background preloader

Origine de l'espèce humaine

Facebook Twitter

Origines de l'humanité : les nouveaux scénarios. Origines de l'humanité : les nouveaux scénarios José Braga, Claudine Cohen, Bruno Maureille, Nicolas Teyssandier Editions la ville brûle Collection 360 « La préhistoire souligne le fait qu'on appartient tous à une même histoire... et à une même famille. » 208 pages 14 cm × 22,5 cm Editions la ville brûle Collection 360 Un dialogue autour des grandes questions qui interpellent la communauté scientifique mais aussi le grand public. • Une discussion à bâtons rompus animée par Sylvestre Huet, directeur de la collection 360 et journaliste spécialisé dans l'information scientifique. • À la croisée des sciences et des sciences humaines, le point sur l'actualité des recherches sur l'origine et l'évolution de l'Homme. • Une discussion qui montre la science en train de se faire. • Une question d'actualité : lutte contre le créationnisme, les intégrismes religieux et le racisme.

Origines de l'humanité : les nouveaux scénarios

José Braga Claudine Cohen Bruno Maureille Nicolas Teyssandier L'Homme, un «produit dérivé » Vers un choc de simplification? "L'espèce humaine est homogène à environ 99,9 %" LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Propos recueillis par Catherine Vincent Bertrand Jordan est biologiste moléculaire.

"L'espèce humaine est homogène à environ 99,9 %"

Il a fondé en 2000 la Génopole de Marseille (devenue Marseille-Nice Génopole) et est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la génétique. Que nous a appris la biologie du dernier demi-siècle sur l'existence des races humaines ? Après la seconde guerre mondiale et la découverte de l'énormité des crimes nazis, la notion de race devient suspecte. La science, qui s'employait jusqu'alors à prouver l'existence des races, suit ce renversement idéologique. Dans les années 1950, les groupes sanguins deviennent le premier outil moléculaire permettant d'évaluer la diversité biologique humaine de façon objective.

Quand et comment la génétique parvient-elle à cette conclusion ? La découverte de l'ADN, le support moléculaire de ... L'aventure de l'espèce humaine - Cavalli-Sforza. L'origine de l'homme : La fascinante aventure de l'espèce humaine - Rémi Pin. Une seule espèce humaine ? Aller directement au contenu Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées créez un compte ou identifiez vous Lancer la radio Ecouter France Info en direct En ce moment Histoire d'Homme Une seule espèce humaine ?

Une seule espèce humaine ?

Le Dimanche 1 Décembre 2013 à 05:50 InintéressantPassableBonTrès BonGénial Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4 (2 votes) Imprimer (Ré)écouter cette émission Alors que les anthropologues n'arrêtent pas de faire de nouvelles découvertes sur l'histoire de l'évolution de l'Homme, Yves Coppens nous montre en quoi une seule de ces découvertes, peut remettre en cause des idées pourtant bien établies. A lire aussi Ukraine : la mairie de Kiev occupée, l'opposition toujours mobilisée Pourquoi les jean's comportent-ils une petite poche en plus dans la… Pourquoi dit-on qu'il ne faut pas se passer le sel de la main à la… Ailleurs sur le web Rythmes scolaires : "Maintenant, c'est en moyenne 4 enfants sur 5 qui… (Education Nationale) Comment les stars transforment leurs complexes en atouts?

Thèmes Par. Une seule espèce humaine ?

De Toumaï à Sapiens : la ruée vers l'Homme

Un crâne vieux d'1,8 million d'années bouleverse l'histoire de l'espèce humaine. En Géorgie, des chercheurs ont retrouvé un crâne vieux de 1,8 million d'années.

Un crâne vieux d'1,8 million d'années bouleverse l'histoire de l'espèce humaine

Une découverte qui remet en question toute l'histoire de l'évolution humaine car il laisse entendre que les hominidés de l'époque, qu'ils soient en Europe ou en Afrique, appartenaient à une seule et même espèce. Et si les chercheurs s'étaient trompés au sujet de l'évolution de l'espèce humaine ? Aussi étonnant que cela puisse paraitre, c'est bel et bien ce que suggère une nouvelle étude publiée par des chercheurs suisses et géorgiens dans la revue Science. A l'origine de ces travaux : un crâne vieux de 1,8 millions d'années découvert en Géorgie, dans un village appelé Dmanisi.

Celui-ci est l'un des plus anciens sites connus pour avoir été peuplés par les ancêtres de l'Homme une fois ceux-ci sortis d'Afrique. Les archéologues ont d'ailleurs déniché à Dmanisi la collection la plus complète d'ossements, crânes et mâchoires, d'Homo erectus. Or, les scientifiques ne s'attendaient pas à cette ressemblance.