background preloader

Social Network

Facebook Twitter

731 millions d'utilisateurs d’Internet en Chine. Une extension Chrome révèle ce que Facebook sait de vous... et ce qu'il devine - Sciencesetavenir.fr. VIE PRIVÉE. Que savent précisément de nous ces réseaux sociaux que nous utilisons quotidiennement ? Nous y laissons des traces de nous-mêmes, données qui acquièrent une valeur marchande et sont revendues aux annonceurs. Mais comment permettent-elles de nous profiler, et que disent-elles de nos opinions politiques et religieuses ? C'est à ces questions que répond Data Selfie, une extension pour le navigateur Chrome qui étudie votre fréquentation de Facebook, réalisée par deux New-Yorkaises, Hang Do Thi Duc et Regina Flores Mir, fondatrices du studio de design Data X.

Quand Facebook rencontre Black Mirror Ce n'est pas le premier projet du genre (début janvier 2017, nous vous proposions une extension Chrome chiffrant la valeur monétaire générée par vos interactions sur Facebook), mais c'est peut-être le plus complet. L'ambition de Data Selfie n'est pas forcément dans le réalisme, plutôt dans la démonstration de force. Data Selfie - Chrome extension from DATA X on Vimeo. Google étudie comment traquer automatiquement les commentaires haineux. Une étude révèle aussi qu’un petit nombre d’internautes peut être responsable de près de 10 % des commentaires haineux sur un même site. La fondation Wikimedia et Jigsaw, l’incubateur d’Alphabet (maison-mère de Google), ont publié le 7 février les résultats d’une étude menée l’an passé.

Son objectif était de « mieux comprendre la nature et l’impact du harcèlement », afin de développer des « solutions techniques » efficaces permettant de le limiter. Pour ce faire, ce sont pas moins de 100 000 commentaires publiés en 2015 sur Wikipedia qui ont été analysés par des humains. Ces derniers ont dû en extraire les propos haineux, avant de les classer en trois catégories : les attaques personnelles (« tu crains »), celles visant un tiers (« il craint »), et celles indirectes (« quelqu’un a dit que Bob craignait »). Grâce à ce qui est décrit comme « la plus grande base de données publique » sur le sujet, un algorithme a été mis au point. Un tiers des harceleurs ne sont pas anonymes.

Réflexion, empathie et recul anti-troll… l’art d’une conversation réussie sur Internet. Voici quelques conseils et astuces pour comprendre les mécanismes d’un dérapage en ligne, et, si possible, le contrôler. Pour vous permettre, peut-être, d’avoir un jour une discussion civilisée sans majuscules et points d’exclamations. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Violaine Morin A l’approche de l’élection présidentielle, et avec tous ce qui s’accumule sur vos pages et vos comptes (affaires politiques en temps réel, Donald J. Trump, la primaire socialiste, Cyril Hanouna vs Arthur), vos réseaux sociaux ressemblent à des champs de bataille. Un camarade du lycée que vous ne voyez plus depuis 10 ans est venu faire dérailler votre argumentaire en faveur du revenu universel.

Votre cousin éloigné poste des photos de la manif anti-avortement. Rappelons d’abord une triste réalité : dans la vraie vie comme en ligne, nul n’est réellement formé à pratiquer le vrai débat, au sens le plus pur du terme, celui dans lequel triomphe la raison. 1. 2. 3. 4. 5. 6. En ligne, le lien est plus faible. 7. Étude : la relation fusionnelle entre les Français et leur smartphone. Pourquoi les réseaux sociaux sont une mine de savoirs et de talents. Comprendre pour agir à l’ère digitale Le 22/12/2015 Au-delà de leur fonction de communication instantanée, de CVthèques ou de mise à disposition d’une bibliothèque de savoirs, les réseaux sociaux professionnels offrent avant tout l’opportunité de mettre en relation les talents, voire de générer des rencontres IRL (In Real Life) inattendues.

