background preloader

ST1 ECHANGES SUR LES MARCHES

Facebook Twitter

Le ministère de l’économie poursuit Carrefour pour « pratiques commerciales abusives » Le ministère de l’économie et des finances met la pression sur les enseignes de la grande distribution alimentaire alors que s’ouvre la période dite des « négociations commerciales ».

Le ministère de l’économie poursuit Carrefour pour « pratiques commerciales abusives »

Entre octobre et février, les grandes surfaces discutent avec leurs fournisseurs des tarifs d’achat pour l’année, comme le prévoit la loi de modernisation de l’économie de 2008. Mercredi 9 novembre dans la soirée, le ministre Michel Sapin, Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat chargé de l’industrie, et Martine Pinville, secrétaire d’Etat chargée du commerce et de la consommation, ont annoncé avoir assigné Carrefour devant le tribunal de commerce « pour des pratiques commerciales abusives, contraires aux dispositions du code de commerce ». Le communiqué de Bercy indique : Lire aussi : Les hypers continuent leur « je t’aime, moi non plus » avec les industriels Des discussions de plus en plus tendues Lire aussi : Carrefour sur tous les fronts Lire aussi : Des supermarchés au régime gourmet.

Le Toblerone anglais a-t-il perdu un triangle à cause du Brexit? CONSO - En théorie, ce n'est pas énorme.

Le Toblerone anglais a-t-il perdu un triangle à cause du Brexit?

Les barres de 400 grammes ont été réduites à 360, et celles de 170 grammes à 150. Mais dans la pratique, Toblerone a juste fait le plus mauvais choix possible: celui qui touche le plus au symbole. Victime d'une hausse des matières premières, la célèbre marque de barres de chocolat en triangle a voulu agir pour ne pas augmenter ses prix sur le marché britannique. Le 15 octobre, elle annonce sa décision sur sa page Facebook: "Comme beaucoup d'autres entreprises, nous subissons une hausse des prix de nombreux ingrédients. Seulement? Surtout, cette inflation masquée du prix du Toblerone a aussitôt fait écho à l'affaire du Marmite.

Info ou intox? Enfin pas pour Toblerone. Face à cet emballement médiatique, Mondelez a d'ailleurs tenu à démentir l'hypothèse Brexit. En attendant, l'impact du Brexit n'est pas qu'un fantasme. À voir également sur Le HuffPost: Envoyer une correction Contactez-nous Utilisez ce formulaire pour alerter Le HuffPost d'une erreur.

C1 marché

C2 Monnaie. C3 Intervention Etat. L’Espagne reconnaît qu’elle ne respectera pas ses objectifs de déficit budgétaire. Madrid justifie ce dépassement par le blocage politique que connaît le pays, privé d’un nouveau gouvernement depuis dix mois.

L’Espagne reconnaît qu’elle ne respectera pas ses objectifs de déficit budgétaire

Après avoir déjà frôlé une amende de la Commission européenne l’an passé pour ne pas avoir respecté ses engagements, l’Espagne a annoncé dimanche 16 octobre prévoir un déficit budgétaire de 3,6 % en 2017, soit un demi-point de plus que les 3,1 % sur lesquels le pays s’était engagé. Dans un budget provisoire transmis samedi à la Commission européenne par le ministère de l’économie, Madrid justifie ce nouveau dérapage en évoquant la situation du gouvernement sortant, chargé des affaires courantes après presque dix mois de blocage politique, et qui ne peut pas réaliser de coupes budgétaires ou augmenter les dépenses. Le rapport reconnaît que les mesures envisagées par le gouvernement ne seront pas suffisantes et « devront être nécessairement complétées par le nouveau gouvernement ». Lire aussi : Jusqu’où ira la patience de Bruxelles à l’encontre de l’Espagne ?