background preloader

I. Numérique et Pratiques de lecture

Facebook Twitter

Livre et Papier sont deux faces d'un même objet. Du moins elles l'étaient pendant plus de quinze siècles, avant que le support numérique voit le jour.

Considéré tantôt comme un modèle concurrent, tantôt comme une forme complémentaire, le numérique connaît une relation conflictuelle avec le papier. Ils sont souvent renvoyés dos à dos, la réussite de l'un étant souvent analysée comme symptomatique de la disparition de l'autre. Cependant, la véritable question que pose le numérique dans le monde du livre ne tient pas tant de l'éviction fantasmée du papier que de la profonde métamorphose des pratiques de lecture qu'il induit. A cet égard, il faut donc distinguer différentes manières d'appréhender le numérique dans son rapport aux pratiques de lecture, tel des idéaux-types. Du réfractaire à l'enthousiaste, du refus du numérique à l'abandon du papier, le numérique ne laisse indifférent ni les lecteurs, ni les médias qui se répartissent de manière binaire entre la course au numérique calquée sur le modèle anglo-saxon, et la défense acharnée du papier.

Contenu et Sources. France Info 17 mars 2017 Le livre papier reprend l'avantage sur le numérique. La plus grande bibliothèque de France compte 36 éditions depuis sa création.

France Info 17 mars 2017 Le livre papier reprend l'avantage sur le numérique

On croyait le livre papier écrasé par son petit frère numérique, les tablettes et autres liseuses… rien de tout cela. Après une passe difficile de sept à huit ans, le marché du livre physique reprend des couleurs : +2% en 2015 pour un chiffre d’affaires de trois milliards d’euros. Pendant ce temps, le e-book connaît une baisse de régime. Si le nombre de lecteurs a très légèrement augmenté sur la dernière année, celui de livres achetés par personne et le montant dépensé sont en baisse, selon une enquête OpinionWay (environ 2% de moins). Passé l’effet de mode du livre électronique qui a joué jusqu’au début des années 2010, on reprend goût au rapport sensuel avec la reliure. Tourner les pages, sentir l’odeur du papier et de l’encre nous séduisent de nouveau.

On serait même tentés de dire que la « vieille » industrie du livre papier survit à la révolution numérique, là où le cinéma et la musique en profitent. Le Temps avril 2016 Le livre papier résiste mieux que prévu au numérique. Mais pourquoi? Avec le succès des salons du livre, le constat saute aux yeux: le livre papier y est roi.

Le Temps avril 2016 Le livre papier résiste mieux que prévu au numérique. Mais pourquoi?

Des milliers et des milliers de livres, physiques, palpables, s’offrent aux lecteurs. Le public vient acheter et dédicacer des livres imprimés. Pas des fichiers numériques. Il y a quelques années à peine, en 2011, l’arrivée sur le marché européen des liseuses et des livres numériques avait lancé le compte-à-rebours de la disparition, inéluctable, de l’imprimé. Deux événements donnaient à ces prédictions quasi-valeur d’évangile: l’exemple du marché du disque qui avait brutalement décroché, dès 2007, face à l’arrivée des supports numériques. Cinq ans plus tard, de ce côté-ci de l’Atlantique, (hormis la Grande-Bretagne dont le marché se comporte peu ou prou comme le marché américain), «l’arrivée du numérique» n’a pas pris la forme du raz-de-marée escompté.

Une vie à deux têtes Rester humble Qu’est-il en train de se passer? PUPO Perelman L’Esthétique du livre - Livre papier vs livre électronique (forme chaude vs forme froide) La compréhension esthétique est impossible sans référence à des valeurs et inversement.Adorno Theodor W. 1 La citation en exergue est extraite de Paralipomena, Paris, Klincksieck, 1976, p. 11-12.

PUPO Perelman L’Esthétique du livre - Livre papier vs livre électronique (forme chaude vs forme froide)

Le philos (...) 1Les articles que nous avons publiés dans cet ouvrage abordent en fin de compte assez peu la question de la forme du livre1. Comme si, a priori, la forme du livre, et précisément elle, ne posait aucun problème particulier. Sans doute parce qu’il est entendu que depuis le développement du codex, cette forme-là semble définitivement acquise, fixée, voire figée à tout jamais. 2Toutefois, cette forme fixée, établie, déterminée depuis tant de siècles ne peut rien empêcher d’une dégradation plus ou moins rapide et d’atteintes plus ou moins profondes à sa structure. 2 Focillon Henri, Vie des formes, Paris, PUF, 1981, p. 4. 8 « Le numérique paraît sonner le glas du livre, de l’acte de lecture anthropologiquement constituti (...)

