background preloader

La performance financière

Facebook Twitter

Le bilan social de l'entreprise - Fiche pratique. Que contient le bilan social de l'entreprise ?

Le bilan social de l'entreprise - Fiche pratique

De nombreuses données sont analysées pour l'établissement du bilan social comme notamment l'emploi, les rémunérations, les conditions d'hygiène et de sécurité, les conditions de travail, la formation, les relations professionnelles et les autres conditions de vie relevant de l'entreprise. A partir de données concrètes et chiffrées, le bilan social constitue un véritable instrument pour analyser les conditions sociales des salariés au sein de leur entreprise et d'avoir une vue d'ensemble sur les modifications qui se sont produites lors des trois années écoulées. Il permet également de dégager des pistes d'amélioration et de définir les actions à mener dans l'avenir. Ce document contributif est largement utilisé par les partenaires sociaux. Qui a accès au bilan social d'une entreprise ? Définition Autofinancement.

Qu'est-ce qu'une entreprise performante? La performance des entreprises, dans une société industrielle et commerciale, est de savoir produire et de savoir vendre, mieux et plus vite que ses concurrents.

Qu'est-ce qu'une entreprise performante?

Aujourd'hui, la plupart des entreprises savent produire et vendre. C'est la raison de leur survie actuelle. Si elles n'avaient pas cette capacité, elles auraient déjà disparues. Mais, de ce fait, au fil du temps, leur niveau de performance devient de plus en plus homogène. Croître, prendre des parts de marché se fait alors plus facilement en absorbant ses concurrents. Alain Juillet, responsable français en charge de l'intelligence économique auprès du premier ministre, nous donne sa vision de la situation dans une interview pour Informatique 01 (N°1768): "Chacun doit comprendre qu'après avoir connu le marché de l'offre pendant des siècles, puis celui de la demande dans la deuxième partie du siècle dernier, nous entrons maintenant dans celui de l'information et de la connaissance.

Trésorerie d'entreprise et ouvrage de référence. C’est quand on en manque que l’on s’aperçoit de la contrainte qu’elle fait peser sur la vie, la survie et l’avenir de l’entreprise.

Trésorerie d'entreprise et ouvrage de référence

De quoi s’agit-il ? De la trésorerie bien sûr, et de ses enjeux, liés à la liquidité et à la cessation de paiement. La gestion des flux financiers est cruciale en période difficile pour la pérennité de l’entreprise… et son oubli par temps calme ou prospère est dommageable à la rentabilité ! Optimiser durablement sa trésorerie est ainsi un enjeu qui vaut pour toutes les entreprises et pas seulement pour les sociétés en difficulté. Un nombre croissant de PME gèrent d’ailleurs leur trésorerie en date de valeur, preuve que la question nous concerne tous. Gérer au mieux la ressource financière : survivre et optimiser Il ne s’agit pas seulement d’optimiser sa structure financière ou ses flux de trésorerie, mais bien de gérer au mieux la ressource financière. Gérer la trésorerie, c’est gérer les risques financiers à court et à moyen/long terme !

Qu'est ce que la performance de l'entreprise ? La performance de l’entreprise est fondée sur le couple valeur-coût.

Qu'est ce que la performance de l'entreprise ?

Les deux termes sont indissociables car il ne s’agit, ni de minimiser les coûts, ni de maximiser la valeur produite (réponse aux besoins d’un client ou d’un groupe social), mais d’optimiser le rapport entre les deux. On peut définir la performance dans l’entreprise comme étant tout ce qui, et seulement ce qui, contribue à améliorer le couple valeur-coût, c'est-à-dire à améliorer la création nette de valeur. Par contre, l’action qui contribue à diminuer le coût ou à augmenter la valeur, isolement, n’est pas forcement une performance sauf si cela améliore le ratio valeur/coût ou le solde valeur -coût. Cependant, le couple valeur-coût n’apparaît que lorsque des produits et des services sont mis en vente. Il apparaît donc trop tard pour aider à piloter les activités de l’entreprise. Il faut donc traduire le couple valeur-coût en objectif stratégiques plus concrets et d’en concevoir les évolutions futures.