Lorsqu’en 2005, le professeur en leadership Brian Uzzi et Sahannon Dunlap, du Kellogg’s Center for Executive Women, écrivirent leur article « How To Build Your Network » pour la Harvard Business Review, ils décrivirent les mécanismes de mise en relation et d’optimisation de la diffusion des messages. S’appuyant sur l’aventure de Paul Revere (devenu célèbre pour avoir alerté l’Amérique sur l’imminence de la guerre d’indépendance), ils montrèrent que sortir de sa zone de confort et oser atteindre un nouveau cercle de connaissances permettaient de propager un message à grande vitesse.

Chacun peut participer à ces communautés de partage. Blockchain, bitcoin : y'a-t-il une application pour ça ? Sur Facebook : « Si vous êtes de droite, ajoutez des gens de gauche » Au lendemain de la victoire de Donald Trump, un journaliste britannique écrivait : « Plus de 58 millions de personnes ont voté pour Trump. Je n’en connais aucune. » Il en va de même sur mon fil d’actualités Facebook.

Favorable au camp démocrate, mon fil a calqué mon orientation politique. Sur Facebook, je suis conforté dans ma façon de penser par mes ami(e)s et les pages auxquelles je suis abonné. Nous avons posé trois questions à Dominique Cardon, sociologue spécialiste des nouvelles technos et des réseaux sociaux, à ce sujet : Qu’est-ce qu’une bulle filtrante ? A noter : la bulle filtrante est un concept largement étudié.

Comment les enfants utilisent-ils Internet à travers le monde ? RSLN | Hillary Clinton lance une app pour « gamifier » sa campagne présidentielle. A l’issue d’une primaire démocrate houleuse, l’équipe de Hillary Clinton compte remobiliser les militants du parti autour de sa candidature. Pour cela, elle a sorti le 24 juillet Hillary 2016, une application mobile utilisant à plein la gamification à destination de ses militants, comme le souligne The Verge. L’application propose de gagner des points en accomplissant des défis quotidiens, comme reposter des publications de Hillary Clinton sur les réseaux sociaux ou s’inscrire à sa mailing list, voire se rendre au siège local du parti démocrate pour aider la campagne « physique ».

En récompense, des points qui peuvent être échangés dans une boutique virtuelle contre du mobilier pour son QG virtuel, et même des autographes de la candidate. Sans oublier un classement des meilleurs militants dans les environs. Pour en savoir plus sur cette nouvelle forme de militantisme numérique, lisez l’article de The Verge. PokémonGo. « Le jeu rend visible des comportements, des pratiques » Propos recueillis par Paul LORGERIE. Comment analysez-vous ce phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur ? Google se trouve derrière cette application. Cela aide énormément en terme de visibilité. La marque Pokémon fait également partie de la culture populaire et est pratiquée par toute une génération depuis vingt ans maintenant. Il y a également l’aspect découverte des fonctionnalités du smartphone. Tout le monde en a un, mais personne n’utilise vraiment la réalité augmentée, qui est assez drôle.

Et d’un point de vue sociologique ? Ce qui est intéressant c’est la partie réexploration de la mobilité. Ensuite, pour ceux qui ont un déplacement fonctionnel, qui utilisent les transports par exemple, ça permet aussi de passer le temps. Pensez-vous qu’il puisse y avoir un renouvellement dans la façon de percevoir la ville ?

Absolument pas. La chose intéressante est que les gens se rencontrent grâce au jeu, ils échangent. C’est un nouveau moyen de rencontre ? Est-ce une bonne chose ? Bien sûr. La joie, une discipline vitale | Loick Roche. Comment répondre au design de nos vulnérabilités. Sur Medium, Tristan Harris (@tristanharris) qui se présente comme ex-designer de l’éthique chez Google, a livré un long et passionnant article sur la manière dont le design aujourd’hui exploite nos vulnérabilités. De plus en plus, la technologie exploite les faiblesses psychologiques, sociales et cognitives des gens, à la manière des magiciens qui cherchent à exploiter les vulnérabilités de la perception de leur public.

