background preloader

Démocratie participative

Facebook Twitter

Pour la reconnaissance du vote blanc comme suffrage exprimé. PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE INSTITUANT LE REFERENDUM D'INITIATIVE POPULAIRE - NICE DU FUTUR - Média International des News du Monde. Il n'est pas inutile de rappeler que la Constitution de 1958, enrichie en 1962 par l'élection du Président de la République au suffrage universel direct, avait largement prévu le recours au référendum comme moyen direct pour le Chef de l'Etat de s'assurer, pendant son septennat, qu'il conservait toujours la confiance du peuple.

PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE INSTITUANT LE REFERENDUM D'INITIATIVE POPULAIRE - NICE DU FUTUR - Média International des News du Monde

L'esprit de la V° République était de s'adresser au peuple pour les grandes questions politiques mettant en jeu l'avenir de la France et la nature de ses institutions. Le général de Gaulle lui même, par un geste exemplaire et authentique, a renoncé au pouvoir quand il fut mis en échec lors du référendum de 1969 portant notamment sur la réforme du Sénat et la Régionalisation. Depuis, il faut reconnaître que ses successeurs se sont largement fourvoyés dans ces consultations populaires. Comme si les représentants élus du peuple pouvaient juridiquement annuler une décision directe du dit peuple. Open Gov : la France rejoint l'Initiative pour un Gouvernement Ouvert.

A l'occasion d'une déclaration conjointe (.pdf) du président François Hollande et de son homologue mexicain Enrique Peña Nieto, la France a annoncé la semaine dernière qu'elle rejoignait l'Initiative pour un Gouvernement ouvert (ou Open Governement Partnership, OGP), dont le Sommet se tiendra l'an prochain au Mexique.

Open Gov : la France rejoint l'Initiative pour un Gouvernement Ouvert

Modèles de démocratie. Abstention, vote blanc et vote nul : quelles différences ?  - Le droit de vote, depuis quand et comment ? Découverte des institutions. Voter : toutes les autres questions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Abstention, vote blanc et vote nul : quelles différences ?  - Le droit de vote, depuis quand et comment ? Découverte des institutions

</p> L’abstention consiste à ne pas participer à une élection ou à des opérations de référendum. Elle traduit soit un désintérêt total pour la vie publique, soit un choix politique actif consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son désaccord. Au nom de la terre (Pierre Rabhi) DROIT PUBLIC NET, Pr. Pascal JAN.

En décembre 2010, le Parlement européen a adopté le projet de règlement sur l’initiative citoyenne européenne (ICE) [1] .

DROIT PUBLIC NET, Pr. Pascal JAN

Alain Lamassoure (PPE/France), co-rapporteur du texte, nous présente ici les grandes lignes et les enjeux de ce nouvel instrument juridique qui entrera en vigueur le 1er avril 2012. 1. La résolution adoptée par le Parlement européen précise que les propositions d’ICE doivent être déposées par un comité de citoyens européens composé d’au moins 7 membres résidant dans au moins 7 États membres différents. Quelles raisons vous ont amené à définir ce critère ? LE REFERENDUM D'INITIATIVE POPULAIRE. W3République - La plateforme e-démocratique. [Democratie Participative] Démocratie participative.

Pétition pour la création d’un fonds pour l’interpellation citoyenne ‹ Mission Participation. Pour signer tout de suite la pétition vous pouvez cliquer ICI.

Pétition pour la création d’un fonds pour l’interpellation citoyenne ‹ Mission Participation

Le 8 juillet 2013, Marie-Hélène Bacqué, professeure à l’université Paris Ouest Nanterre, et Mohamed Mechmache, président de l’association AC le Feu ont rendu au ministre de la ville, François Lamy, un rapport intitulé Cela ne se fera plus sans nous. Démocratie Ouverte. Le référendum d'initiative partagée définitivement adopté, . A la une, vie. © AMATHIEU - Fotolia.com.

Le référendum d'initiative partagée définitivement adopté, . A la une, vie

Cinq expériences de démocratie 2.0. Les réseaux sociaux, médias en ligne, blogs redonnent-ils du pouvoir aux citoyens ?

Cinq expériences de démocratie 2.0

Le Forum mondial de la démocratie, cette semaine à Strasbourg, examine des initiatives à l'oeuvre sur tous les continents. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne-Sophie Novel (journaliste ) Du 23 au 27 novembre, à Strasbourg, les participants au Forum mondial pour la démocratie examineront des initiatives de démocratie participative à l'oeuvre sur tous les continents. En voici quelques exemples. > Lire aussi l'entretien : "Internet renforce le pouvoir de la société civile" Depuis trois ans, les initiatives françaises de démocratie 2.0 se multiplient, avec pour objectif de stimuler la participation citoyenne aux instances démocratiques, qu'elles soient locales ou nationales. Sur Parlement-et-citoyens.fr, la co-élaboration des propositions de lois portées par les parlementaires est à l'honneur.

Ciblant plus particulièrement les questions d'immigration, PBP mêle l'analyse quantitative aux éléments qualitatifs. Concertation - Démocratie participative. Regards Citoyens. Ecrivons ensemble une proposition de loi de développement et de promotion de la démocratie participative. L’éditorial de la proposition de loi Si la démocratie doit être affublée du qualificatif de « participative » pour exister vraiment, c’est bien parce qu’elle a en a pris un sérieux coup sur le coin de la figure au cours des derniers siècles.

Ecrivons ensemble une proposition de loi de développement et de promotion de la démocratie participative

Ce que l’on nomme, aujourd’hui, les démocraties occidentales – puisque, ailleurs, rien n’es t démocratie, c’est bien connu – ressemble beaucoup plus à un fast food où se presserait une foule de décervelés en quête du dernier hamburger mis à la mode par d’incessantes campagnes de publicité qui occupent la partie – qui s’élargit sans cesse – de cerveau disponible. Oui, tout est publicité, tout est conditionnement, tout est occupation de l’inconscient et le libre arbitre se réduit sans cesse sous la pâle mais efficace lueur des écrans plats qui nous servent de mangeoire. Et qui nous incitent à croire… comme le faisaient en son temps les représentants, autoproclamés, de Dieu.