background preloader

Habitudes numériques

Facebook Twitter

Les chiffres-clés de l’édition numérique en Fédération Wallonie-Bruxelles. De récentes études réalisées à l’initiative de l’ADEB offrent une vue d’ensemble du marché du livre, notamment numérique, en Fédération Wallonie-Bruxelles, ainsi que des habitudes de lecture des Belges francophones. Elles montrent par exemple que le marché du numérique connaît actuellement une croissance et que le format ePub s’installe dans les pratiques de lecture. Voici un aperçu des chiffres-clés et tendances à retenir. La présentation publique du bilan 2016 des Instances d’avis et des chiffres-clés du secteur des lettres et du livre en Fédération Wallonie-Bruxelles s’est déroulée le mardi 20 juin.

À cette occasion, l’ADEB a publié un sondage réalisé avec Ipsos auprès des lecteurs francophones de Belgique ainsi qu’une étude menée en collaboration avec le PILEn parmi les professionnels du livre (éditeurs, diffuseurs/distributeurs et libraires). Un marché global en recul Quid du numérique ? Les pratiques des lecteurs belges Ces chiffres et tendances sont tirés des études suivantes : Quelles sont les pratiques des Français en matière de livres audio ? Alors que le livre audio connaît ces dernières années une croissance remarquable dans certains pays, et particulièrement aux États-Unis (voir cet article), une enquête du Syndicat national de l’édition intitulée « Les Français et les livres audio » vient nous éclairer sur les pratiques de consommation en matière d’audiobook en France.

Ce lundi 26 juin, à l’occasion d’une cérémonie récompensant les lauréats du Grand Prix du livre audio 2017 au Centre national du livre (CNL), les résultats de l’étude « Les Français et les livres audio » ont été présentés. Cette enquête, menée par Ipsos pour le compte de la Commission livre audio du Syndicat national de l’édition avec le soutien du Centre national du livre, a été réalisée à l’échelle nationale auprès de 2 000 personnes de 16 à 75 ans représentatives de la population française et interrogées dans le courant du mois de février 2017. Le profil des auditeurs Les pratiques en matière d’écoute d’audiobook Le choix du livre À relire :

Tabletus : musclez vos réflexes numériques ! Résumé pour les pressés :Mon enfant est-il trop jeune pour accéder aux écrans ? Comment réguler les usages numériques de la famille sans galérer ? Ai-je raison ou tort de tout interdire ? J’hésite à offrir à mon enfant sa première tablette : est-ce le bon moment ? Voici quelques-unes des nombreuses questions que les parent se posent concernant les écrans et les enfants.Tabletus ©, la démarche d’accompagnement maison de la Souris Grise, a justement pour objectif d’aider les parents, en se basant sur leurs demandes et leurs pratiques, à travailler leurs bons réflexes numériques.

L’objectif final : accompagner progressivement les enfants vers l’autonomie numérique – c’est-à-dire la capacité à réguler leurs usages.Des rencontres Tabletus s’organisent dans toute la France et vont donner lieu à des articles de conseils sur le site de la Souris. Voici le premier :). Une proposition : transformez votre tablette en jeu de plateau. Burn-out, concentration, trop informés : le cerveau au bord de l'implosion. Chaque jour, cent cinquante milliards d’e-mails sont échangés dans le monde. Les SMS, les fils d’actualité et les réseaux sociaux font également partie intégrante de notre quotidien connecté, tant au bureau que dans notre vie privée.

Nous disposons ainsi de tout un attirail technologique qui sollicite sans cesse notre attention. Comment notre cerveau réagit-il face à cette avalanche permanente de données ? Existe-t-il une limite au-delà de laquelle nous ne parvenons plus à traiter les informations ? Perte de concentration, stress, épuisement mental, voire dépression... Alliant témoignages de cadres victimes de burn-out et explications de chercheurs, ce documentaire captivant passe en revue les dangers de cette surcharge sur le cerveau.

Aujourd’hui, la moitié de la population mondiale utilise Internet. La seule gestion des mails représente 30 % de la journée d’un salarié. 2 jeunes sur 10 ont déjà lu un livre numérique. Une étude sur les jeunes et la lecture. Le CNL vient de publier les résultats d’une enquête sur les jeunes et leurs rapports au livre et à la lecture. Portant sur un échantillon de 1 500 jeunes, âgés de 7 à 19 ans qui ont été interrogés en ligne, cette étude a été réalisée par Ipsos. Vincent Monadé (président du Centre national du livre) a soutenu la réalisation de cette enquête car « il est primordial de connaître le public et ses habitudes afin de participer à éclairer la profession et conduire une politique du livre pour le CNL la plus adaptée possible ».