Les Echos Juillet 2016 : Etats-Unis : les ventes de livres numériques poursuivent leur chute. Challenges 23 mars 2017 Le livre numérique est encore à la peine en France. Les chiffres du livre numérique sont paradoxaux.

Challenges 23 mars 2017 Le livre numérique est encore à la peine en France

En France, il représente à peine 3% des ventes mais, selon une enquête OpinionWay commandée par le Syndicat national du livre, la SGDL et Sofia, 21% des Français ont déjà lu un livre numérique et la moitié d'entre eux l'ont fait il y a moins d'un mois. L'explication est simple: il est possible d'accéder librement aux livres tombés dans le domaine public sans avoir à payer de droits. De plus, en France, les livres autoédités (payants) ne sont pas comptés dans les statistiques des éditeurs, pas plus que les livres en langue étrangère ou les livres numériques qui n'existent pas en format imprimé. La France est moins consommatrice de livres numériques que ses voisins. CNL 21 mars 2017 : enquête sur les pratiques de lecture.

Mardi 21 mars 2017, le Centre national du livre a rendu publique son étude « Les Français et la lecture », conduite par Ipsos.

CNL 21 mars 2017 : enquête sur les pratiques de lecture

Dès 2015, Vincent Monadé, président du CNL , a confié à Ipsos la mise en œuvre d’un baromètre bisannuel portant sur un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population française des 15 ans et plus, interrogé par téléphone. Ce baromètre a pour objectif de :- Suivre l’évolution des pratiques et des perceptions de lecture des Français vis-à-vis du livre et de la lecture- Mieux comprendre les raisons d’éloignement et de la baisse de la lecture- Faire venir ou revenir à la lecture les publics qui en seraient éloignés Voici les principales conclusions à retenir :- Des Français toujours autant lecteurs, voire plus lecteurs qu’en 2015. Des grands lecteurs qui lisent plus de livres papier et nette progression de la lecture de livres numériques.- Une lecture plus numérique qu’en 2015, surtout chez les femmes. Pour consulter l’infographie. Livres Hebdo 22 mars 2017 Un Français sur cinq a lu un livre numérique. Challenges 22 mars 2017 Les Français lisent de plus en plus de livres mais le monde de l'édition souffre.

Ils sont venus, ils sont tous là....

Challenges 22 mars 2017 Les Français lisent de plus en plus de livres mais le monde de l'édition souffre

Non, pas tous. Si le Salon du livre, rebaptisé « Livre de Paris », reste la première grande manifestation de l’édition française, il a perdu une partie de son aura, de ses éditeurs et de sa fréquentation. Il se tient à la Porte de Versailles du 24 au 27 mars. François Hollande est venu le visiter la veille de l’ouverture, alors que les exposants finissaient de monter leurs étals. Le président de la République s’est promené dans les allées avec Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition. De leur côté, les éditeurs se plaignent d’un salon trop cher et d’une fréquentation qui a beaucoup baissé. Libération 21 mars 2017 Les Français lisent plus que jamais. Bonne nouvelle, les Français lisent.

Libération 21 mars 2017 Les Français lisent plus que jamais

Et non seulement ils aiment lire, mais ils pratiquent de plus en plus. Ainsi 84% de personnes interrogées se déclarent lecteurs (d’un «peu» à «beaucoup»), selon une étude réalisée par Ipsos et publiée mardi à l’orée du Salon du Livre de Paris. «Globalement la France reste un pays de lecteurs, même s’il existe encore un déséquilibre entre les hommes et les femmes et entre les âges aussi», a déclaré Vincent Monadé, président du Centre national du livre (CNL), qui a commandé cette étude. Et la moitié des lecteurs lisent même tous les jours, les femmes davantage (54%) et les seniors aussi (59% pour les plus de 65 ans). Que lit-on ? Neuf Français sur dix (91%) ont lu au moins un livre, quel que soit son genre littéraire, au cours des douze derniers mois.

Pourquoi lit-on ? L’extrême majorité (96%) lit pour les loisirs, davantage qu’en 2015. Sur quoi lit-on ? Pourquoi ne lit-on pas ? En fait, s’ils le pouvaient, 63% des Français aimeraient lire davantage. Le Figaro 22 mars 2017 91 % des Français lisent des livres. INFOGRAPHIES - La lecture se pratique davantage hors de chez soi, notamment dans les lieux publics, les cafés et les transports en commun.

