background preloader

AGOUPIAN Caroline

Facebook Twitter

En quoi internet est-il un outil nécessaire pour la communication et les échanges internationaux ?

Printemps arabe : les réseaux sociaux suffisent-ils à renverser un régime (LIEN) Des Libyens se réjouissent de la mort de Kadhafi, le 23 octobre 2011, à Benghazi (A.DOMA/AFP).

Printemps arabe : les réseaux sociaux suffisent-ils à renverser un régime (LIEN)

PRINTEMPS ARABE. Les réseaux sociaux facilitent la diffusion et le relais des informations auprès de l’opinion. En ce sens, ils constituent une arme pour les opposants à un régime, comme pour les autorités en place. Les réseaux sociaux diffusent les premières informations… Le 17 décembre 2010, le vendeur ambulant Mohamed Bouazizi s’immole par le feu dans la ville de Sidi Bouzid, en Tunisie, en signe de protestation contre les agissements des autorités locales. Le régime du président Ben Ali, fermement implanté depuis 1987, s’effondre en l’espace d’un mois sous la pression populaire. . … reprises par les agences de presse traditionnelles Le blocage des réseaux sociaux par les autorités Le nombre de messages échangés quotidiennement à travers le monde via Twitter s’élève à plus de 200 millions et Facebook compte plus de 900 millions d’utilisateurs actifs. 1. 2. 3. Les risques liés aux publications sur les réseaux sociaux (LIEN)

Utilisation d'Internet et relations sociales (LIEN) 1Comme le point de départ de cette recherche est la polarisation des discours sur l'Internet, nous avons d'abord essayé de dégager, des multiples opinions émises, de quelques résultats d'enquêtes les principaux enjeux de l'effet du réseau des réseaux sur le social.

Utilisation d'Internet et relations sociales (LIEN)

Le discours pessimiste 2Le discours pessimiste insiste sur le fait que les technologies de la communication sont à la source d'une idéologie centrale qui conduit à la désinformation des citoyens et qui est, de surcroît, « probablement devenue la grande superstition de notre temps » (Ramonet, 1997 : 7). Ce discours parle aussi d'un antihumanisme de la révolution technologique : on s'interroge sur l'avenir de la vie humaine dans un environnement où le progrès technologique tend vers le développement des machines « intelligentes » (Breton, 2000 ; Joy, 2000 ; Jonas, 1990). Définition du thème.

Outils de liberté d'expression. Internet et la communication globale. Internet et la communication globale Avec Internet, les possibilités de communication ne cessent d’augmenter et de se diversifier.

Internet et la communication globale

Quelques repères sont nécessaires pour s’y retrouver dans cette galaxie en constante expansion. Comment ça marche ? L’internet est un réseau informatique composé d’ordinateurs ou de réseaux d’ordinateurs qui, réunis en une vaste toile d’araignée mondiale, permettent la circulation d’informations numérisées. Etre connecté réclame que l’ordinateur multimédia soit relié, via un réseau porteur de signal, aux autres machines disséminées dans le monde.

Au sein d’un établissement, le réseau électrique même peut porter le signal d’une pièce à l’autre.Le système actuel de l’internet grand public n’est pas nouveau. Synchrone et asynchrone Il y a deux modes de communication à distinguer. Comment fait celui qui veut consulter ces sources en ligne ? 1. Les sites Les pages perso Les blogs Un nouveau concept apparaît avec ce phénomène des blogs : l’extimité. Les sites internet les plus visités dans le monde. Interface entre nouveaux échanges et nouveaux réseaux de contrôle. Nombre d'internautes dans le monde. Supprimer ou rapprocher les frontières ? Présentation Le rêve du « village global » et de la communication comme source de fraternité a traversé les siècles.

Supprimer ou rapprocher les frontières ?

Or, en dépit des promesses que cristallisent les réseaux sociaux numériques et le Web 2.0, le social et ses tensions ne s’effacent nullement devant la communication virtuelle. Une forme d’endogamie persiste dans la vie virtuelle comme réelle, les frontières étatiques et culturelles ne sont pas abolies. Autour de la thématique Internet et frontières, cette journée, organisée par le groupe Gouvernance et usages de l’Internet de l’ISCC, a une vocation interdisciplinaire et invite à penser les frontières à plusieurs échelles (du micro à macro), de l’individu à la société, permettant d’analyser les infrastructures et les contenus en termes de ruptures et de continuité, de glissement, de déplacement plus que de révolution, même si la radicalité du phénomène se doit aussi d’être interrogée.

Programme. Entretien de Marc Hauffman sur les limites d'internet.