background preloader

Choisir sa contraception

Facebook Twitter

La lettre ouverte - Libérez Ma Pilule. Le non-choix de la contraception. J’ai 30 ans (bientôt 31) et j’ai une contraception depuis environ 15 ans.

Le non-choix de la contraception

Pilules, stérilet hormonal, nuvaring, j’ai essayé pas mal de ce qu’on propose aux femmes aujourd’hui en terme de contraception hormonale. Et je fais partie de ces femmes qui tombent enceintes dans la première quinzaine de l’arrêt de leur contraception. Ça ne m’a pourtant pas empêché de décider, il y a quelques jours, de stopper toute contraception. Bien sûr que je ne stoppe pas toute forme de contraception, mais je suis bien décidée à stopper toute contraception DE MON COTÉ (et l’opération de Thomas cet été facilite sérieusement la tache). Parce que j’estime avoir rempli ma part du contrat et que 15 ans de prise régulière d’hormones laisse des traces.

Par exemple, je n’ai aucune maitrise sur mon cycle hormonal. J’ai évidemment d’autres raisons pour vouloir cesser toute contraception personnelle et la lassitude de contraindre mon corps à quelque chose qui lui fait du mal en fait partie. Alors j’arrête. Le non-choix de la contraception. Martin Winckler répond à vos questions sur la contraception.

Mis à jour le 18 mai 2016 — Martin Winckler est déjà de retour sur sa chaîne YouTube !

Martin Winckler répond à vos questions sur la contraception

Dans sa troisième vidéo, il répond aux questions qu’il a reçues concernant la contraception hormonale : quelles sont les différentes hormones utilisées et leurs symptômes ? Il dédramatise une nouvelle fois le sujet et finit sur une belle conclusion : Formagyn: Fiche BERCER contraception (2016) Hormis la pilule, quelles sont les autres méthodes de contraception ?

Malgré une crise de confiance fin 2012-début 2013, la pilule reste le premier contraceptif des femmes en France (40 % de celles âgées de 18 à 40 ans).

Hormis la pilule, quelles sont les autres méthodes de contraception ?

Pourtant, elles n'en sont pas toujours satisfaites : 24 % des utilisatrices oublient 1 fois par mois de la prendre et 12 % d'entre elles ne prennent pas de contraception d'urgence (la pilule du lendemain), risquant une grossesse non désirée, révèle une enquête menée auprès de 800 femmes en France âgées de 18 à 40 ans à l'initiative de l'entreprise pharmaceutique Gedeon Richter.

Or l'éventail des méthodes de contraception est large : certaines sont efficaces plusieurs semaines (le patch, qui se colle sur la peau du haut du bras, du ventre ou du fessier, et l’anneau vaginal), d'autres plusieurs années (le stérilet, qui se place à l’intérieur de la cavité utérine et délivre une faible quantité d’hormones progestatives, et l’implant, un petit bâtonnet cylindrique qui s’insère sous la peau).

Des idées reçues sur les méthodes alternatives. 15 femmes expliquent leur choix de moyen de contraception. FEMMES - Au cours des dix dernières années, j’ai utilisé près de cinq contraceptifs: deux pilules différentes, des préservatifs, une pilule du lendemain et, plus récemment, un stérilet.

15 femmes expliquent leur choix de moyen de contraception

Comme j’ai seulement 28 ans, je pense que la contraception sera au cœur de mes préoccupations tout au long des vingt prochaines années, et je suis loin d’être la seule dans ce cas. Pourtant, on ne rentre jamais vraiment dans le détail des "épopées" que les femmes traversent pour trouver un contraceptif adapté à leur vie et à leur corps. Les choix en matière de santé et de contrôle de fertilité impliquent de nombreux facteurs: accès au contraceptif lui-même, finances, facilité d’utilisation, cycle menstruel, réactivité du corps aux hormones ou au latex, et j’en passe. Pharmacie : Bayer mise toujours sur la contraception - Pharmacie. BERCER : Renseignements In Vivo. Méthode BERCER formagyn. Contraception : tout savoir sur les moyens de contraception. La contraception 1/2 (pilule, capote et stérilets) - Marion & Sophie. La contraception 2/2 — Marion & Sophie. Choisir sa contraception avec un professionnel de santé.

Contraception : des outils pour une décision partagée entre le professionnel et le patient. Choisir sa contraception avec un professionnel de santé - Guide patient. La contraception 1/2 (pilule, capote et stérilets) - Marion & Sophie. La contraception expliquée par Nepsie. Envie de changer de contraception ? Le meilleur moyen, c’est d’en parler. Début d’une nouvelle relation amoureuse, arrivée d’un enfant, trop de contraintes avec la contraception en cours, nécessité de changer pour des raisons médicales ou du fait de son tabagisme, … La vie d’une femme est faite d’événements qui peuvent l’amener à changer ses habitudes en matière de contraception.

Envie de changer de contraception ? Le meilleur moyen, c’est d’en parler

Pour autant, si de nombreuses femmes ont aujourd’hui le sentiment que leur contraception ne leur convient plus, elles n’osent pas en changer par craintes, doutes ou tout simplement par méconnaissance des solutions qui s’offrent à elles. Pour les aider à franchir le pas du changement, l’Inpes et le ministère des Affaires sociales et de la Santé lancent le 7 juillet une nouvelle campagne de sensibilisation rappelant l’importance du dialogue avec un professionnel de santé. Contraception : les mentalités changent Entre 2000 et 2010, on constate un recul du recours à la pilule, qui s’est accentué suite au débat de janvier 2013 sur les pilules de 3ème et 4ème génération.

Nouveau quiz et vidéos. Contraception - Femiweb. Méthodes contraceptives - Focus sur les méthodes les plus efficaces disponibles - format2clics. Plus de « do it yourself » pour certains modes de contraception? Contraception hormonale : Directives. Les différents moyens de contraception. Choisir sa contraception : parlons-en avec une gynécologue ! Choisir sa contraception.

Contraceptions mode d'emploi. Outil d'aide à la prise de décision à l'usage des clients et des prestataires de la planification familiale. Disque pour le choix des méthodes contraceptives selon les critères de recevabilité. - Choisir sa contraception. La contraception en image - Album photos - Mouvement Français pour le Planning Familial - Avignon - Les différentes méthodes contraceptives. La pilule La pilule ou contraception orale se présente sous forme de comprimés qui associent généralement deux hormones : des œstrogènes et de la progestérone.

Les différentes méthodes contraceptives

Elle est alors appelée "pilule combinée". Il existe de nombreuses pilules selon la composition et le dosage des hormones qu’elles contiennent. Classification des contraceptifs oraux selon la génération du progestatif (PDF - 94.9 ko) D’autres pilules ne sont constituées que d’une hormone, la progestérone. La pilule agit à différents niveaux : elle bloque l’ovulation, amincit la paroi interne de l’utérus (endomètre), modifie la consistance de la glaire cervicale (sécrétée par le col de l’utérus, elle s’épaissit et empêche le passage des spermatozoïdes).

La pilule est très efficace si elle est prise très régulièrement. En pratique : La pilule est conditionnée en plaquettes contenant des comprimés correspondant à un cycle de traitement.