background preloader

A lire / voir

Facebook Twitter

Lisez gratuitement la Bande Dessinée Holacracy (holacratie) Mon expérience de l'holacratie (1/3) - The observer self. J’entends plein d’amis autour de moi décrire leurs entreprises.

Mon expérience de l'holacratie (1/3) - The observer self

Parler des nombreux problèmes organisationnels : “Ce matin on nous a présenté la nouvelle organisation de la Direction marketing… Je le sens vraiment mal”. “On nous met une pression folle pour faire du chiffre. Et pourtant on a pas les moyens de le faire. L’ambiance est pourrie”. “Je me sens mal à l’aise parce que j’ai l’impression que machine empiète sur mon périmètre”. Les grandes étapes Cela fait plus d’un an que nous avons crée nos premiers enregistrements de cercles holacratiques avec mon équipe. Août 2014 : En 2012 l’équipe était composée de 4 personnes. Octobre 2014 : Le pilote opérationnel de l’équipe propose dans un email “une petite réunion « à l’ancienne » comme au bon vieux temps ?” Création du cercle Réseau dont la mission est de développer des produits pour le métier réseau. Novembre 2014 : Un développeur suggère de restreindre les accès aux enregistrements du cercle pilotage. Work-Life Balance Is Easier When Your Manager Knows How to Assess Performance. Dave wheeler FOR HBR Not long ago, a manager asked me to name the most important work-life benefit for employees.

Work-Life Balance Is Easier When Your Manager Knows How to Assess Performance

I answered that the most important benefit isn’t a benefit at all. Of course, child care, flexible scheduling, and family leave policies are important, but in my experience the best thing we can do to support working parents (and all employees) is to get better at one of the most basic and poorly executed functions of managers: performance appraisals. He groaned and admitted that he dreaded doing performance evaluations, and his employees hated them too. He ticked off the usual complaints — how long they take to complete, their subjective nature, the infrequent timing, and so on. Moreover, he told me that considering the knowledge work his employees performed, it was relatively hard to know how well his people were performing, yet it was relatively easy to observe the quantity of work and of work hours in the office. I have to give him credit for his honesty.

We Are Built To Be Kind. Bien démarrer avec DevOps. A nouvelles approches en matière de développement, nouvelles difficultés.

Bien démarrer avec DevOps

Le développement logiciel s’est radicalement transformé avec le concept DevOps, cet ensemble de pratiques qui permet d’associer développement et opérations. L’approche traditionnelle, qui implique des mises à jour majeures, mais rares, calées sur de longs cycles de développements et de tests, a souvent conduit à la frustration des utilisateurs.

L’approche DevOps – qui permet de publier de petites mises à jour, mais de façon plus fréquentes – réduit les erreurs et renforce les relations critiques entre les équipes d’ingénierie, d’assurance qualité et l’IT. En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et de ses partenaires. Vous consentez également à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis, et vous confirmez avoir lu et accepté nos Conditions d’utilisation et notre Politique de confidentialité. Les outils DevOps. Du scrummaster au coach agile. Suite d’un tweet que j’ai émis ce week-end : "finalement un coach agile c’est un scrummaster qui ne prend plus de décision".

Du scrummaster au coach agile

Voici un essai brouillon de complément de réponse. Scrummaster ? Coach agile ? Normalement, idéalement, à mes yeux ces deux expressions désignent la même chose, le même rôle, la même intention, la même attitude (vous savez que j’aime ces deux mots). C’est le même boulot. Si j’essaye de répondre à cette question c’est que je lis des articles sur ces métiers (comme celui récent de Claude, ou celui plus ancien de Géraldine), et que l’on m’interroge assez souvent : comment devient-on coach agile ?

Un vrai problème de terminologie Problème : aucun terme n’est bon. Retour d'expérience de pilotage en kanban d'une équipe infra. C’est l’histoire d’une équipe infra, que j’accompagne depuis un an, ainsi que le reste de la société, certaines équipes en Scrum, d’autres en Kanban.

Retour d'expérience de pilotage en kanban d'une équipe infra

Ils font typiquement partis des contextes que j’ai décrit dans un précédent article sur Scrum et kanban. L’équipe Infra a mis rapidement en place un pilotage en Kanban (c’est d’ailleurs celle qui utilise des avatars en lego pour leur tableau Kanban). Je leur avais demandé de suivre les délais de résolution des demandes, avec des cartes de contrôles. Et récemment, je suis revenu pour analyser leurs indicateurs. Rappel : principe des cartes de contrôles Les cartes de contrôles permettent de suivre les temps de cycle du système kanban. A chaque nouvel élément (story, bug, incident, …) sortant du tableau, on ajoute le nombre de jours passés dans le tableau sur la carte : Je me propose d’expliquer pas à pas cette analyse dans cet article, jusqu’à l’identification de leurs classes de service. Les (belles) courbes de l’équipe infra.