background preloader

Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique

Facebook Twitter

Dépendance à Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance cyberaddiction usage problématique d'Internet (UPI) ou trouble de dépendance à Internet (TDI)) désigne un trouble psychologique entraînant un besoin excessif et obsessionnel d'utiliser un ordinateur et interférant sur la vie quotidienne. Des activités en ligne, telles que l'achat en ligne, si faite en personne, peuvent être considérées comme problématiques si celles-ci sont compulsives. Signes et symptômes[modifier | modifier le code] D'après le spécialiste français Romain Cally « sur le web, la compulsion apparaît lorsque l'internaute ne juge plus son comportement normal, mais ne peut pour autant éviter de se connecter. Symptômes psychologiques allégués[9] : Symptômes physiques allégués[10] : yeux secs ;maux de tête migraineux ;maux de dos ;syndrome du tunnel carpien ;repas irréguliers ou sautés ;mauvaise hygiène personnelle ;insomnies ou changements dans le cycle du sommeil.

D. Note "Dépendance à Internet"

Autres définitions

THESE La Cyberdépendance : Données de la littérature et résultats d’une étude sur 48 cas. Note "Thèse sur la Cyberdépendance" L'usage problématique d'Internet. Note "L'usage problématique d'Internet" La Cyberdépendance : Fondements et perspectives. Note "La Cyberdépendance : Fondements et perspectives" Autres publications. NetPublic - Accompagner l'accès de tous à l'Internet. NetPublic.fr. Sénat et Assemblée Nationale. Assureurs. Sex addiction, obesity, Internet addiction not included in proposed changes to APA diagnostic manual. Sorensen/Getty Binge eating and gambling are in, but sex addition, obesity and Internet addiction are out.

Sex addiction, obesity, Internet addiction not included in proposed changes to APA diagnostic manual

And there are many other proposed changes to the American Psychiatric Association’s diagnostic manual, which is widely used around the world by doctors and insurers to treat mental illness. Among the changes, the APA is calling for the four separate autism diagnoses to now be unified in a single category, “autism spectrum disorders. " The APA will solicit feedback via the Internet from psychiatrists and the general public, according to The Associated Press. The draft document of the manual will be displayed so doctors and the public can comment until April 20 at www.dsm5.org. The final guide, the fifth edition of the Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, won’t be published until 2013.

“This has been a massive effort on the part of a very dedicated team,” Dr. It’s expected that DSM-5 will have fewer diagnoses than in the previous editions of the manual. Trouble d’utilisation d’Internet et addiction à Facebook. Est-ce que l’utilisation de Facebook affecte le cerveau et la façon de penser ?

Trouble d’utilisation d’Internet et addiction à Facebook

Une nouvelle infographie proposée par Best Masters In Psychology : Facebook psychology : Is addiction affecting our minds a capitalisé des données chiffrées de différentes études sur la captation de l’attention, la concentration ou les modifications du cerveau produites par une utilisation intensive (temps passé) de Facebook et plus largement de l’Internet.

Trouble d’utilisation d’Internet (UID) officiellement reconnu par les psychiatres américains Si l’on souligne habituellement les bénéfices du numérique pour les individus et les organisations, l’infographie indique que l’addiction à l’Internet est reconnue comme telle officiellement par l’Association Américaine de Psychiatrie (American Psychiatric Association, APA) avec le trouble d’utilisation d’Internet, Internet Use Disorder (IUD) défini ainsi par l’association en partant de 9 dispositions de l’Internaute « affecté » : A. B. Lorsqu’Internet devient une dépendance. Vision d’espoir de sobriété de Baie-Saint-Paul a tenu une conférence sur la cyberdépendance, le vendredi 20 novembre, une problématique préoccupante avec un accès plus facile à Internet.

