background preloader

Sociologie et lecture

Facebook Twitter

Microsoft Word - evaluation actes 4_VB.doc - pdf_Evaluerlactiviteenbibliotheque.pdf. Archivesic.ccsd.cnrs.fr/docs/00/11/04/20/PDF/ABFGrenoble2005.pdf. Médiation culturelle | Mediation culturelle – Le portail web de Culture pour tous sur la médiation culturelle. Www.culturemedias2030.culture.gouv.fr/annexe/14-fiches-culture2030-14-.pdf.

Direction des affaires culturelles (DAC) Sociologie du public dans le champ culturel et artistique. La question des publics, voilà qui ne fait aucun doute désormais, est au cœur des préoccupations de nombreux acteurs dans le domaine de la culture. Décideurs et personnels dans les établissements culturels semblent ainsi, pour une grande partie d’entre eux, convaincus de l’intérêt qu’il peut y avoir à placer le public au centre de leurs réflexions et de leurs actions 1. Ce recentrage, ou plutôt ce « décentrage » puisqu’il s’agit parfois d’une véritable rupture avec la routine et l’esprit de corps, est une posture préconisée depuis un certain temps déjà par les spécialistes de l’analyse des publics de la culture.

L’approche, au départ, était plutôt indirecte, elle passait par l’enquête quantitative – généraliste ou centrée sur un secteur particulier – dans le champ d’une sociologie de la culture ou des loisirs (qui fait quoi ?). Une sociologie des sociologies des publics L’approche extérieure apparaît donc indispensable, on l’imagine bien, mais il convient, comme le rappelle J. -P. Formations.observatoire-culture.net/accueil/files/cataloguecomplet_pdf.pdf. Publications récentes. Bibliothèque(s), 2006-2011. Google Print/Books. Avant d'être submergé par les affres de la rentrée - (je le suis encore ... d'où la rentrée chaotique d'Affordance ...) et de la confection des emplois du temps pour mes gentils collègues (un jour je vous raconterai ...), avant d'être submergé donc, et en préparant le "billet de rentrée" d'Affordance (que vous lirez un jour peut-être si j'ai le temps de le finir avant la prochaine sortie ...), bref alors que s'enchaînaient les communiqués et démentis officiel concernant le potentiel-futur-probable accord entre le BnF et Google, j'écrivais ceci : "grand battage médiatique de l'été (là, là, là, là, là - avec l'entrevue de Bernard Benhamou - , là, là, et encore là - avec un entretien d'Alain Beuve-Méry) suite à un article de La Tribune daté du 18 Août, annonçant que la BnF était sur le point de conclure un accord de numérisation avec ...

Google. Si vous ne devez lire qu'un seul papier sur le sujet, tournez-vous vers celui d'Ecrans : "GoogleBnF : le pacte des sous". Scénario 3. L’enfance des loisirs — Synth&egrav... Quand les pauvres investissent une bibliothèque. Deux sociologues, Serge Paugam et Camila Giorgetti, publient les résultats d’une enquête féconde menée à la Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou. Un espace démocratique où se côtoient populations les plus fragiles et élites intellectuelles. A lire absolument. Hirsutes et mal vêtus, ils trimballent dans les allées leurs sacs plastiques. Ici, les sans-abris côtoient les étudiants venus bûcher leurs partiels. « Les pauvres sont présents dans les bibliothèques publiques, et souvent beaucoup plus qu’on ne l’imagine », constatent les sociologues Serge Paugam et Camila Giorgetti.

On sait pourtant que les inégalités sociales pèsent sur l’accès au savoir et à la culture. Peur, hygiénisme, ordre moral, affaissement des solidarités… Plusieurs facteurs expliquent la prégnance de la mise à l’écart des pauvres dans la ville. Observatoire des politiques culturelles. Sur et sous la décentralisation culturelle. Le 29/09/2003 Résumé d’une intervention lors du Festival de Vic-Fezensac le 26 juillet 2003 Par Alain Lefebvre, GRESOC (Université de Toulouse le Mirail) membre d’ATTAC.

Il existe au moins 3 approches du terme « décentralisation » lorsqu’il est appliqué au domaine culturel. Le premier aspect, sans doute le plus « sensible » actuellement au regard des débats concernant le secteur public de l’enseignement aussi bien que la culture, est celui du transfert des compétences. Le 2ème aspect concerne la répartition (plus ou moins harmonieuse) de l’offre culturelle sur le territoire. Dans une troisième approche, la décentralisation culturelle renvoie à la montée en puissance des collectivités locales dans le financement et la gestion des affaires culturelles depuis déjà plusieurs décennies. Les 3 aspects de la décentralisation culturelle mentionnés ci-dessus sont évidemment différents tout en étant largement interdépendants. 1) Avant 1959 (Année de la création du ministère des Affaires culturelles)

Sylvia Girel - site. Www.enfanceetcultures.culture.gouv.fr/actes/ezan.pdf. Www.enfanceetcultures.culture.gouv.fr/actes/dajez_roucous.pdf. Enfance et cultures. La culture de la chambre. Préadolescence et culture contemporaine dans l’espace familial. Si les pratiques culturelles des adolescents et plus généralement de la jeunesse ont déjà donné lieu à un nombre conséquent de travaux sociologiques depuis une vingtaine d'années [1] , les univers culturels et les loisirs des moins de 15 ans ont longtemps été ignorés et restent encore peu étudiés [2] .

Dans La culture de la chambre , Hervé Glevarec investit le champ de la sociologie de l'enfance et contribue à enrichir notre connaissance des rapports des préadolescents à la culture, prolongeant ses travaux sur les cultures médiatiques et la réception de la radio par les adolescents [3] . Son analyse s'inscrit dans une sociologie de la culture qui considère que la variable «âge» ou «génération» a une importance décisive dans le domaine culturel, participant à une remise en cause des théories sociologiques de l'habitus.

Pour étudier de plus près cette culture de la chambre, Hervé Glevarec a associé plusieurs sources d'observation mêlant des données qualitatives et quantitatives. H. AISLF Groupe de Travail: Sociologie de l'Enfance. Depuis quelques années, un petit groupe de chercheurs communiquant en langue française contribue au développement de la sociologie de l'enfance. Cette spécialité, qui a déjà acquis ses lettres de noblesse parmi les sociologues anglophones, a mis plus de temps pour éclore chez les francophones. Elle a pris son premier essor lors de la parution en 1994 d'une livraison de la Revue de l'institut de sociologie de Bruxelles, "Enfances et sciences sociales", fruit des travaux du groupe de recherche "Mode de vies des enfants" du CNRS, puis lors des colloques de Montréal en 1995, de Lille en 1997, de Braga en 2000, ainsi que lors de différents séminaires qui ont lieu à Paris depuis 1994 à l'Institut National de Recherche Pédagogique ainsi qu'aux universités Paris V et Paris XIII .

Ces manifestations ont suscité, lors du congrès de l'AISLF à Québec en juillet 2000, la création d'un nouveau groupe de travail, le GT 20 "Sociologie de l'enfance".