background preloader

3/ L'Organisation des échanges internationaux

Facebook Twitter

Du GATT à  l'OMC : les limites du GATT. L’OMC en quelques mots. Le résultat, c’est une garantie pour les consommateurs et les producteurs.

L’OMC en quelques mots

Ceux-ci savent en effet qu’ils peuvent bénéficier d’un approvisionnement sûr et d’un choix de produits finis, de composants, de matières premières et de services plus large. Les producteurs et les exportateurs savent que les marchés étrangers leur resteront ouverts. Le résultat, c’est aussi un monde économique plus prospère, plus pacifique et plus responsable. À l’OMC, les décisions sont prises, pour la plupart, par consensus entre tous les pays Membres, avant d’être ratifiées par les parlements nationaux. Quant aux litiges commerciaux, ils sont soumis au mécanisme de règlement des différends de l’Organisation, qui est axé sur l’interprétation des accords et des engagements et sur la mise en conformité des politiques commerciales des différents pays avec ces derniers.

En réduisant les obstacles au commerce, l’OMC s’attaque également à d’autres obstacles qui se dressent entre les peuples et les pays. Suivante > Dix avantages. Le monde est complexe.

Dix avantages

Malgré sa concision, cette brochure tente de rendre compte du caractère complexe et dynamique du commerce. Elle met en lumière certains des avantages du système commercial de l’OMC, sans pour autant prétendre que tout est parfait — sinon, il ne serait pas nécessaire de continuer à négocier, ni d’adapter et de réformer constamment le système. Elle ne prétend pas non plus que tout le monde est d’accord sur tout à l’OMC. C’est là l’une des principales raisons d’être du système: c’est une tribune où les pays peuvent exprimer leurs divergences sur les questions commerciales.

Cela dit, de nombreuses raisons majeures font que notre situation est meilleure avec le système que sans lui. Dix malentendus. Comprendre l'omc - qu'est-ce que l'OMC? Est-ce un oiseau, est-ce un avion ?

Comprendre l'omc - qu'est-ce que l'OMC?

Haut de page Il y a de nombreuses façons de considérer l'OMC. C'est une organisation qui s'emploie à libéraliser le commerce. C'est un cadre dans lequel les gouvernements négocient des accords commerciaux. C'est un lieu où ils règlent leurs différends commerciaux. C'est avant tout un cadre de négociation … L'OMC est essentiellement un lieu où les gouvernements Membres se rendent pour essayer de résoudre les problèmes commerciaux qui existent entre eux. Lorsque les pays se sont heurtés à des obstacles au commerce et ont voulu les réduire, les négociations ont contribué à libéraliser le commerce. C'est un ensemble de règles … Au cœur du système se trouvent les Accords de l’OMC, négociés et signés par la majeure partie des puissances commerciales du monde.

La Russie va devenir le 154e pays membre de l'OMC, Actualités boursières. Comprendre l'omc - régionalisme. En juillet 2005, seul un membre de l'OMC – la Mongolie – n'était pas partie à un accord commercial régional.

Comprendre l'omc - régionalisme

Depuis le début des années 90, le nombre de ces accords n'a pas cessé de croître. En juillet 2005, 330 accords au total avaient été notifiés à l'OMC (ou à son prédécesseur, le GATT). Parmi ces accords, 206 ont été notifiés après la création de l'OMC, en janvier 1995; 180 sont actuellement en vigueur; on estime que plusieurs autres accords sont opérationnels, bien qu'ils n'aient pas encore été notifiés. L’une des questions qui revient le plus fréquemment est celle de savoir si ces groupements régionaux renforcent ou entravent le système commercial multilatéral de l’OMC. Un comité surveille l’évolution de la situation. Arrangements commerciaux régionaux haut de page Les accords commerciaux régionaux semblent être en contradiction avec le système commercial multilatéral de l'OMC, mais ils peuvent souvent en fait le soutenir. Dix ans après Doha - étude du Centre français d'étude et de recherche en économie internationale CEPII. La Chine à l'OMC : quel bilan ? - CEPII Centre français d'étude et de recherche en économie internationale.

L’accès au marché Pour ses partenaires, la priorité était d’ouvrir la Chine plus largement au commerce et aux investisseurs étrangers.

La Chine à l'OMC : quel bilan ? - CEPII Centre français d'étude et de recherche en économie internationale

A la suite de son entrée, la Chine a abaissé ses tarifs douaniers (de 24% en moyenne à 9.6%, leur niveau actuel qui est plus bas que celui de l’Inde ou du Brésil) et elle a supprimé la plupart des restrictions quantitatives aux échanges. Elle allégé les restrictions pesant sur les investissements directs étrangers dans les industries manufacturières et a ouvert certains services marchands aux investisseurs étrangers (distribution, banques et assurances, télécommunications).

Comment mesurer les progrès de l’ouverture? De 2000 à 2010, les importations de la Chine ont progressé très vite et elles représentent actuellement 24% du PIB contre 19%, il y a dix ans. Certes, les sources de tensions demeurent entre la Chine et ses partenaires quant à l’accès au marché. L’explosion des exportations et de l’excédent commercial chinois doit peu à l’OMC.