Le Figaro 22 mars 2017 91 % des Français lisent des livres

Une augmentation sensible chez les 25-34 ans. Bonne nouvelle, les Français lisent toujours des livres. Ils sont 91 % à se déclarer lecteurs à des degrés divers, selon le Centre national du livre (CNL) qui a confié à Ipsos la mise en œuvre d'un baromètre portant sur un échantillon de 1000 personnes. Les «grands lecteurs» qui affirment lire plus de quinze livres par an sont surtout des femmes et des plus de 50 ans. Et ces derniers lisent de plus en plus. Les livres pratiques sont en forte croissance, surtout ceux qui ont trait au développement personnel, à la santé et à la psychologie. Les circonstances de lecture se sont diversifiées par rapport à 2015. Progression de la lecture de livres numériques Enfin, les modes d'accès aux livres ont fortement évolué. France Inter 21 mars 2017 Les Français lisent plus, que ce soit des livres papiers ou numériques. Le Centre National du Livre dévoile son baromètre Ipsos/Game Changers sur la lecture et les Français, qui dévorent 20 livres par an en moyenne.

France Inter 21 mars 2017 Les Français lisent plus, que ce soit des livres papiers ou numériques

En 2015, le CNL a confié à Ipsos la mise en œuvre d’un baromètre bisannuel portant sur un échantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française des 15 ans et plus, interrogé par téléphone. Ce baromètre mesure "le sentiment" des Français par rapport à la lecture et aux livres. Considèrent-ils qu'ils sont de gros lecteurs ou non ?

L' étude essaie de comprendre pourquoi les Français lisent ou pas, car l'objectif du CNL est d'amener à la lecture ceux qui ne la pratiquent pas, ou très peu. Romans, livres pratiques et BD/mangas L'étude mesure donc le sentiment d'être un lecteur, sans préciser à partir de combien de livres lus (ou pages lues) les sondés se "sentent" être de grands lecteurs. Actualitté 22 mars 2017 Les usages du livre numérique en France : Baromètre 2017. ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Deux tiers des lecteurs de livres numériques récupèrent les fichiers de livres numériques directement depuis leur terminal de lecture.

Actualitté 22 mars 2017 Les usages du livre numérique en France : Baromètre 2017

Assez logiquement, ils plébiscitent les formats standards : le PDF à 43 % et l’EPUB à 28 % (+10 %). L'absence du format Kindle devrait se lire entre les lignes, mais semble tout de même étrange. Un cinquième des Français ont déjà lu un livre numérique Dans le détail, on apprend que 21 % de la population française âgée de 15 ans et plus déclarent avoir déjà lu, en partie ou en totalité, un livre numérique. 7 % l’envisagent, 72 % ne l’envisagent pas. Les lecteurs lisant plus de 20 livres imprimés par an sont à 21 % des lecteurs d’ebooks et 14 % des non-lecteurs d’ebooks. Près de la moitié des lecteurs de livres numériques (43 %) ont lu un livre numérique il y a moins d’un mois. L'Express septembre 2016 Lire en numérique, ça change quoi? Avis au lecteur tiraillé qui sommeille en vous ! Acheter une liseuse numérique ne fait pas de vous un criminel du papier. Ce n'est pas parce que vous aurez décidé de vous constituer une bibliothèque 2.0 que celle qui trône depuis 15 ans dans votre salon n'aura plus lieu d'être.

Et pourtant, vous êtes nombreux à vous demander si le passage au numérique pourrait faire de vous un "mauvais" lecteur. Un de ceux qui ne respectent pas l'objet, le travail de l'éditeur, le véritable plaisir du livre... Pourtant livre papier et e-book peuvent parfaitement co-exister. Mais alors, à quel moment et pour quel type de livre délaisse-t-on le grain du papier pour le toucher d'un écran ? La liseuse, amie des déplacements Le gros point fort de la liseuse réside bien évidemment dans son format. Et pourtant, cette lectrice de 30 ans a eu du mal à s'y mettre. Une bibliothèque portative et évolutive.

Livre numérique et livre papier : mon avis. Pourquoi je préfère 100 fois le livre numérique au livre papier. [KILKE] #2 - La lecture numérique.