background preloader

Quantified self

Facebook Twitter

Sites internet sur le quantified self

Open data : le bond en avant français. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Jean-Baptiste Jacquin La France serait-elle à la pointe en matière d’exploitation des données ?

Open data : le bond en avant français

Alors que se tient les mardi 10 et mercredi 11 mars le quatrième salon Big Data Paris à La Défense (Hauts-de-Seine), ce nouveau secteur fourmille de projets. iOS 8 : 30 applications compatibles avec Health, l'application santé d'Apple. Quantified self. CNIL_CAHIERS_IP2_WEB.pdf. Le "Quantified Self" : doit-on compter sur soi ? Propos recueillis par Stéphane Gigandet.

Le "Quantified Self" : doit-on compter sur soi ?

Interview publiée le 31/05/11 à 16h25. Emmanuel Gadenne. Consultant Internet. Manager chez Sopra Consulting. Emmanuel Gadenne est consultant Internet et intervient comme Manager au sein du cabinet Sopra Consulting. Emmanuel est l'une des premières personnes en France à explorer et pratiquer le Quantified Self, un thème qui intéresse de plus en plus de particuliers enthousiastes comme les startups et les géants du Web. Emmanuel nous propose une visite guidée pour comprendre les usages et les enjeux de cette auto-numérisation de l'individu, et si comme moi cette visite vous intrigue, vous pourrez continuer l'exploration à la première rencontre du groupe QuantifiedSelf Paris le vendredi 10 juin 2011. Comment as-tu découvert le Quantified Self et pourquoi t'y intéresses tu ? J'ai commencé le QuantifiedSelf en 2003, pour retrouver mon équilibre et améliorer mon hygiène de vie.

2013_12_Enquete_VIDAL_ISIDORE_resultats.pdf.

C'est un power point qui complète l'article "Le quantified self séduit les professionnels de la santé". Il a été fait par VIDAL, une société du groupe AXIO, est entièrement consacrée à l’information sur les produits de santé et la sécurisation de la prescription. On peut voir des graphiques intéressants. – blandinehoudayer

La santé connectée : mirage ou perspective ? Le quantified self séduit les professionnels de la santé.

C'est un article en ligne sur lesclesdedemain.lemonde.fr paru le 13 décembre 2013. L'article est écrit par Les Clés De Demain. C'est un site de chronique et de partage autour de l'innovation. L'article nommé "Le quantified self séduit les professionnels de la santé" est un résumé d'un sondage fait sur le thème des données des patient et les appareils connectés. 2043 médecins y ont contribué. C'est en tout cas ce que tend à démontrer une étude réalisée par Vidal pour le" think tank Isidore". – blandinehoudayer

Quantified Self : les recommandations de la CNIL. Les avancées technologiques récentes dans les domaines de l’électronique et des réseaux mobiles ont favorisé l’émergence d’outils d’automesure de paramètres physiologiques.

Quantified Self : les recommandations de la CNIL

Du suivi de ses performances en course à pied à la mesure de la glycémie, le « Quantified Self » semble être une tendance de fond amenée demain à modifier les formes du suivi médical. Anticipant le mouvement, la CNIL a publié des recommandations quant à la communication et le partage des données recueillies. Apparu en Californie dès 2007, le « Quantified Self » désigne la pratique de la « mesure de soi », qui consiste à mieux se connaître en mesurant des données relatives à son corps et à ses activités. Quantified-self et santé connectée. "Quantified self" : la course quotidienne à l'automesure. Par Séverine de Smet et Marie Vaton En 2263, Korben Dallas était l'ennemi du progrès.

Réf.bibliogr. : DE SMET, Séverine, VATON, Marie. "Quantified self" : la course quotidienne à l'automesure. obsession.nouvelobs[en ligne], 05/05/2014[ consulté le 09/01/2015]. Diponible sur Présentation critique de la source : C'est un article en ligne sur obsession.nouvelobs.com. L'article date du 5 mai 2014, écrit par Séverine de Smet et Marie Vaton Séverine de Smet est journaliste mode/tendance chez Le Nouvel Observateur, elle aussi travaillé chez Fumigène, Infrarouge.Marie Vaton est rédactrice chez Le Nouvel Observateur, Grazia, Causette, Prisma Presse, Playbac, Radio France Internationale. Le site obsession.nouvelobs.com. Est un supplément du site du magasine L'OBS : Il parle de beauté, mode, pop life, High-Tech, musique, personnalité, food, voyage, culture. Idées principales : L'article compare le film "Le Cinquième élément" à la vie d'aujourd'hui, puis il explique d'où est né le quantified self, ce que sait et comment ça marche. Pour cela elles donnent des exemples d'objets connectés via internet sur des téléphones portables ou applications.L'article évoque les côtés négatifs que peut avoir le quantified self (obsession de sois, des chiffres, dépendance à l'objet de mesure...).Les auteurs évoquent aussi le site "Umanlife", qui permet d'enregistrer toutes ses données (rendez-vous médecins, suivie de grosses, poids, vaccins...) – blandinehoudayer

Le héros du "Cinquième Elément" de Luc Besson, incarné par Bruce Willis, passait son temps à pester contre une cybermachine intrusive qui le sermonnait sur sa consommation de cigarettes et les "e-prunes" de son taxi volant.