Les concepteurs font la même chose : ils jouent de nos vulnérabilités psychologiques pour attirer et retenir notre attention, sans rencontrer beaucoup d’autres contraintes que les limites du public à les accepter. Si l’idéal de la liberté individuelle défend bec et ongle notre capacité à faire des choix libres de toutes contraintes, il continue à ignorer (ou à faire semblant d’ignorer) combien ceux-ci peuvent être manipulés et manipulables, sans en être conscients. Image : page d’accueil de l’initiative de Tristan Harris, concevoir pour bien dépenser son temps. Les ados youtubeurs sont si cools.

Si elle avait été youtubeuse, l’écrivain Annie Ernaux n’aurait eu aucun mal à retrouver la fille qu’elle était à 17 ans. Son livre de recherches, « Mémoire de fille », n’aurait pas eu lieu d’être : toute la matière aurait été à sa disposition. Elle aurait pu s’entendre parler pendant des heures, face caméra, de tout et de rien. De ses doutes quant à sa carrière d’institutrice et de ses premières relations sexuelles. Une logorrhée chargée de ce qu’elle était. Son corps lourd de jeune normande, ses gestes gauches et ses vêtements mal coupés lui auraient aussi pété à la figure. Ou alors, non. C’est le fils de Marc et Sarah Lavoine qui a récemment voulu se lancer sur YouTube après une expérience de mannequinat, tandis que celui de Raphaël Enthoven et Carla Bruni a déjà conquis L’Express avec sa chaîne sur les dinosaures.

En les regardant, j’ai pensé que YouTube était un prolongement de la cour de récréation. Tchatche Un environnement familial solide Paola a 12 ans. . « Là, il y a mes Uggs. LabSense, l’algorithme qui rédige automatiquement des contenus. Rédiger automatiquement des textes à partir de données : c'est ce que propose LabSense. « Concrètement, on a développé un algorithme qui permet de comprendre et de structurer les datas des entreprises et de les interpréter ensuite en langage naturel de façon automatique et en temps réel », détaille Edouard de Ménibus, son cofondateur. Pour l'instant, la solution, qui est commercialisée selon le nombre de mots rédigés, fonctionne en anglais, français et allemand. Des versions italiennes et espagnoles devraient prochainement être disponibles. Avec un tel concept, LabSense travaille notamment pour des e-commerçants qui ont besoin de rédiger des fiches pour leurs centaines, voire milliers, de produits à partir de leurs caractéristiques.

C'est également le cas des instituts de sondage ou de groupes bancaires pour la rédaction de rapports. Dans son portefeuille de clients, on retrouve ainsi aussi bien Cdiscount que TNS. Interview d'Edouard de Ménibus, Cofondateur de Lab Sense : Facebook. Pourquoi faut-il se méfier des nouveaux boutons émotions ? Publié le mercredi 18 mai 2016 à 16:22. Les nouveaux boutons, apparus sur Facebook en février dernier, permettent aux internautes d’exprimer davantage leurs émotions. Selon Olivier Bogaert de la police belge, ils permettent surtout à Facebook de mieux vous connaître et de vendre plus facilement des espaces publicitaires. Aujourd’hui, tout le monde est sur Facebook. Même votre grand-mère, votre petit cousin ou votre patron sont inscrits et sévissent à coup de « likes » sur vos photos de vacances. Imaginez donc la quantité d’informations sur la population qu’on peut y trouver… Facebook l’a bien compris, et sous couvert de créer des fonctionnalités qui rapprochent les gens et qui rendent ce réseau social plus « humain », il se sert allégrement des données que vous lui fournissez.

