Eau

Facebook Twitter
La moitié de l'eau en Irak est perdue
Le nouvel état des lieux concernant la qualité de l’eau au niveau des captages de la plaine ne donne pas satisfaction. La question a été évoquée ces jours-ci lors des rencontres organisées à Barr, Dambach et Epfig à l’initiative du Syndicat des eaux et de l’assainissement (SDEA) du Bas-Rhin et de la « Mission eau » du Piémont. Il s’agit de réduire et de limiter sensiblement l’utilisation des engrais azotés (nitrates) et des pesticides dans les nappes phréatiques de la plaine, à proximité du Piémont. En effet, entre plaine et montagne, la nappe qui n’est pas très profonde, n’a qu’un faible pouvoir de dilution. Les maïsiculteurs et les viticulteurs du secteur sont conscients du problème. Ils ont d’ailleurs changé des habitudes et participé à des actions pilotes qui ont permis d’inverser la tendance. Epfig | Le Piémont se soucie de la qualité de l’eau Epfig | Le Piémont se soucie de la qualité de l’eau
La richesse des fonds du lac Marin quitaine Landes Récifs a rendu, vendredi, sa copie au comité consultatif du lac, constitué d'élus des communes de Vieux-Boucau et Soustons, mais aussi de personnalités compétentes et d'usagers. L'association que préside Gérard Fourneau a été dans un premier temps missionné par le syndicat intercommunal de Port-d'Albret pour le suivi faunistique et floristique du lac Marin. Ses plongeurs bénévoles ont participé à la découverte de la richesse sous-marine du lac. Chargée de mission, Aurélie Penne a établi les résultats et la synthèse des données, appuyant ses propos de photos et vidéos de grande qualité, prises lors du comptage des espèces marines, effectué à l'occasion de onze plongées dont la durée moyenne atteignait la cinquantaine de minutes. Hippocampes répertoriés La richesse des fonds du lac Marin
La plus vieille eau du monde ? La plus vieille eau du monde ? De nouvelles preuves appuient l'hypothèse selon laquelle les profondes eaux salines souterraines du bassin de Witwatersrand situé en Afrique du Sud aient été isolées pendant des milliers, voire des millions d'années. L'étude, qui sera publiée dans la revue Chemical Geology, a permis de découvrir un gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume...) rare, le néon, dissous dans de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) qui se trouve dans des crevasses d'une profondeur de trois kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en...).
Des chercheurs de l'Université de McGill au Québec ont mis au point la toute première carte mondiale détaillée du bon et du mauvais usage de composés phosphoreux importants. L'accroissement de la population mondiale a entraîné une hausse de la demande alimentaire. Aux quatre coins du monde, les agriculteurs, utilisent – au moins partiellement – des engrais de phosphore afin de préserver et améliorer le rendement des récoltes. Mais la surutilisation de ces derniers peut entraîner la pollution de l'eau douce et la naissance d'une multitude de problèmes, dont la hausse de l'algue bleue dans les lacs et la croissance de « zones mortes » côtières. Parmi les enjeux à considérer, mentionnons que le phosphore provient d'une roche phosphatée, une ressource non renouvelable disponible en quantité limitée dans des régions géopolitiques où règne une vive tension, telles le Sahara-Occidental et la Chine. Nourrir la planète sans en polluer l'eau > Environnement Nourrir la planète sans en polluer l'eau > Environnement
Gare à la pollution des océans, nous dit l’ONU Gare à la pollution des océans, nous dit l’ONU Ce phoque s'est trouvé un collier original mais qui va le handicaper pendant la chasse aux poissons. Ces mammifères sont des victimes régulières des filets de pêche perdus. Moins dangereuse, cette parure de plastique finira par se déchirer et se détacher.
Le livre noir de l'agriculture : comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement Le livre noir de l'agriculture : comment on assassine nos paysans, notre santé et l'environnement Vous souvenez-vous des Shadoks, ces étranges oiseaux qui passaient leur vie à pomper, pomper, pomper et à inventer des machines toujours plus absurdes ? Les Shadoks, aujourd’hui, c’est nous, ou plutôt notre agriculture. Malgré son coût prohibitif, celle-ci ne respecte ni le pacte social qui la lie aux paysans, ni le pacte environnemental qui la lie aux générations futures, ni même le pacte de santé publique qui la lie à chacun de nous. Les ressources d’eau sont gaspillées, polluées. Nous recevons chaque jour dans nos assiettes notre dose de pesticides et autres résidus médicamenteux. L’agriculteur ne s’en sort plus, et il est injustement voué aux gémonies, lui qui n’est que le bouc émissaire d’un système qu’il subit.
Agriculture industrielle : le sacrifice de l'eau
Campagne nationale d’analyse des résidus de médicaments dans l’eau Campagne nationale d’analyse des résidus de médicaments dans l’eau La présence de substances émergentes (1) dans l'environnement à l'état de traces (2) et notamment celle de résidus de médicaments dans les eaux interroge depuis quelques années l'opinion publique, la communauté scientifique et les autorités publiques. La question des risques sanitaires liés à ces substances est en particulier posée. Actuellement, il n'existe pas de limite de qualité pour les résidus de médicaments dans les eaux et les réglementations, européenne et française, ne prévoient pas de les rechercher. Une campagne nationale couvrant le quart de la population Dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent.
"Tara-Océans": de la science dans les voiles A BORD DE TARA DANS LES CANAUX DE PATAGONIE (Chili) - Dans la pure tradition des expéditions naturalistes des 18e et 19e siècles, la goélette océanographique Tara qui navigue actuellement dans les canaux de Patagonie au Chili, a embarqué un équipage composite de marins et scientifiques qui mène à bien la mission "Tara-Océans" d'étude de la biodiversité marine. Mais Tara n'est pas un navire océanographique comme les autres. Si le savant et le navigateur y exercent leurs talents dans leurs domaines respectifs, l'un et l'autre se retrouvent pour participer aux manoeuvres de navigation ainsi qu'aux nombreuses tâches de manutention scientifique comme les prélèvements de plancton en eau profonde. "Tara-Océans": de la science dans les voiles

Bienvenue sur le portail de l'eau

Bienvenue sur le portail de l'eau Ce portail est le point d’entrée du Système d’information sur l’eau (SIE). Il a pour but de faciliter l’accès à l’information publique dans le domaine de l’eau en France. Vous y trouverez : des informations générales sur la ressource en eau, les milieux aquatiques et leurs usages, les acteurs de l’eau, les risques et la politique publique de l’eau ; des liens vers des sites web diffusant des données d’observation et d’évaluation, ou consacrés à l’action (planification, gestion de l’eau et de l’assainissement, la réglementation, etc.) et à la participation (le droit à l’information, la concertation, la formation, les métiers, etc.).