background preloader

Théories TICE

Facebook Twitter

RECHERCHES en éducation. Livre blanc Accompagnement et formation des enseignants aux usages du numérique. Éducation: le président de l'Université Stanford prédit la mort des salles de classe. Plus il explore la diffusion de la connaissance par l'entremise de l'Internet et des outils de communication mobile et plus il en est convaincu: John L.

Éducation: le président de l'Université Stanford prédit la mort des salles de classe

Hennessy, président de la prestigieuse université californienne Stanford annonce aujourd'hui rien de moins que la disparition prochaine des salles de classe. Et comme la prédiction vient d'un endroit du globe à l'avant-garde sociale qui, il y a plus de 40 ans, a posé les germes d'une autre révolution, forcément, on écoute. «Je crois en la technologie dans l'éducation», a récemment indiqué l'homme lors d'une conférence. Les grandes lignes ont été reproduites dans les pages numériques du magazine Spectrum, publication de l'Institute of Electrical and Electronics Engineers.

«Je crois que nous avons appris assez de ces outils pour comprendre qu'ils sont sur le point de tout transformer. La classe numérique en Sciences humaines... vers une classe sans papier ? Andrée Beaudin-Lecours, conseillère pédagogique (La Vitrine Technologie-Éducation) Nos sincères remerciements aux membres du comité de pilotage1et à nos invités spéciaux2 Figure 1 : La classe numérique... vers une classe sans papier3?

La classe numérique en Sciences humaines... vers une classe sans papier ?

À l’automne 2011, la Vitrine technologie-éducation (VTÉ) a lancé, à titre expérimental, un premier projet de recherche-action dans le cadre de son nouveau Labo VTÉ. La Vitrine proposait alors de relever le défi de la classe numérique en Sciences humaines, une classe « sans papier », en composant collectivement un cartable numérique. Les participants – membres du comité de pilotage – étaient alors conviés à des rencontres Web régulières qui permettaient de définir les composantes d’un tel cartable. 1. Cet espace d’exploration et d’expérimentation est nommé Labo VTÉ. La Vitrine technologie-éducation assure quant à elle l’animation et propose des activités permettant de réaliser les projets retenus.

Figure 2 : Le passage du papier au numérique4 Cas concret. Check list professeur pour enseigner dans un monde virtuel « Blog de M@rcel : des technologies et des pédagogies qui travaillent ensemble. Dans ce Blog, j’ai plusieurs fois documenté la « méthode » des Classes inversées.

Blog de M@rcel : des technologies et des pédagogies qui travaillent ensemble

On y trouvera aussi un essai sur le rapport entre le Tsunami des MOOCs et les « renversements » proposés par les Classes inversées . Dans ce nouvel essai, j’essaierai de répondre à celles et ceux qui nous disent régulièrement « Mais, les classes inversées, ça existe depuis longtemps … ». Ma réponse est : Oui, sans aucun doute. Comme je le raconte, j’ai eu en 1972 lors de ma première année à l’université, un enseignant qui nous faisait lire un chapitre de son livre avant le cours pour disposer de ce temps de présence pour répondre à des questions, donner des exemples, proposer des applications … Bref, nous en avons eu des enseignants qui nous demandaient de lire un texte, un chapitre, actuellement de regarder une vidéo … avant le cours.

Est-ce bien cela une innovation ? 1. . (2) Le « flip » va agir en reconsidérant les espaces-temps de l’enseigner-apprendre. 2. Comprenons-nous bien. 3. 4. Le Cycle de Kolb 5. Serge Tisseron : La pédagogie de projet et le numérique, où en est la France ? - Numérique et pédagogie de projet : osons innover ! Ainsi, n‘utiliser que du papier, du crayon, que du livre entraîne forcément un certain type de relation à soi-même, aux autres, aux savoirs et aux apprentissages et d’un autre côté, utiliser parallèlement ou exclusivement les outils numériques en entraînent une autre relation type.

Serge Tisseron : La pédagogie de projet et le numérique, où en est la France ? - Numérique et pédagogie de projet : osons innover !

Il faut souligner cependant qu’aujourd’hui, ces deux cultures sont en train de se métisser très fortement puisque les repères traditionnels de la culture du livre, qui sont traditionnellement axés sur la temporalité et la chronologie, se retrouvent désormais dans la culture des écrans. Preuve en est la fameuse timeline de Facebook que nous connaissons tous : avant, les informations que nous mettions sur Facebook se répartissaient sans ordre précis, à tel point qu’il était difficile de s’y retrouver ; aujourd’hui, elles s’ordonnent selon une ligne temporelle, c’est-à-dire selon quelque chose qui reste l’un des fondements de la culture du livre, à savoir la chronologie. La relation au savoir. Veille et Analyses de l'ifé.