L’apparition de six nouveaux boutons sur Facebook ne vous a pas échappée. . « Facebook est un champion du marketing » « Pour Facebook, nous sommes aussi un produit », explique-t-il. Que faire alors ? Louise GIRAUD. Pourquoi les médias sociaux ne changent-ils pas le monde. La prolifération de l'usage des médias sociaux n'a pas abouti à un changement social significatif, estiment les chercheurs Alex Pentland, Manuel Cebrian et Iyad Rahwan dans un article (.pdf) du dernier numéro de la revue Communications of the ACM.

Pour Alex Pentland, le directeur du Laboratoire des dynamiques humaines du Media Lab du MIT (dont nous avons souvent parlé, notamment en rendant compte de son livre sur la physique sociale) et du groupe de travail sur la science de la connexion, Iyad Rahwan (@iyadrahwan) directeur du groupe de recherche Scalable Cooperation du Media Lab et Manuel Cebrian du groupe de recherche consacré aux données Data61 de l'agence nationale de la recherche australienne, le CSIRO, si les médias sociaux ont fourni un carburant aux mobilisations spontanées, ils n'ont pas aidé à construire un changement social durable et réfléchi, c'est-à-dire des actions collectives coordonnées.

Vidéo : Les chercheurs ont illustré leur article d'une vidéo et d'une BD (.pdf). En Allemagne, des réfugiés piègent la fachosphère. (De Berlin) Comment fait-on pour s’informer quand on est un identitaire allemand et qu’on ne fait plus confiance à la « Lügenpresse », ces médias menteurs qui à longueur de journée manipulent l’opinion publique en lui faisant croire que le multiculturalisme est une chance et qui taisent la conversion à l’islam d’Angela Merkel (à moins qu’elle ne soit en fait juive) ? A l’instar de son homologue française, la fachosphère allemande dispose d’un arsenal de sites et de blogs dits de réinformation, auxquels viennent s’ajouter les réseaux sociaux, où l’on peut suivre son prédicateur nationaliste préféré. Parmi ces plateformes, YouTube reste l’un des moyens les plus simples pour obtenir son shoot de discours contre la pensée islamo-gauchisteatlantistepro-européennejudéo-maçonnique (au choix). « Votre leader est aussi un réfugié » « Tout de suite, vous allez entendre Lutz Bachmann vous dire que tous les réfugiés sont des criminels.

Je ne suis jamais allé en prison. Un trolling publicitaire. Infographies social life 2016 Harriscafe. L'uberisation de l'expertise. Il y a quelques années, un entrepreneur racontait l'expérience suivante. Il s'était entretenu via des forums sur internet, puis par mail avec une personne sur des questions très pointues. L'interlocuteur était très pertinent et notre entrepreneur a souhaité échanger par téléphone pour envisager une collaboration plus avancée et rémunérée. Et .. surprise : l'expert qu'il a au bout du fil se révèle être un adolescent de quatorze ans. L'anecdote date de quelques années. Elle a révélé que le meilleur expert n'avait pas nécessairement plus de cinq années d'études et de recherches universitaires au compteur. Mais qui ? Qui sont donc les nouveaux experts ? Les innovations dans les entreprises apparaissent avec un rythme toujours plus rapide.

Dans les deux cas, c'est la pertinence, la précision et la rapidité de la réponse qui importent, plus que la réputation, les diplômes ou même l'expérience. Une fragmentation des connaissances Accéder aux experts Illustrations : Frédéric Duriez Ressources. L'intelligence artificielle de Microsoft est devenue raciste "grâce" aux internautes.

