background preloader

Poirisme - "Nice Guy"

Facebook Twitter

Dylan Garity - "Friend Zone" It happens to women all the time, too. Friendzone + Girlfriendzone : le combat des choses nulles. HEY !

Friendzone + Girlfriendzone : le combat des choses nulles

The Friendzoner VS nice guy. Moi je suis différent. Bitch put me in the FriendZone. Lyon – Elle refuse toujours de coucher avec lui alors qu’il est très gentil avec elle. Alors qu’il est très gentil avec elle depuis plusieurs semaines, une jeune femme refuse toujours de coucher avec un jeune homme.

Lyon – Elle refuse toujours de coucher avec lui alors qu’il est très gentil avec elle

Une situation qui semble partie pour durer et qui commence à poser problème pour le jeune homme qui ne comprend pas cette obstination. Reportage. Nicolas a 24 ans. Il a rencontré Magali il y a plus de six mois. Ces deux là pourraient faire figure de couple idéal. « On s’est rencontré grâce à des amis qu’on a en commun, on a rapidement sympathisé » raconte Nicolas. Lamenting The Friend Zone, Or: The “Nice Guy” Approach To Perpetrating Sexist Bullshit. Everyone’s heard of friendzoning – even if they don’t know the word, they sure as hell know the concept.

Lamenting The Friend Zone, Or: The “Nice Guy” Approach To Perpetrating Sexist Bullshit

It’s what happens time and again to unfortunate Nice Guys who, despite being nothing but sugar and spice to the girls they love, are nonetheless denied the sexual relationships they so obviously deserve and are instead treated like platonic equals – a terrible, unfair fate spawned by the dark side of feminism.

And if you thought even part of that statement was correct, Imma stop you right there. To borrow the succinct, nail-head-hitting phraseology of one hexjackal*: Friendzoning is bullshit because girls are not machines that you put Kindness Coins into until sex falls out. Dear Hypothetical Interlocutor whose hackles just bristled with the unfairness of that statement; who thinks that girls can be in the Friend Zone, too, and that therefore this point is both invalid and reverse-sexist into the bargain.

Toutes des salopes, ou le mythe du mec trop gentil. Je vais vous raconter une histoire que vous connaissez déjà.

Toutes des salopes, ou le mythe du mec trop gentil

Poire le nice guy. Je pense vous avoir suffisamment bourré le mou, chers lecteurs, avec le personnage de Poire.

Poire le nice guy

Pourtant, je vais reparler de lui, hé oui. Rappelons les faits. Je sais que pour certains, et surtout certaines(1), ce sera très redondant. Mais je reçois encore et toujours des commentaires de gens qui n’ont rien compris à l’article originel. Et je ne les publie pas, parce que je ne vais pas réexpliquer la vie à chaque personne individuellement, d’autant plus que ce genre de commentaires expriment en général plutôt une réaction de défense qu’une recherche de vérité, qu’une demande de précision ou qu’un supplément d’informations. Poire aime les femmes. Poire se définit comme un pur produit du féminisme. C’est en fait un pur produit du patriarcat. La méprise vient en partie de sa supposée « gentillesse » envers les femmes, qui est en fait une forme de manipulation très peu habile et ne ressemblant que de très, très loin à la séduction, autrement dit de la servilité, envers celles qu’il ne saurait pas considérer comme des humains normaux.

L’autre partie étant bien sur l’habitude des personnes sexistes de mettre tous les problèmes de la société sur le dos des femmes, et en particulier de celles qui, pour eux, ne savent pas rester à leur place : les féministes. Ce travers est commun à la plupart des personnes sexistes mais c’est encore plus marqué chez le Poire moyen, en raison de son habitude à s’apitoyer sur son sort et à mettre la responsabilité de ses problèmes sur le dos des autres. C’est donc la faute des femmes. Ces théories de psychologie de bistrot me font rire. Cerise et Melon: Lâchez-leur la grappe.

Plusieurs mois après la parution de l’article « Toutes des salopes, ou le mythe du mec trop gentil« , je reçois toujours des avalanches de commentaires, que vous ne lirez pas parce que j’en ai un peu marre qu’on confonde cet article avec le bureau des pleurs, et de plus ces commentaires n’ont aucun intérêt, ils sont tous du même acabit, ne font pas avancer le débat d’un poil et ne concernent que ceux qui les écrivent.

Cerise et Melon: Lâchez-leur la grappe.

Résumons. « Toutes des salopes » dresse le profil caricatural, d’un homme malheureux en amour. Cet homme, nommé Poire, est décrit comme une personne peu expérimentée des relations amoureuses, ayant tendance à croire que les femmes se méritent (et non pas qu’elles séduisent et se laissent séduire), et ayant également une sévère tendance à mettre la responsabilité de ses échecs sur le dos des autres. Voilà. Et en réactions à l’article, nous avons des dizaines (centaines ?) Que sait-on de Cerise et Melon ? L’avocat des Poires. En relisant les très nombreux commentaires sur la petite histoire Poire le mec qui était trop gentil, quelque chose m’a sauté aux yeux, outre le fait que j’avais été beaucoup trop tolérante et gentille (moi aussi !)

L’avocat des Poires

Avec les trolls (mais j’en ai déjà parlé). Pourquoi une telle dureté contre ce personnage? Est-ce souhaitable, au fond? Poire est-il un « loser »? Poire le Player. « Les PUA ne sont pas tous la lie de l’humanité, enfin, je crois. » L’elfe.

Poire le Player

Oui, je m’autocite, maintenant. On pourra à juste titre m’accuser de me regarder le nombril, mais quelle plus belle entrée en la matière que cette phrase (à un ami « coach PUA » sur Facebook) qui résume à elle seule tout la complexité de cette affaire de Pick-Up. Poire le violeur. Céder n’est pas consentir.Nicole Claude-Mathieu Apprendre à séduire, quelle brillante idée.

Poire le violeur

Vous vous souvenez?