background preloader

Education et numérique

Facebook Twitter

Rue89.nouvelobs. Les secrets des ingénieurs qui vous rendent accros à vos portables. Beaucoup de médecins pensent que l’addiction à Internet n’existe pas.

Les secrets des ingénieurs qui vous rendent accros à vos portables

Pourtant dans la vie quotidienne, nous sommes nombreux à parler de nos téléphones comme de cuillères de crack. « Il est complètement accro à Tinder », « j’essaie de décrocher un peu », « quand j’ai pas mon téléphone, je suis super nerveux », « je checke mes mails toutes les 5 minutes ». Face à ça, nous nous flagellons : trop faibles, trop nuls, trop dispersés, trop déconcentrés : nous nous reprochons sans cesse de nous faire dévorer par nos téléphones. Pourtant, si nous nous sentons dépendants de certaines applis, c’est parce que des gens ont travaillé très dur pour nous y rendre accros. Designers, chercheurs en architecture réseau, informaticiens, entrepreneurs... dans la Silicon Valley et ailleurs, ils cherchent à inventer des produits dont nous ne pourrons pas nous passer.

Contre « l’invasion numérique » à l’école, ces enseignants en résistance. Numérique au collège : et les parents, dans tout ça ? Quelques toiles au mur, une moquette à pois blanc sur fond bleu et une petite vitrine dans un coin où stationnent des voitures miniatures.

Numérique au collège : et les parents, dans tout ça ?

Voici le bureau de Christian Garcia, le principal du collège Sonia Delaunay, un établissement de 490 élèves en Réseau d’éducation prioritaire (Rep), entre le bassin de la Villette et les Buttes Chaumont, à Paris. Depuis la rentrée 2015, il fait partie des 500 établissements chargés d’expérimenter en avant-première le plan numérique – dans la capitale, douze collèges sont concernés [PDF]. Quelles questions soulèvent l’arrivée de cartons de tablettes pour les parents ? Que faire de ceux qui sont mal-connectés ? Trois histoires pour en parler. Des élèves travaillent à l’aide de tablettes, à l’école anglaise de Paris, en décembre 2012 - FRED DUFOUR / AFP Seulement 10% de parents inscrits au cahier de liaison en ligne Début 2015, des permanences ont été organisées au collège. 15 à 20 minutes de tâtonnement.

TV Lobotomie - La vérité scientifique sur les effets de la télévision. L’école à l’ère numérique : le concept ne passe pas partout. Toutes les questions que je me pose sur la tablette au collège. C’est devenu LA question posée aux enseignants depuis la dernière intervention de notre actuel chef de l’Etat à la télévision : « Et toi, tu en penses quoi de l’idée de refiler des tablettes à tous les élèves de cinquième en 2016 ?

Toutes les questions que je me pose sur la tablette au collège

» Ma réponse la plus construite s’était jusque-là limitée à quelque chose comme : « Hmpffffuiiiiiiiiimmmmmboaaaarf. » Concis, direct et sans concession. En Corrèze, iPads pour tous à l’école : « Vous allez voir, ce sont des mages » Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire. L'ancienne enseignante a démissionné de l'éducation nationale, mais n'a pas renoncé à diffuser les outils de l'école de demain.

Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire

Le numérique à l’école : des outils au service de l’apprentissage des élèves, vraiment. Tableau interactif, ordinateur, tablette : le numérique pénètre les écoles.

Le numérique à l’école : des outils au service de l’apprentissage des élèves, vraiment

Ces nouveaux outils servent-ils l’apprentissage et la pédagogie ? Waldorf School. Pas d’ordi à l’école pour les enfants des cadres de Google ou d’eBay. Les employés de sociétés high-tech de la Silicon Valley dépensent une fortune pour envoyer leurs enfants dans une école Waldorf dépourvue d'ordinateurs.

Pas d’ordi à l’école pour les enfants des cadres de Google ou d’eBay

Crédit photo : Jim Wilson/The New York Times. Cliquer pour accéder à un diaporama sur l'école Waldorf. Le directeur technique d’eBay partage un point commun avec plusieurs cadres supérieurs de sociétés de pointe de la Silicon Valley comme Google, Apple, Yahoo et Hewlett-Packard : ils envoient leurs enfants dans une école… sans ordinateurs. La Waldorf School of the Peninsula est l’une des 160 écoles Waldorf des Etats-Unis, dont 40 en Californie, pourtant un bastion des nouvelles technologies. La pédagogie de cet établissement repose avant tout sur l’éducation physique et le travail manuel.

Les partisans de la pédagogie Waldorf estiment que les ordinateurs inhibent la créativité, le mouvement, les interactions sociales et la capacité d’attention. 13.000 à 18.000 euros par an pour une éducation « déconnectée » Quentin Duverger. Ces branchés qui débranchent. M le magazine du Monde | • Mis à jour le | Par Guillemette Faure.

Ces branchés qui débranchent

Illustrations : Le Creative Sweatshop. Silicon Valley: une école interdit tout appareil high-tech. Le New-York Times fait le point sur un phénomène qui prend de l’ampleur dans cette partie ultra-connectée de la Californie.

Silicon Valley: une école interdit tout appareil high-tech

La Waldorf School of Peninsula est située dans la région de Palo Alto, haut lieu de la recherche high-tech et des sociétés informatiques comme Google, Facebook, Apple ou Hewlett-Packard. La philosophie de l’école est simple, l’enseignement y est donné sur base des méthodes qui ont fait leurs preuves : un apprentissage transmis par des activités créatives, physique et manuelles. Le projet éducatif de l’école Waldorf prône le bannissement dans l’établissement de tous les appareils high-tech. Les ordinateurs, tablettes et autres smartphones y sont donc interdits et leurs utilisation à la maison est fortement déconseillée.