Sébastien Guenneau

Facebook Twitter

Le secret de l'invisibilité est caché dans les structures infimes des métamatériaux. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jérôme Fenoglio C'est possible, mais est-ce faisable ?

Le secret de l'invisibilité est caché dans les structures infimes des métamatériaux

Trois physiciens français de l'Institut Fresnel, à Marseille, viennent de déterminer les caractéristiques d'un dispositif capable de soustraire des objets aux regards, quelle que soit la nature et la distance des sources lumineuses qui les éclairent. Institut Fresnel - UMR 7249. Une cape d'invisibilité à la faculté de Saint-Jérôme... ou de la poudre aux yeux ? Des chercheurs marseillais fans d’Harry Potter ? Au total, six physiciens de l’Institut Fresnel au sein du groupe CLARTE, à la faculté Saint-Jérôme (Université Aix-Marseille III) travaillent sur un projet aussi fou qu’ambitieux : la mise au point d’une cape d’invisibilité.

Pour faire vite, cette cape serait en fait matérialisée par un métamatériau (quelque chose qu’on ne trouve pas dans la nature et qu’il faut fabriquer sur mesure pour répondre à une fonction bien précise) qui permettrait de dévier les ondes électromagnétiques de la lumière autour d’un objet pour le rendre invisible. Effectivement, un objet est visible par l’homme grâce à la lumière qu’il reçoit et qu’il réfléchit. Si la lumière contourne ledit objet sans qu’elle soit déviée, l’homme ne peut donc plus le voir. CQFD. Une cape d'invisibilité... contre les séismes ! La « cape d'invisibilité » est une plaque mince structurée de manière à contrôler la propagation de certaines ondes pour les dévier d'un obstacle.

Une cape d'invisibilité... contre les séismes !

Ainsi, un objet placé au centre de cette cape ne sera pas touché par ces ondes, mais simplement contourné. La protection se présente sous forme d'anneaux concentriques constitués de différents matériaux. L'ensemble constitue un métamatériau qui possède des propriétés qu'on ne retrouve pas dans un matériau naturel. La cape d'invisibilité ne permet pas néanmoins de détourner tous les types d'onde sismique(2). Les ondes de surface, d'une amplitude généralement plus forte que les autres, produisent les effets les plus destructeurs des séismes. Sébastien Guenneau. L'invisibilité est une réalité. Institut Fresnel - UMR 7249 - Sébastien Guenneau interviewé pour le journal de France 3 à propos de ses recherches réalisées en collaboration avec Muamer Kadic et Stefan Enoch sur l’invisibilité pour les plasmons.

"sébastien guenneau"