background preloader

Bglo

Facebook Twitter

CHAPITRE XI - L'enregistrement des acquisitions d'immobilisation. Dcg epreuves dispenses. Chap 3 Charges incorporées aux calculs des coûts. Chap 4 Méthode des centres d'analyse. » La curation c’est de la merde. J’aurais pu écrire m€46€, j’aurais pu être subtil, j’aurais pu essayer d’être plus consensuel mais ce ne doit pas être dans mon “ADN” … Mais finalement en utilisant le mot de Cambronne je reste finalement très soft par rapport au fond de ma pensée.

» La curation c’est de la merde

Curation par-ci, curation par-là. On se demande juste si c’est du nez dont on parle ou bien du fond d’un endroit où finit justement souvent la dite matière. Je ne reviendrai pas sur le terme. En français il est assez laid et en anglais je n’ai même pas envie de savoir d’où il a émergé… Ne jugeons pas le moine à son habit, allons voir ce qu’il a sous sa soutane… Car le fond, toi lecteur audacieux qui aura sauté sur ce titre vilement racoleur, c’est ce qui t’intéresse étant donné que tu as de saines lectures. Continuons donc dans le racoleur en cédant à la manie qui est de compter. Débat : la curation, réelle plus-value ou aspirateur à contenus ? Après le débat sur la baisse du reach Facebook, nous vous proposions récemment de donner votre avis sur l’intérêt des réseaux sociaux d’entreprise.

Débat : la curation, réelle plus-value ou aspirateur à contenus ?

Les deux intervenants, Anthony Poncier et Chob, ont partagé des avis au final assez proches, insistant sur le fait que les RSE peuvent être utiles mais qu’ils ne constituent pas la solution miracle aux problèmes des entreprises. Vous étiez d’ailleurs plutôt d’accord, puisque 81% d’entre vous jugent que les réseaux sociaux d’entreprise ont un intérêt. Plates-formes de curation. Comparateur collaboratif.

Plates-formes de curation

La curation : une démarche intellectuelle. Des outils de curation aux visages multiples. La curation est née dans une optique de mercatique.

Des outils de curation aux visages multiples

De fait pour répondre aux besoins des entreprises, une pléthore d’outils est apparue. Comment le curator peut-il trouver l’outil qui sera adapté à ses objectifs ? Sur le marché, il existe de très nombreux outils [24]. Nous n’allons pas en faire une présentation exhaustive. Nous nous contenterons d’évoquer les plus répandus dans le monde de l’éducation, soit : Paper-li, Pinterest, Scoop-it, Pearltrees, et Storify. Paper.li Exemple de page. La notion de curation. Pour comprendre cette notion, nous nous sommes particulièrement inspirés des travaux d’Alexandre Serres [4], de Christophe Deschamps [5] et de ceux du collectif dirigé par Véronique Mesguish [6].

La notion de curation

Le terme de curation soulève de nombreuses interrogations. Dans un premier temps, le terme choisi est assez souvent considéré « laid » et inadapté. La curation source de problèmes. La curation ne serait qu’une pratique non respectueuse du droit d’auteur.

La curation source de problèmes

Doit-elle être condamnée ou peut-elle continuer à exister si un nouveau comportement sur la toile est mis en place ? Outre, le fait que l’on puisse se demander si la curation ne contribue pas à l’infobésité en relayant une information qui existe déjà, elle remet en cause le droit d’auteur. En rediffusant de l’information dont ils ne se sont pas propriétaires, les curators ne contreviennent-ils pas au droit de la propriété intellectuelle ? Les problèmes qui se posent ne sont pas liés au fait d’insérer des hyperliens, cela est légal.

En effet, Michèle Battisti [25] indique que les liens sont libres et peuvent être partagés. Un autre problème de taille se pose : celui de la diffusion des images. Pour pallier ces problèmes, deux dispositifs existent : le code du bon curator [26] et les licences créatives commons. Focus sur les "curators" Entre curation et veille : quelles différences ? Brève (Intelligence Economique) Depuis trois ans environ, la curation a pris une place importante dans les usages des internautes et des entreprises sur le web. Concrètement, il s'agit de collecter, de sélectionner, de mettre en forme et de diffuser des informations sur internet. Malgré ces apparentes similitudes, la curation diffère de la veille notamment par : - Les sujets surveillés : subjectifs pour le curateur, passionné d'un sujet, et objectif pour le veilleur, qui est l'un des rouages de la stratégie de son entreprise. - La méthode : le veilleur a un véritable rôle de radar, de vigie, qui oeuvre comme les yeux et les oreilles de son entreprise.

15 outils de curation incontournables – Les outils de la veille. Que ce soit dans le cadre d’une veille ou pour organiser le flux incessant d’informations qui nous submerge tous, les outils de curation sont devenus des services indispensables.

15 outils de curation incontournables – Les outils de la veille

La curation est plus qu’une mode passagère, elle s’inscrit dans un mouvement de fond sur le web pour répondre à l’infobesité et au surf permanent. La curation est aussi un bon moyen pour promouvoir une marque , sa réputation en ligne ou encore pour générer du traffic vers son site en ligne. Les outils et services de curation sont très nombreux. Trop nombreux ? Sans nom 1. Curation de contenu. La curation de contenu (étymologiquement du latin curare : prendre soin et de l'anglais content curation ou data curation) est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné.

Curation de contenu