background preloader

Le suicide suite au harcélement sur différents réseaux sociaux

Facebook Twitter

Suite à des harcèlement sur les réseaux sociaux des personnes particulièrement les adolescents décident de mettre fin à leurs jours.

Les moqueries via les réseaux sociaux ... CDR du lycée agricole d'Aix-Valabre - Les ados et le cyber-harcèlement : pris au piège de la Toile. Vague de suicides dus au harc lement sur les r seaux sociaux : l analyse de Marc Ferrero. Harcèlement sur les réseaux sociaux: où en est-on en France? RÉSEAUX SOCIAUX - Hannah Smith.

Harcèlement sur les réseaux sociaux: où en est-on en France?

C’est le nom de l’adolescente britannique dont le suicide crée la controverse. Cette jeune fille de 14 ans s’est pendue le 2 août dernier après avoir été victime de harcèlement sur le réseau social ask.fm. Suite à ce drame, David Cameron a appelé ce jeudi 8 août à boycotter les réseaux sociaux “abjects” qui ne protègent pas les jeunes. Outre-Manche, la polémique est lancée. Mais où en est la France? Le préoccupant ask.fm "Il y a quelque chose que nous pouvons tous faire en tant que parents et en tant qu'utilisateurs d'Internet, c'est de ne pas utiliser certains sites abjects.

Dans le viseur de David Cameron, le site ask.fm. Le principe du site est simple: les internautes communiquent entre eux sous la forme de questions réponses. Mais parfois, le jeu des questions dérape. Avant elle, deux Irlandaises de 15 ans et 13 ans, elles aussi membres du site, se sont donné la mort en septembre et octobre 2012. La Cnil et le gouvernement alertés. Suicide d'une ado harcelée sur Internet : l'émotion ne retombe pas. Une victime des réseaux sociaux. Ask.fm un des réseaux sociaux les plus connus et incontrolables. Europe 1Marc-Antoine Bindler avec Noémie Schulz Videos Fini Facebook, Twitter et Instagram : les ados s'éclatent désormais sur Ask.fm.

Ask.fm un des réseaux sociaux les plus connus et incontrolables.

En mars dernier, 1,3 million de Français s'y étaient inscrits, soit quatre fois plus qu'en octobre 2012, selon une étude Médiamétrie relayée par Le Monde. Le site est ainsi devenu le troisième réseau social en France en termes de temps passé, derrière Twitter et Facebook. Un succès fulgurant qui a pourtant échappé à toute une frange de la population. Comment cela fonctionne ? Pourquoi Ask.fm séduit les ados ? "Si l'on a un amoureux, on peut savoir s'il aime quelqu'un d'autre. "Savoir ce que les gens veulent savoir sur toi" : Quand cela dérape. Un phénomène qui peut inquiéter tant le site semble peu en mesure de contrôler ses contenus. Polémiques à l'étranger. En France, le site, qui n'a pour l'heure engendré qu'une poignée de signalements, ne fait pas l'objet d'une surveillance particulière. Suicide après un chantage sur Facebook : les parents portent plainte.

Le Parisien | 29 Oct. 2012, 17h40 Le jeune homme, prénommé Gauthier, a mis fin a ses jours le 10 octobre après avoir été victime d'un chantage sur Facebook de la part d'une jeune fille avec qui il venait de faire virtuellement connaissance.

Suicide après un chantage sur Facebook : les parents portent plainte

Rencontrée sur le site Chatroulette, qui met les internautes en relations de manière aléatoire par le biais d'une caméra, celle-ci a menacé de diffuser sur sa page du réseau social une vidéo dans laquelle il apparaîtrait nu s'il ne lui faisait pas parvenir 200 euros. Aucune information sur la provenance des messages «Une enquête de police est en cours pour tenter de déterminer la provenance des messages», a expliqué le commandant Salaün. L'ordinateur du jeune homme est examiné par un expert afin de déterminer la provenance des messages. Interrogé pour savoir si la vidéo dans laquelle apparaîtrait Gauthier avait été diffusée sur internet, le commandant Salaün a répondu par la négative.

Un garçon prudent et sensible. Les réseaux sociaux face au suicide des jeunes ( lien) Atantico : De plus en plus de personnes, notamment des jeunes, annoncent leur suicide sur les réseaux sociaux, avant de passer à l’acte.

Les réseaux sociaux face au suicide des jeunes ( lien)

Ce type d’appel au secours est-il nouveau ? Michel Debout : On a longtemps considéré que le geste suicidaire, notamment chez les jeunes était un appel au secours. Ce n’est pas nouveau, ce qui l’est c’est la forme que prend le geste à travers les réseaux sociaux puisque cela n’existait pas il y a une dizaine d’années encore. Il faut comprendre pourquoi ce type de communication semble aujourd’hui privilégié par les adolescents, et je crois que la réponse réside dans ce que les réseaux représentent pour les jeunes. Sur les réseaux sociaux, on parle des "amis" qu’on a, il y a un lien affectif entre les personnes.

C’est un outil de communication utilisé par ceux qui se sentent les plus seuls ou les plus isolés, et il n’est pas surprenant que l'on y retrouve, notamment lorsqu’ils sont jeunes, des personnes ayant des tentations suicidaires.