background preloader

II-LLe bonheur ne s'achète pas.

Facebook Twitter

L'argent ne fait pas le bonheur de Stevens-Ralph AUGUSTIN. L'argent achète le bonheur, mais il y a un hic. Sci-tech URL courte Des scientifiques britanniques ont analysé plus de 76.000 achats et dépenses réalisés sur six mois par un échantillon de 625 personnes et ont essayé de les relier aux traits de caractère humain.

L'argent achète le bonheur, mais il y a un hic

En guise d'exemple, fréquenter régulièrement un restaurant caractériserait une personne extravertie, tandis que des dépenses pour des animaux domestiques sont associées à la bienveillance, lit-on dans un article publié par le journal Psychological Science. Les participants à l'étude ont ensuite passé un test afin de définir leurs traits de caractère ainsi que leur degré de contentement dans la vie. Les scientifiques ont juxtaposé les dépenses effectuées par les personnes et les résultats des tests et sont arrivés aux conclusions suivantes: les gens dépensent leur argent conformément à leurs traits de caractère.

L'argent fait-il le bonheur? Publié le 22/11/2014 à 12:00 Selon une des expériences menées par Elizabeth Dunn, le fait de se priver temporairement d'un bien ou d'une expérience accroît substantiellement le taux d'appréciation.

L'argent fait-il le bonheur?

Cela ne surprendra probablement personne! Si vous vous rationnez sur la quantité de chocolat que vous mangez, vous apprécierez davantage chaque tablette que vous vous permettrez. C'est pourquoi on suggère donc dans l'article d'exploiter cette réalité en prêtant certains de nos biens afin de mieux jouir de leur possession par la suite. Zaz - Je Veux. Graphique bonheur. Pyramide de Maslow. Rapport Stiglitz : mesurer la croissance autrement. Le Figaro s'est procuré le rapport Stiglitz, qui doit être remis lundi au gouvernement.

Rapport Stiglitz : mesurer la croissance autrement

Dans ce document, la mission prône un changement complet de méthode de calcul des richesses des pays. C'était en février 2008. Avant que le monde ne sombre dans le chaos de la crise du subprime. Autant dire une éternité. Nicolas Sarkozy installait à l'Élysée la commission Stiglitz, en lui confiant la mission d'identifier les limites du produit intérieur brut (PIB) comme indicateur de performance économique et de progrès social.