"Quantified self" : la course quotidienne à l'automesure

En 2014, les nouveaux héros de la vie moderne font tout l'inverse. Ils se connectent volontairement à un surmoi numérique qui leur énonce en temps réel toutes les variables de leur existence : nombre de pas, de cigarettes, de verres d'alcool, de calories ingérées, brûlées, temps passé à dormir, manger, courir, travailler, se brosser les dents ou faire l'amour. A tout moment, ils peuvent surveiller en direct les courbes évolutives de leur vie en chiffres. Une lubie planétaire Tout a commencé en 2007 en Californie avec Gary Wolf et Kevin Kelly. Quantified self, la e-santé de demain ? Sportif ou pas, utilisateur de smartphone ou non, nous avons probablement tous déjà été confronté au quantified self même sans le savoir. Apparu en Californie en 2007, le « Quantified Self » désigne la pratique de « l’auto-mesure de soi », qui consiste à mieux se connaître en mesurant des données relatives à son corps et à ses activités. On parle également de « Self Tracking » pour désigner ces pratiques de capture, d'analyse et de partage de données personnelles, en vue d’avoir un meilleur contrôle sur son bien-être ou sa santé.

Les applications les plus anciennes et les plus répandues sont les podomètres. Reliés à son smartphone, ils utilisent la puissance de calcul de l’appareil pour mesurer la distance parcourue, l’intensité de l’effort et d’archiver ces données pour suivre l’évolution de ses performances. Un célèbre équipementier sportif inclut directement le capteur nécessaire à la mesure du pas dans ses chaussures. Les bracelets connectés pour un suivi 24h sur 24. Self Knowledge Through NumbersQuantified Self. Quantified self. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

C'est un article de l'encyclopédie en ligne de WIKIPEDIA, la mise à jour de l'article "Quentified self" date du 5 novembre 2014. WIKIPEDIA est une encyclopie en ligne où n'importe quel utilisateur peut intervenir sur un sujet. L'article parle du quantified self en donnant ça définition, son historique. Ce document me permet d'avoir une définition du mot, de quand ce mouvement date, qui la créé. – blandinehoudayer

Le quantified self (fr. mesure de soi[1]) est un mouvement qui regroupe les outils, les principes et les méthodes permettant à chacun de mesurer ses données personnelles, de les analyser et de les partager[2].

Quantified self

Les outils du quantified self peuvent être des objets connectés, des applications mobiles ou des applications Web. Nom et traduction[modifier | modifier le code] Le nom d’usage anglais de cette pratique est le « Quantified Self », parfois simplement abrégée « QS », soit traduit mot-à-mot le « soi quantifié »[3],[4], l’individu réalisant une évaluation quantitative systématique de son propre corps[5]. Historique[modifier | modifier le code] En France, dès 2000, des équipes françaises ont créé le site automesure[16] pour exposer le thème des techniques d'automesure des paramètres de santé dans un but médicalisé, mais aussi le développer dans la pratique médicale courante et la recherche. Méthodologie[modifier | modifier le code] Quantified Self. Où va la "quantification de soi" ?

InternetActu | • Mis à jour le | Par Hubert Guillaud De plus en plus d'outils, comme RescueTime, permettent de mesurer le temps passé sur différentes applications : courrier électronique ou navigation web...

Réf.bibliogr. : GUILLAUD , Hubert. Où va la « quantification de soi » ?.Lemonde.fr[en ligne], 03/06/2011[consulté le 02/02/2015] disponible sur : Présentation critique de la source : C'est un article en ligne de InternetActu, lisible sur Lemonde.fr dans la rubrique du week-end. L'article « Où va la « quantification de soi » ? » a été rédigé par M.GUILLAUD le 03/06/2011. Hubert Guillaud, éditeur de formation, est un journaliste français. Son premier roman, Les Merveilleuses aventures de Ferdinand Bienvenue : Le Temps des espérances est paru aux éditions Michalon en 2002. Il est surtout connu pour son travail au sein de la Fondation internet nouvelle génération (FING), en tant que Rédacteur en chef d'InternetActu.net, publication en ligne à laquelle il a offert plus de 4000 articles au sujet d'Internet et du numérique. Il anime également La Feuille, un blog consacré à l'édition électronique, et Le Romanais, un blog local et citoyen consacré à Romans-sur-Isère (Drôme) et aux transformations du web local. LeMonde.fr est un site qui parle d’internationale, politique, société, économie, culture, idée, planète, sport, sciences,... Idées principales : L'auteur se posent des questions sur ce que deviennent les données. InternetActu nous propose un compte rendu des différents atteliers qui a eu lieu lors de la première conférence du quantified self . Il parle des données, du business du quantified self, des nouveaux capteurs. – blandinehoudayer

Le 28 et 29 mai, s'est tenue à Mountain View la première édition de la conférence Quantified Self (QS) (que l’on pourrait traduire littéralement par "la quantification de soi" pour parler "de la capture, de l’analyse et du partage de ses données personnelles", comme l’explique Emmanuel Gadenne).

Où va la "quantification de soi" ?

InternetActu propose un compte rendu des différents ateliers. En observant certains ateliers, on pouvait se demander quel est l’objectif de "cette mesure de soi".