Les principales conclusions de cette étude sont les suivantes : les jeunes aiment lire (77 %) ;ils lisent pour l’école ou le travail (89 %) mais aussi pour leurs loisirs (78 %) : 6 livres par trimestre en moyenne, dont 4 dans le cadre des loisirs. Belgique : Légère reprise du marché du livre l’ebook en hausse. L’association des Éditeurs Belges (ADEB), a présenté les statistiques 2015 du marché et de la production du livre de langue française en Belgique et les pratiques de lecture. 2015 marque un très légère reprise du marché (+0,6%) après quatre années négatives.

Le marché est soutenu par 3 secteurs les manuels scolaires (+ 10,4 %), la littérature générale (+ 6,8 %) et la bande dessinée (+ 3,5 %).Toutefois, la part de marché des éditeurs de livres belges est en baisse de 0,4 %. Le panier des clients a augmenté versus 2014 (28,4 € d’achats contre 26,9 €). Le prix moyen des livres achetés est en hausse (13,1 € contre 12,3 € en 2014). Hausse du livre numérique La vente des livres numériques est en hausse, avec 9,66 % des ventes totales vs 8,62 % en 2014. En 2015, près de 29 % (contre 12 % en 2014) du nombre total de titres ont été publiés en version numérique. Pratiques de lecture papier et numérique. Belgique : les chiffres du numérique en 2015 - Aldus - le blog du livre numérique, depuis 2006. Après l'Allemagne et la France la semaine prochaine, c'est le syndicat des éditeurs belges qui a communiqué hier ses chiffres 2015 pour le secteur en langue française.

Après quatre années de baisse consécutive, le marché global s’est élevé à 245M€, soit une augmentation de 0,6% par rapport à 2014. Le numérique représente 9,66% du chiffre d'affaires total en langue française en 2015, contre 8,62% en 2014. Ces chiffres agrègent livre on-line (base de données professionnelles) et off-line. Toutes langues confondues (français et néerlandais), il grimpe même jusqu'à 19,3% du chiffre d'affaires total de l'édition.

Un pourcentage qui s'avère nettement au-dessus de la moyenne européenne. L'étude précise que cela est lié à "la spécificité de notre édition avec une part importante référée aux sciences humaines (base de données juridique, fiscale, comptable...) ". A Lyon, des ados et leurs parents face aux questions du numérique. Un ado devant un écran, une image qui angoisse pas mal de parents. A l’occasion de Super Demain, qui avait lieu ce samedi à Lyon, nous en avons rencontrés quelques uns, au milieu de professionnels du numérique, makers, designers, étudiants, appliqués à mieux faire comprendre les usages et les bonnes méthodes autour des outils numériques, des écrans, des technologies et des nouveaux médias. Arthus et Zélie avec leur mère Claire, lors de la journée Super Demain. Crédit : AC/Rue89Lyon Par Alice Colmart et Dalya Daoud A la maison, tout le monde a son ordinateur et sa tablette.

. « Il est très important pour nous de faire découvrir à nos enfants tout ce que le numérique permet. Sous la proposition massive de technologies, il n’empêche que les enfants suivent des règles d’or : « On donne à nos enfants des volumes de droits de consultation, on est vigilants à ce que les écrans ne remplacent ni les copains, ni les autres activités.

Claire a déjà sans doute compris beaucoup de choses. Selon elle : Quels usages collectifs pour le livre à l'heure du numérique ? L'année Internet 2015 : Le multi-écrans se généralise et influence les pratiques des internautes. L'année Internet 2015 : Le multi-écrans se généralise et influence les pratiques des internautes Plus de 20 ans après son lancement en France, Internet continue de progresser et de s’installer dans la vie des Français : en novembre 2015, 44,8 millions de Français âgés de 15 ans et plus se sont connectés à internet soit 86,6% d’entre eux. Cette dynamique est favorisée par la progression en équipement des écrans mobiles – téléphone mobile, tablette – qui démultiplient les possibilités d’accès à internet. Certains écrans sont privilégiés pour communiquer, d’autres pour s’informer ou pour acheter en ligne.