Lorsqu’Internet devient une dépendance

C’est dans le cadre de la 28e semaine de prévention de la toxicomanie, qui se déroulait du 15 au 21 novembre, que l’organisme a invité le psychoéducateur spécialisé en jeu pathologique du Centre de réadaptation Ubald-Villeneuve, Laurent Brisson. Une dizaine de personnes étaient présentes à la conférence. Selon le psychoéducateur, le phénomène n’est pas nouveau, puisque Internet est accessible depuis plusieurs années. Psy Qc Mars2014 Dossier04 Sergerie. DES NUITS SANS SOMMEIL (3/5) : Cyberdépendance et insomnie. **Aujourd'hui, nouvelle nuit sans sommeil avec Sylvie Royant-Parola, médecin-psychiatre spécialiste des troubles du sommeil.

DES NUITS SANS SOMMEIL (3/5) : Cyberdépendance et insomnie

Elle a mené une étude en 2013-2014 sur les liens entre cyberdépendance et insomnie chez les adolescents. Les écrans de nos nuits.** Lundi, la nuit était littéraire, musicale, charnelle et érudite, grâce au très beau roman de Mathias Enard, Boussole, qui remonte les heures jusqu’à l’aube. Julien Uyttendaele: « la cyberdépendance, une toxicomanie du 21ème siècle ! » - Julien Uyttendaele - En préambule à mon interpellation, j’aimerais partager avec vous quelques passages de la carte blanche de Luc Brabandere, paru dans la Libre de ce lundi 22 février. « Huit, dix, parfois douze heures par jour, nous sommes “connectés”.

Julien Uyttendaele: « la cyberdépendance, une toxicomanie du 21ème siècle ! » - Julien Uyttendaele -

Nous le sommes avec fil ou sans fil, le jour ou la nuit, que nous soyons nomades ou sédentaires, à haut débit ou à lent débit, volontairement ou non, gratuitement ou moyennant payement, de manière concentrée ou de manière distraite, pour le travail ou pour le loisir, avec des gens qui nous sont proches ou avec des inconnus, avec des humains ou avec des algorithmes. Nous sommes devenus connectés, hyperconnectés même, c’est une évidence. Mais connectés à quoi, finalement ? Cette question posée ne reçoit que des réponses vagues. Facebook angoisse les jeunes. Héloïse Archambault et Annabelle Blais, Le Journal de Montréal Un jeune adulte sur quatre admet que la comparaison de sa propre vie sur Facebook ou Instagram avec celle des autres est une source de stress.

Facebook angoisse les jeunes

C’est encore plus vrai pour les femmes. C’est ce que démontre un rare sondage sur la question réalisé par Léger pour Le Journal-TVA. Écrans : l'addiction virtuelle. À part une infime minorité de cas, la plupart des spécialistes refusent de considérer la pratique intensive de l’ordinateur et des jeux vidéo comme une addiction.

Écrans : l'addiction virtuelle

La cyberaddiction est à la mode. Internet, l’ordinateur, les jeux vidéo soulèvent autant d’enthousiasme que d’inquiétude. L’inquiétude s’étend même à l’ensemble des technologies que sont les téléphones portables, les assistants personnels informatiques, les lecteurs MP3, notent les psychiatres Marc Valleur et Jean-Claude Matysiak (1). Alors ces supports provoquent-ils vraiment des addictions ? Pour M. La cyberdépendance, ennemie du sommeil ? Des ados obsédés par les «J’aime» Les réseaux sociaux sont synonymes de stress pour bien des jeunes.

Des ados obsédés par les «J’aime»

Addiction à Internet - Il a vécu 6 mois sans le net. Un jour, Thierry Crouzet a coupé Internet.

Addiction à Internet - Il a vécu 6 mois sans le net

Victime d’un burn-out, d’une overdose numérique. Blogueur influent, geek connecté jour et nuit sur les réseaux sociaux, expert des nouvelles technologies, il a quitté la toile pendant six mois, pour se sevrer. Institut Fédératif des Addictions Comportementales. Ifac-addictions.fr.

Autres sites

Blogs. Forum Cyberdépendance. Note "Forum Doctissimo" Autres forums. Travail collaboratif. Cyberdépendance. Pearltrees Tiers.