background preloader

SITE IDIXA THEORIE

Facebook Twitter

Idixa benjamin L'Oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique. Ouvrir le cinéma. MÉMOIRE [Retour vers Atlas_Farocki] [Retour vers Atlas_Atlas] Les références précédées de (•) sont un lien vers une thématique travaillée sur le site d'Ouvrir le cinéma.

Ouvrir le cinéma

Elles ne font pas partie de la bibliographie stricto sensu du séminaire. Les liens sont valables à la date de chaque séance. Avec le temps, ils peuvent être 'brisés'… A l'époque de la reproductibilité technique, l'aura de l'oeuvre d'art dépérit, et ce dépérissement est un symptôme de la crise que traverse l'humanité. Dans la notion d'aura se résume l'authenticité de l'oeuvre d'art, ce qui fait son unicité dans le temps et dans l'espace et lui donne une autorité particulière.

A l'époque de la reproductibilité technique, l'aura de l'oeuvre d'art dépérit, et ce dépérissement est un symptôme de la crise que traverse l'humanité

Avec la production en série, l'ébranlement de la chose transmise s'étend à toute la tradition. La perte d'aura est un symptôme dont la signification dépasse le domaine de l'art. Le film, par exemple, a un aspect cathartique, mais aussi un aspect destructeur (il en de même du surréalisme). Il contribue à liquider la valeur traditionnelle de l'héritage culturel. [Une image dialectique est ce en quoi l'Autrefois rencontre le Maintenant, dans un éclair, pour former une constellation] - [(Walter Benjamin)] Citation complète de Walter Benjamin dans le Livre des Passages : "La marque historique des images n'indique pas seulement qu'elles appartiennent à une époque déterminée, elle indique surtout qu'elles ne parviennent à la lisibilité qu'à une époque déterminée.

[Une image dialectique est ce en quoi l'Autrefois rencontre le Maintenant, dans un éclair, pour former une constellation] - [(Walter Benjamin)]

Et le fait de parvenir "à la lisibilité" représente certes un point critique déterminé dans le mouvement qui les anime. Chaque présent est déterminé par les images qui sont synchrones avec lui; chaque Maintenant est le Maintenant d'une connaissabilité déterminée. [Une image dialectique est ce en quoi l'Autrefois rencontre le Maintenant, dans un éclair, pour former une constellation] - [(Walter Benjamin)] [Les images sont le lieu d'une tension inapaisable, d'une "dialectique à l'arrêt" entre la représentation des formes et la hantise des désirs inconscients] - [(Georges Didi-Huberman)]

Pour développer son concept d'image dialectique, Georges Didi-Huberman s'appuie sur trois auteurs dont il propose une interprétation originale : - Aby Warburg qui définit un concept de formule pathétique (Pathosformel) où la reconnaissance des formes est soumise à la fois au surgissement (apparition d'un trait inattendu) et à la dissimulation (le monde où ce trait serait pensable a disparu).

[Les images sont le lieu d'une tension inapaisable, d'une "dialectique à l'arrêt" entre la représentation des formes et la hantise des désirs inconscients] - [(Georges Didi-Huberman)]

L'acte esthétique, irréductible à une simple iconologie [à laquelle on est parfois tenté de réduire Warburg], implique une force, un processus contradictoire. - Sigmund Freud avec son concept de figurabilité.