background preloader

Théories féministes

Facebook Twitter

Le féminicide : quand des femmes sont tuées à cause de leur genre. Mise à jour du 9 janvier 2019 Le féminicide en 2019 Que de chemin parcouru depuis le 25 novembre 2014, jour où madmoiZelle avait publié pour la première fois une contribution nommant le féminicide (lire ci-dessous). Signé Ingrid Falquy, ce texte critiquait les euphémismes dérangeants couramment utilisés pour désigner le meurtre de femmes par leurs conjoints.

En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint, son compagnon, son concubin. Ces meurtres ne sont pas des « drames romantiques », et la notion de « crime passionnel » a été retirée du code pénal en 1975. Un crime est un crime, et « la passion » n’en est pas une circonstance atténuante. Ce n’est d’ailleurs pas « la passion » qui motive ces crimes, comme l’expliquait déjà Ingrid en 2014, et comme de nombreuses activistes et associations féministes n’ont cessé de le répéter depuis des années, mais pas en vain. Une femme meurt toujours sous les coups de son conjoint tous les 3 jours.

Le féminicide dans la loi. Radfems Respond 2014: Lierre Keith. Diana Russel - Feminicide. Analytic Feminism. 1. The tradition analytic feminists share with other analytic philosophers Contemporary analytic philosophers, feminist and nonfeminist, can be characterized roughly as follows: they consider (some of) Frege, Russell, Moore, Wittgenstein, and the Logical Positivists to be their intellectual ancestors; they tend to prize explicit argumentation and the literal, precise, and clear use of language; they often value the roles of philosophy of language, epistemology, and logic; and they typically view their stock of philosophical concepts, methods, and assumptions to be a) consistent with their Modern European heritage, and b) in contrast with methods originating in twentieth-century continental Europe, most recently those having names beginning with ‘post’: poststructuralism and postmodernism broadly conceived.

Of course, each strand of mid-twentieth-century, “classic” analytic philosophy has changed greatly. 2. 3. 4. Doctrines. Bridge building. Style and aggression. 6 things you don’t understand about feminism that you should probably learn before writing about feminism. I’ll never change my last name. Not because of any feminist reason, just because I like it, it suits me, and it’s mine.

I think Beyoncé’s officially made it “okay” for feminists to desire marriage. What?? Ok so for starters, you can change your last name if you feel like it, but know that that choice is not just about you making a personal choice for yourself outside of the context and history of patriarchy and that it is actually representative of something more.

Beyoncéism. Also, as mentioned earlier, what Beyoncé does does not necessarily equal “feminism.” Letting a man pay for you Like he said. I’m fine with this, actually. That said, being totally financially dependent on a man is a bad plan because it impacts your autonomy. Caring about your looks Ugh. The author writes: Being a feminist is about choice. No. Listening to rap music Please stop. Enjoying domestic chores I love cleaning. Ok you like cleaning. Disagreeing with something “feminist” someone said No one said that. Pourquoi les femmes sont davantage compétentes pour parler du sexisme. On pose très souvent la question suivante aux féministes ; "est-ce que le combat féministe doit seulement être porté par les femmes" avec en corollaire "pourquoi vous insurgez-vous sur les plateaux télés de la présence plus forte d'homme, au fond un homme est tout aussi apte à parler de sexisme qu'une femme".

Avant de commencer à étudier ces deux points, définissons ce qu'est le sexisme. Le sexisme est un système social qui divise l'humanité en deux catégories de genre, à qui sont assignées des stéréotypes. De là en découlent la discrimination des femmes, des violences de genre envers les femmes, et la dépréciation systématique et systémique du féminin. Le sexisme valorise ce qui est considéré comme masculin et dévalorise ce qui est considéré comme féminin ; il évolue donc dans le temps et l'espace (les activités considérées comme masculines et féminines ne sont pas les mêmes selon les époques et les lieux).

