même pour une légère augmentation du poids corporel… L’obésité et la surcharge pondérale sont aujourd’hui considérées au titre d’épidémies et grèvent fortement le budget de la santé publique en Europe. EUFIC EUFIC
Le surpoids et l’obésité se définissent comme une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle qui représente un risque pour la santé. L’indice de masse corporelle (IMC) est un moyen simple de mesurer l’obésité dans la population: il correspond au poids de la personne (en kilogrammes) divisé par le carré de sa taille (en mètres). Une personne ayant un IMC de 30 ou plus est généralement considérée comme obèse.

OMS

OMS
Obésité Calcul de l’IMC et du tour de taille IMC : poids (en kg) / taille au carré (en mètres) © Fotolia Toutefois, il faut rester prudent quant à la lecture de ce tableau car il ne constitue qu'une indication approximative ne correspondant pas nécessairement à la même masse graisseuse selon les individus. Si cet indice est fiable pour les adultes de 20 à 65 ans, il ne l’est plus chez les femmes enceintes ou qui allaitent, les athlètes d'endurance ou les personnes très musclées. Chez l’enfant, il faut se référer aux courbes de croissance présentes dans les carnets de santé depuis 1995.

Obésité