background preloader

Dynamiques démographiques et spatiales

Facebook Twitter

La diagonale se vide ? Analyse spatiale exploratoire des décroissances démographiques en France métropolitaine depuis 50 ans. RemerciementsNous remercions particulièrement Jean-Philippe Antoni et les organisateurs du colloque Théoquant de 2013 qui nous ont permis d’avoir une première discussion avec des collègues géographes.

La diagonale se vide ? Analyse spatiale exploratoire des décroissances démographiques en France métropolitaine depuis 50 ans

Ce travail s’intègre dans la dynamique de l’observatoire démographique de la Méditerranée - DemoMed ( dirigé par Isabelle Blöss. 1La géographie française a connu dans les années 1970-80 un débat important autour de l’existence et de la qualification d’une « diagonale du vide ». Le terme, dont on ne retrouve pas l’origine exacte (Fumey, 2009), qualifie une diagonale traversant la France du sud-ouest au nord-est et caractérisée par des densités de population plus faibles qu’ailleurs. Le débat portait notamment sur l’interprétation des dynamiques sociales et économiques des espaces de faibles densités. 2L’objet de cet article n’est pas de prendre position dans ce débat, mais d’apporter, 30 ans après, un élément d’éclairage démographique et spatial. Une typologie des trajectoires observées. La diagonale se vide ? Analyse spatiale exploratoire des décroissances démographiques en France métropolitaine depuis 50 ans. Géofiche : La France, 65 millions d’habitants.

Population totale La France compte environ 65,5 millions d’habitants en 2013.

Géofiche : La France, 65 millions d’habitants

Il s’agit d’une estimation prévisionnelle. Avec une superficie de 675 417 km², le pays a donc une densité de 97 habitants par km². Si on retranche les DROM (Départements et Régions d’Outre-Mer), ce chiffre s’élève à 115 km². C’est peu par rapport à ses voisins européens, surtout du Nord, plus densément peuplés. Le recensement En France, le recensement de la population est accompli par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE). L’augmentation de la population française La France a un solde naturel positif (+0,4 %) et un solde migratoire positif (+0,2 %) : son solde démographique est donc positif : la population augmente de 0,7 % chaque année.

La population active La population active représente 30 millions de personnes en 2009. La part des agriculteurs continue de diminuer, ils sont aujourd’hui moins de 500 000. Source : INSEE 2013, INSEE 2009 Pour compléter : Le Dessous des Cartes. 7. Les espaces de la faible densité. Avec environ 115 habitants au km² en 2006, la France donne l’image d’un pays assez faiblement peuplé en Europe [1].

7. Les espaces de la faible densité

La faible densité apparaît plutôt comme une singularité au sein de l’ensemble Nord-Ouest européen mais elle n’est pas si exceptionnelle dès que l’on se place à l’échelle européenne. D’autres pays, aussi différents que la Suède ou l’Espagne, connaissent bien le phénomène. En France, l’Insee qualifie aujourd’hui d’espaces de faible densité ceux qui comptent moins de 30 hab. /km², proposant une sous – catégorie, celle des espaces désertifiés, où la densité est inférieure à 10 hab. /km². En dépit de leurs limites, ces critères permettent toutefois de dégager un visage certes imparfait de la cartographie de la faible densité (figure 1) mais qui souligne sa prégnance dans l’espace national : 15 579 communes, près de 42 % du total, sont ainsi des communes de faible densité et 10 % for-ment la sous-catégorie des communes désertifiées. Figure 1.

Figure 2. Population_societes_2013_498_fecondite_mortalite.fr.pdf. Recensement 2008 - Où vivent les habitants de la France nés dans ma région ? Territoire - Région de naissance, région de domicile - Cartes interactives - Région de naissance, région de domicile - Cartes interactives.