background preloader

Anthonysuarez

Facebook Twitter

Qu’est-ce que la propriété intellectuelle? Couverture linguistique : Veuillez noter que certaines pages ne sont pas disponibles dans toutes les langues.

Qu’est-ce que la propriété intellectuelle?

Si une page n’est pas disponible dans la langue que vous avez sélectionnée, vous serez redirigé(e) vers la page en anglais. Le terme “propriété intellectuelle” désigne les œuvres de l’esprit : inventions; œuvres littéraires et artistiques; dessins et modèles; et emblèmes, noms et images utilisés dans le commerce. La propriété intellectuelle est protégée par la loi, par exemple au moyen de brevets, de droits d’auteur et d’enregistrements de marques, qui permettent aux créateurs de tirer une reconnaissance ou un avantage financier de leurs inventions ou créations.

Propriété intellectuelle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Propriété intellectuelle

Représentation très simplifiée du cadre de la propriété intellectuelle, et de ses « objets », en France, à la fin du XXe siècle La propriété intellectuelle est le domaine comportant l'ensemble des droits exclusifs accordés sur des créations intellectuelles. Elle comporte deux branches : la propriété littéraire et artistique, qui s'applique aux œuvres de l'esprit, est composée du droit d'auteur, du et des droits voisins.la propriété industrielle, qui regroupe elle-même, d'une part, les créations utilitaires, comme le brevet d'invention et le certificat d'obtention végétale ou au contraire un droit de protection sui generis des obtentions végétales, et, d'autre part, les signes distinctifs, notamment la marque commerciale, le nom de domaine et l'appellation d'origine. C'est l'œuvre résultante, et sa forme, qui sont protégées, non les idées et les informations qui en sont à l'origine, et qui restent libres.

Histoire[modifier | modifier le code] Le droit à l'image, une arme redoutable. " Chaque personne dispose sur son image d'un droit exclusif ", explique la jurisprudence.

Le droit à l'image, une arme redoutable

C'est un droit absolu. Autrement dit, on ne peut photographier et, a fortiori, diffuser le cliché sans l'accord de la personne représentée. Le consentement doit être exprès. Toute personne peut interdire la reproduction de ses traits, à plus forte raison lorsque cette reproduction est utilisée à des fins publicitaires. L'utilisation de l'image des personnes. D'une manière générale, la reproduction et la diffusion de l'image ou la vidéo d'une personne doivent respecter les principes issus du droit à l'image et du droit à la vie privée.

L'utilisation de l'image des personnes

Droit à l'image des personnes. Bien plus connu que le droit à l'image des biens, le droit à l'image des personnes prend une part importante dans notre société, part qui ne cesse de grandir depuis l'apparition des médias.

Droit à l'image des personnes

Il est acquis par toute personne sur son image, dans le cas par exemple où celle-ci est utilisée par un tiers. Ce droit permet avant tout à celui dont l'image est utilisée de refuser sa diffusion pour une situation donnée et un support donné. Généralités. Le droit à l'image - employés. Le droit d’image est un droit (développé par la jurisprudence et la doctrine) qui nécessite l’autorisation de la personne photographiée avant de prendre la photo et l’usage de celle-ci.

Le droit à l'image - employés

Principe général : le droit à l'image Avant de prendre une photo ou une vidéo d’une personne, en principe, il faut lui demander l’autorisation. Si par après vous souhaitez faire usage de ces photos ou vidéos (par exemple, pour une publication sur Internet ou dans un journal), il faut à nouveau lui demander sa permission. L'autorisation de faire une image, n’implique pas automatiquement l’autorisation à son usage. Cette autorisation doit être demandée séparément. Des images dans un lieu public Cependant, lorsque la personne concernée se trouve dans un lieu public, la prise de son image n'est pas soumise à son consentement explicite.

Pour l’évaluation du terme « foule », le tribunal jugera cas par cas. Utiliser l’image de vos salariés : quelles conditions ? - basededonnees-entreprise.fr. Droit à l'image des salariés, pourquoi une autorisation écrite ? Aucune disposition légale n’impose à l’employeur de recueillir le consentement écrit de son salarié.

Droit à l'image des salariés, pourquoi une autorisation écrite ?

Toutefois, la jurisprudence est sévère envers l’employeur s’il ne peut justifier d’une autorisation écrite. Ainsi, dans son arrêt du 23 juin 2004, la Cour d’Appel d’AMIENS a considéré que la preuve apportée par l’employeur au moyen d’attestations de salariés de l’entreprise associés à la réalisation d’un spot publicitaire diffusé dans les salles de cinéma, de la participation volontaire du salarié au tournage dudit film et de son consentement sans réserve à ce que son image soit diffusée devait conduire à débouter ledit salarié de l’intégralité de ses demandes afférentes à l’utilisation et à la diffusion de son image par l’employeur.

Les montants mis à la charge de l’employeur par les tribunaux dépendent en grande partie des circonstances de l’exploitation de la photographie (avant/après la rupture du contrat de travail) et de l’étendue de cette exploitation (territoriale et temporelle). Droit à l'image : Tout ce qu'il faut savoir est sur Droit-image.com.