background preloader

Bg

Facebook Twitter

Spoutnik 1. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Spoutnik 1

Spoutnik 1 Maquette de Spoutnik 1 Spoutnik 1 (en russe Спутник 1, littéralement « compagnon », soit un « satellite ») fut le premier satellite artificiel. Il fut lancé le 4 octobre 1957 à 19 h 28 min 34 s UTC et mis en orbite à 19 h 33 min 48 s par l'URSS, avec les initiales ПС-1 (PS-1, pour Простейший Спутник-1 ou « Satellite élémentaire 1 »[2]) du cosmodrome de Baïkonour (Байқоңыр, au Kazakhstan). Le lancement de Spoutnik 1 marque le début de la conquête spatiale[3],[4]. Origine[modifier | modifier le code] Initialement, les politiques et les militaires soviétiques voulaient des missiles intercontinentaux dans le cadre de leur confrontation avec l'Occident; le missile R-7 en préparation devait être utilisé pour lancer les bombes atomiques. Les cinq premiers tirs de la fusée avaient tous été des échecs. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Composition du Spoutnik Réplique de Spoutnik 1 Mission[modifier | modifier le code]

Univers. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Univers

L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe, régi par un certain nombre de lois. La cosmologie cherche à appréhender l'Univers d'un point de vue scientifique, comme l'ensemble de la matière distribuée dans le temps et dans l'espace. Pour sa part, la cosmogonie vise à établir une théorie de la création de l'Univers sur des bases philosophiques ou religieuses. Avancées technologiques liées à la conquête de l'espace. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. le développement de différents types de moteurs: moteurs chimique, ionique, ...

Avancées technologiques liées à la conquête de l'espace

Le développement des ordinateurs modernes, des langages de programmation et des systèmes embarqués est dû à la conquête spatiale, et aux premiers vols habités, en particulier le programme Apollo dans les années 1960. l'ordinateur de vol des capsules Apollo (AGC) est le premier ordinateur au monde à circuits intégrés (1966).c'est également le premier système embarqué, avec noyau temps réel, à l'origine des commandes "fly-by-wire" dans les avions (F-8, A320, etc.) notamment.dans les années 1960, la NASA achetait 60 % de la production totale de circuit intégrés aux États-Unis.lors du développement du programme Apollo, les langages de programmation n'existaient pas, tout a donc été créé à partir de zéro, écrit à la main sur papier, puis transformé en cartes perforées, avant d'être finalement stocké sur mémoire faite de "cordes" cuivrées.

Fusion nucléaire. Cet article concerne la recherche sur la fusion nucléaire contrôlée.

Fusion nucléaire

Pour la fusion nucléaire explosive, voir Bombe H. Pour la fusion nucléaire naturelle, voir Nucléosynthèse stellaire. La fusion nucléaire, dite parfois fusion thermonucléaire, est un processus où deux noyaux atomiques légers s’assemblent pour former un noyau plus lourd. Voyager plus vite que la lumière? Impossible! ... Vraiment? Plus récemment, dans le dernier Star Trek au cinéma, vous avez pu vous émerveiller en voyant l'Entreprise passer d'un monde à l'autre plus vite que la lumière!

Voyager plus vite que la lumière? Impossible! ... Vraiment?

Mais, peut-on réellement voyager plus rapidement que la vitesse de la lumière? Est-ce seulement de la science fiction? La plupart des gens ayant une bonne culture scientifique vous diront avec raison: «C'est impossible! Programme spatial – lanceurs, satellites artificiels, services. Fonctionnement d'une fusée. Le moteur-fusée La troisième loi de Newton appliquée La propulsion des fusées repose sur un principe physique simple: la troisième loi de Newton, dite de l'"action et de la réaction".

Fonctionnement d'une fusée

Pour bien comprendre, on peu par exemple donner un exemple simple : un nageur, à l'aide de la pression exercée sur l'eau par ses mouvementsva recevoir en retour une force de meme intensité, mais de direction opposée : le nageur avance, de l'eau ext déplacée dans l'autre sens. Mais cette loi est appliquée au quotidien également, mais de manière moins visible : on peut donner l'exemple d'un autre sportif : un sauteur, qui lors d'un saut, se sert d'une impulsion contre le sol, exercée par la contraction-décontraction violente de ses muscles, et reçoit en retour une force exprimée par la Terre : alors qu'il saute et quitte donc le sol, la Terre est poussée dans le sens opposé !

Aérospatiale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aérospatiale

Sauter à la navigationSauter à la recherche Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : Aérospatial : Définition simple et facile du dictionnaire. Astronaute. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Astronaute

Un astronaute, cosmonaute, spationaute, taïkonaute ou vyomanaute (voir section Terminologie) est le pilote ou le passager d'un véhicule spatial. Le premier homme à être allé dans l'espace est Youri Gagarine en 1961 ; deux ans plus tard, Valentina Terechkova devint la première femme à le faire. Les astronautes étaient choisis initialement parmi les pilotes militaires.

Le centre français de recherche aérospatiale. Espace (cosmologie) Fusée (astronautique) Décollage de la fusée Saturn V de la mission Apollo 11.

Fusée (astronautique)

En astronautique, une fusée est un véhicule mû par un moteur-fusée de grande puissance qui lui permet de se déplacer dans l'espace proche, et notamment de placer en orbite une charge utile (satellite artificiel), voire d'échapper à l'attraction terrestre pour visiter différents corps célestes. Les fusées de l'astronautique sont généralement dotées de plusieurs étages mis à feu successivement. Les plus grosses fusées construites, comme Saturn V, permettent de placer jusqu'à 150 tonnes en orbite basse.