background preloader

LES REGIMES

Facebook Twitter

Régime FODMAP pour le syndrome de l'intestin irritable. Le régime FODMAP a été développé par Sue Shepard, nutritionniste australienne.

Régime FODMAP pour le syndrome de l'intestin irritable

Ce régime a pour but de soulager les symptômes du syndrome de l’intestin irritable (SII). L'alimentation FODMAP préconise des repas sans glucides «fermentescibles». Ces glucides sont en effet fermentés par les bactéries du côlon et provoquent des symptômes tels que des ballonnements, des gazs et des douleurs abdominales caractéristiques du syndrome de l’intestin irritable. Les points essentiels du régime FODMAP : Eviter les aliments riches en FODMAP Favoriser les aliments pauvres en FODMAP Réintégrer progressivement les aliments sources de FODMAP pour tester la tolérance digestive Conserver des apports nutritionnels adéquats Surveiller les symptômes en suivant un plan de réintroduction adapté. Les controverses biochimiques du régime cétogène. Dans un contexte d’un intérêt croissant pour le régime cétogène, les scientifiques s’intéressent de plus en plus au bêta-hydroxybutyrate.

Les controverses biochimiques du régime cétogène

Ce régime consiste à éliminer presque tous les glucides de son alimentation, notamment les féculents, et à privilégier les aliments gras et les protéines. Les cellules qui se nourrissent normalement de glucose ne peuvent plus faire face à leurs besoins et se mettent alors à utiliser une voie annexe pour produire de l’énergie, passant par la dégradation d'acides gras. Cette voie est bien décrite : elle produit des dérivés d’acides gras nommés "corps cétoniques", et principalement du bêta-hydroxybutyrate.

Or, des travaux ont suggéré que le bêta-hydroxybutyrate pourrait présenter des bénéfices pour la santé à des doses physiologiques, avec notamment une activité anti-inflammatoire. Inserm RapportThematique EvaluationEfficaciteJeune 2014. Régime paléolithique : principes, coût, avantages et inconvénients. Mis à jour le 21 décembre 2020 Validation médicale : 21 décembre 2020 Popularisé par deux chercheurs américains, le régime paléo consiste à se nourrir comme le faisaient nos ancêtres chasseurs cueilleurs avant l’avènement de l’agriculture.

Régime paléolithique : principes, coût, avantages et inconvénients

Efficace pour perdre du poids, il vise à la prévention des maladies chroniques courantes, cancers et affections cardiovasculaires. S’il bouleverse les habitudes alimentaires, les études existantes montrent qu’il n’est pas dénué d’intérêt pour la santé. Qu'est-ce le régime paléo ? Le régime paléolithique consiste à se nourrir à la manière de nos ancêtres chasseurs cueilleurs. Le régime paléolithique a été popularisé par deux chercheurs américains. En France, ce mode alimentaire a suscité l’intérêt du Dr Jean Signalet - qui le recommande dans son ouvrage : "L’alimentation ou la troisième médecine" et du Dr Laurent Chevallier –qui explique dans l’un de ses ouvrages comment l’adapter pour perdre du poids3,4.

Qu’est-ce que je peux manger ? 5 régimes populaires qui peuvent vous tuer. En 2019, une jeune Israélienne a été hospitalisée pour malnutrition sévère avec dommages irréversibles au cerveau après s'être nourrie uniquement de jus de fruits et d'eau durant trois semaines.

5 régimes populaires qui peuvent vous tuer

Régime cétogène, régime paléo crudivore ou cure détox : ces régimes à la mode promettant une perte de poids et un meilleur bien-être s'avèrent en réalité délétères à long terme pour l'organisme. Cela vous intéressera aussi [EN VIDÉO] Naturellement vôtre : « Le meilleur régime est le non-régime » Dans ce nouvel épisode de «Naturellement vôtre», le nutritionniste Arnaud Cocaul partage son avis sur les régimes. Sont-ils bons ou mauvais ?

Selon lui, le meilleur régime n'est pas celui basé sur la restriction mais sur le contrôle des quantités. Quelque 44 % des Français ont déjà suivi un régime alimentaire selon un sondage Ipsos de 2015, avec en moyenne quatre types de régimes expérimentés. Le régime crudivore Il consiste à ne manger que des aliments crus : légumes, poisson ou céréales germées. Nutrition : mangez méditerranéen. Régime : les conseils de Michel Cymes pour arriver rapidement à satiété. Si vous vous plaignez d'avoir quelques kilos en trop au sortir de l'hiver, c’est maintenant qu’il faut y penser.

Régime : les conseils de Michel Cymes pour arriver rapidement à satiété

Sinon, après, il est trop tard, ça vous prend la tête durant tout le printemps pour un résultat hypothétique et des sueurs froides au moment de se mettre en maillot quand survient l’été. Donc autant se préoccuper de ça avant de se lancer dans le grand n’importe quoi hivernal qui, en matière alimentaire, se traduit par un trop plein de mauvaises graisses et de sucres rapides. Je n’ai pas de recette miracle à vous proposer. En revanche, je vous suggère d’être astucieux. Si vous avez tendance à avoir un gros coup de fourchette l’hiver, vous devez privilégier les aliments rassasiants.

Je n’ai pas l’intention de vous empêcher d’avaler votre compote ou votre yaourt ou votre smoothie. D'autres aliments ont le même effet La star des coupe-faim, mais ça vous le savez, c’est la pomme. Evidemment, ne mangez pas que ça. Lire la suite.