Aujourd’hui, la plupart des Français se connectent via 2 (20,3 millions) ou 3 écrans (17,3 millions). Le multi-écrans devient ainsi la norme. 2015, année du multi-écrans et de la prise de pouvoir du mobile 2015, année des communautés mobiles et de la mobilisation sur internet 2015, année de la convergence entre médias 2015, année des interactions web/enseignes physiques. CREDOC : les profils des lecteurs numériques français en 2015. Le Credoc vient de publier sa 15e édition du Baromètre du Numérique, réalisé pour le Conseil général de l'économie (CGE) et l'Arcep.

Trois pages sont consacrées spécifiquement à la lecture de livres numériques. 4 années après l'arrivée d'Amazon en France en 2011, les usages des français progressent désormais rapidement, les français ne semblent pas allergiques au livre numérique: En 2011, 80% des enquêtés déclaraient ne jamais vouloir lire de livres au format numérique. S’ils restent 72% à défendre cette position en 2015, l’idée de lire à l’avenir sur un support numérique a progressé: 20% des personnes interrogées l’envisagent en 2015 contre 16% en 2011 (graphique 75).Le nombre de lecteurs de livres numériques demeure faible mais augmente rapidement.

Il a doublé en quatre ans pour atteindre 8% cette année. L’âge est un facteur primordial dans la pratique et l’intérêt porté aux livres numériques. Le rapport complet est ici. Étude : la France accro au smartphone : et vous ? - iPhone 6s, 6s Plus, iPad et Apple Watch : blog et actu par iPhon.fr. Deloitte, cabinet d’audit et de conseil publie chaque année une étude concernant les usages du smartphone et des objets connectés par les Français. La version 2015 vient de paraître et le rapport indique des résultats parfois surprenants : Usages quotidiens Le smartphone est dégainé rapidement, surtout chez les 18-24 ans, puisque 1 Français sur 2 de cet âge consulte son smartphone pendant les 15 premières minutes après le réveil. Pour la suite de la journée, 1 français sur 4 consulte son smartphone plus de 25 fois par jour et 1 adulte sur 2 entre 18 et 24 ans le consulte plus de 50 fois en 24h.

Attention à la consultation en marche, avec 1 Français sur 4 entre 25 et 34 ans qui consulte son appareil dans la rue. Le smartphone, non seulement compagnon de marche, mais aussi compagnon de repas, pour 1 Français sur 4 de 25 à 34 ans qui mangent smartphone à la main. Au final, pour beaucoup d’entre nous, le smartphone s’éloigne rarement de notre main pendant la journée. Autres résultats Source. Barometre-Livre-Numerique-2015.pdf. Les jeunes face aux outils numériques. Qui sont les « jeunes » ? Quelles sont leurs vies ? Comment pensent-ils, comment vivent-ils ? Comment sont-ils affectés par les transformations de notre société depuis un demi siècle ? Comment fabriquent-ils leur identité dans cet univers en changement … Un changement majeur, ce sont évidemment ces outils numériques qui prolongent le corps de nos enfants depuis quasiment leur naissance : ordinateurs, smartphones et autres tablettes, ils sont nés avec Internet et le manipulent dès le plus jeune âge.

Les jeunes Français passent 900 heures par an à l’école et….1200 heures devant les écrans. de gauché à droite Sylvie Octobre, Serge Hefez, Sabrina Palumbo et Michaël Stora A.Malka/Radio-France © Radio France Si l’éducation à l’apprentissage progressif des outils numériques doit se faire largement avant 15 ans, les jeunes auront encore besoin de conseils, de dialogue et d'un certain contrôle. Comment penser les mutations de la jeunesse de l’ère médiatique à l’ère numérique ? Les habitudes des français et Européens en matière de smartphones et d'applis décortiqués - iPhone 6s, 6s Plus, iPad et Apple Watch : blog et actu par iPhon.fr. Après l'étude de Deloitte sur les usages du smartphone et des objets connectés par les Français, c'est au tour d'une société rachetée à Yahoo, Flurry Analytics, de publier une étude consacrée à la fois aux applications et aux appareils mobiles utilisés.

Cette étude est basée sur les données provenant de 725 000 applications installées sur 564 millions de terminaux mobiles (smartphone et tablette) dans une dizaine de pays européens, dont la France. Elle livre des informations intéressantes : Smartphone et tablettes utiliséspar pays On apprend en premier lieu que 81 % de la population en France possède un appareil mobile type smartphone et/ou tablette. Le champion dans cette catégorie est la Suède avec 150 %, soit 1,5 appareils par habitant. L'Espagne montre une appétence toute particulière pour les smartphones aux grands écrans tandis que le Royaume Uni est le pays qui a le plus craqué pour les tablettes de petites taille, mais cela reste marginal. Et l'activité applis ? Source Vous aimez ?