Nous vivons dans une monde où le genre est la première chose qui importe. Germaine Greer. It's better to print and be damned, because you'll be damned anyway. Germaine Greer (born 29 January 1939) is an Australian author, academic, critic and journalist. Human beings have an inalienable right to invent themselves; when that right is pre-empted it is called brain-washing. Sourced[edit] Freedom is fragile and must be protected. To sacrifice it, even as a temporary measure, is to betray it. The fear of freedom is strong in us. We call it chaos or anarchy, and the words are threatening... The term eunuchs was used by Eldridge Cleaver to describe blacks.

The Female Eunuch (1970)[edit] Farrar, Straus and Giroux, ISBN 0-374-52762-8 We could only fear chaos if we imagined that it was unknown to us, but in fact we know it very well... The fear of freedom is strong in us. Women have always been in closer contact with reality than men: it would seem to be the just recompense for being deprived of idealism. The Obstacle Race (1979)[edit] Farrar, Straus and Giroux, ISBN 0-374-22412-9. Bell hooks. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes, voir Hooks. bell hooks bell hooks en novembre 2009 Gloria Jean Watkins, connue sous son nom de plume bell hooks, née le 25 septembre 1952, est une intellectuelle, féministe, et militante des États-Unis. Elle s'intéresse particulièrement aux relations existantes entre race, classe et genre, et sur la production et la perpétuation des systèmes d'oppression et de domination se basant sur eux. Elle a publié plus de trente livres et plusieurs articles dans des publications universitaires ou dans la presse généraliste, elle est apparue dans plusieurs films documentaires, et a participé à des conférences publiques.

Nom de plume[modifier | modifier le code] Hooks a forgé son pseudonyme à partir des noms de sa mère et de sa grand-mère. Jeunesse[modifier | modifier le code] Hooks est née Gloria Jean Watkins le 25 septembre 1952 à Hopkinsville (Kentucky). Carrière[modifier | modifier le code] Ain't I a Woman ? Féminismes jargonnants, militantisme désincarné, aveuglement, femmes oubliées. Dans les milieux féministes un peu « avertis », l’utilisation d’un langage jargonnesque est courant. Comme dans presque tous les milieux professionnels, militants et/ou associatifs. Est-ce bien ou mal, je n’en ai aucune idée, c’est simplement un état de fait. Moi je ne vois pas où est le souci, en interne : à partir du moment où tout le monde se comprend… En ce qui concerne les féminismes, beaucoup de mots couramment utilisés par les militantes sont d’origine anglo-saxonne. À titre personnel, je ne vois toujours pas où est le problème. D’autre part, il y a des temps et des lieux pour tout : il y a les moments où il est essentiel, utile et constructif de débattre entre militantes et théoriciennes, pour échanger des idées, réfléchir globalement aux choses, étudier et mettre en place des plans d’action, des stratégies, etc.

Donc le jargon et les mots compliqués. 4 – Re(prenez) conscience de l’endroit d’où vous parlez. Tags : féminisme, féminismes, pédagogie.

Gender Studies Melbourne Uni

Radfem. Post-féminisme. Genre. Intersectionnalité. SCUM Manifesto. Vivre dans cette société, c’est au mieux y mourir d’ennui. Rien dans cette société ne concerne les femmes. Alors, à toutes celles qui ont un brin de civisme, le sens des responsabilités et celui de la rigolade, il ne reste qu’à renverser le gouvernement, en finir avec l’argent, instaurer l’automation à tous les niveaux et supprimer le sexe masculin.

Grâce au progrès technique, on peut aujourd’hui reproduire la race humaine sans l’aide des hommes (ou d’ailleurs sans l’aide des femmes) et produire uniquement des femmes ; conserver le mâle n’a même pas la douteuse utilité de permettre la reproduction de l’espèce. Le mâle est un accident biologique ; le gène Y (mâle) n’est qu’un gène X (femelle) incomplet, une série incomplète de chromosomes. Bien qu’il ne soit qu’un corps, l’homme n’est même pas doué pour la fonction d’étalon. Chaque homme sait, au fond de lui, qu’il n’est qu’un tas de merde sans intérêt. 1- Le con. 3- Le pouvoir. 4- Trouver un substitut à l’amour.