TECHNO - Il est facile de manipuler les informations et les gens sur les réseaux sociaux. Encore plus quand ce sont de stupides machines. C'est la désagréable expérience qu'a faite Microsoft. Mercredi 23 mars, la société a lancé le compte Twitter de Tay, une intelligence artificielle (IA) spécialisée dans la conversation, aussi appelée "chatbot", rapporte Pixels. Ces programmes existent depuis longtemps, le fait d'arriver à faire tenir une conversation à un robot avec un humain sans que ce dernier ne se rende compte de la supercherie étant considéré comme le summum de l'IA (c'est le fameux test de Turing). Tay fonctionne avec des réponses enregistrées, comme la plupart des chatbots, correspondant à des types de phrases courantes. Elle parle ainsi souvent de la journée nationale des chiots. Raciste, sexiste et pro-Trump Sa grande force est également sa grande faiblesse.

Le Guardian a ainsi repéré de nombreux discours improbables. Utopies Concrètes ! Éradiquer Facebook pour sauver la démocratie. Internet. Edward Snowden : “Laissez tomber Dropbox, Facebook et Google” Sans titre. Your Network’s Structure Matters More than Its Size. Facebook Says It Has Created The Most Accurate Population Density Models Ever. Security Check Required. « L’économie collaborative accroît les inégalités patrimoniales » Viadeo, encore un bide à la française ? Faut-il dire réseaux sociaux ou médias sociaux? Le (faux) miracle du recrutement par les réseaux sociaux. La Liste Ultime des Réseaux Sociaux par Rudy Viard. Formation LinkedIn ou Vente 2.0 - IDSA. « Hashtag No Filter », le côté obscur des réseaux sociaux. Map of the World Drawn Entirely Using Facebook Connections. Licenciements en vue chez Twitter ? Albert Jacquard victime du syndrome Omar Sharif. Comparatif : 5 plateformes de réseau social d'entreprise au crible.

La fuite des cerveaux s’observe depuis... LinkedIn. Quand cette jeune fille va donner rendez-vous à ce garçon rencontré sur Facebook, ses parents vont lui donner une bonne correction, qu'elle n'oubliera pas de sitôt... Une vidéo à montrer à tout le monde ! Solitudes en réseau Entretien avec Sherry Turkle. Web chinois : Les 4 traits culturels qui différencient les internautes chinois des occidentaux | Junqiang YU. Pourquoi il faut supprimer vos “amis” passifs sur Facebook. 5 sources payantes de trafic que tout bon marketeur devrait connaître. Il a redécouvert Internet après six ans de prison : “Facebook, c'est dangereux” L’ironie de Nadine Morano fait-elle buguer les algorithmes ? The Web We Have to Save — Matter.

Paywall mobile. Une blogueuse donne la leçon. Unhiding Connections on LinkedIn. Le service InMaps de LinkedIn tire sa révérence. Uplevel Big Data analytics with HP Vertica - Part. Pourquoi Facebook et Instagram font-ils de nous des losers? La vague « social media » atteint le codir - Les Echos. Identité numérique : Tout ce que sait précisément Google sur vous. Après l’économie collaborative, l’entreprise collaborative | Talentroc Solutions. Demain, community manager sera le poste le mieux payé de votre entreprise. Favoriser la convergence autour de "communs"

Favoriser la convergence autour de "communs" CHASSER LES APPELS D'OFFRE EN MEUTE - Google Slides. Le marché prometteur de la mort numérique. The Hierarchy of Needs for an Engaged Social Media Audience. Marie-Hélène Seguy : « Twitter est un formidable outil d’avant-vente » - Digital Insurance. Grave épidémie de fomo. World Brain : voyage dans le cerveau d’une humanité connectée.

Find your people. LinkedIn. - Livre Blanc LinkedIn. Le justicier grammatical de Wikipédia. Sign Up. Le développement de l’influence sur les réseaux sociaux (3/3) Pleine lune le 4 février 2015. Ne ratez plus aucun tweet important grâce aux récapitulatifs de Twitter ! 11 réseaux sociaux en fiches pratiques pour une utilisation pédagogique. Livre Blanc "735 utilisateurs aimantés par Linkedin" #SocialMedia. Internet rendrait plus productif au travail. Twitter pour améliorer l'urbanisme. Un réseau social où l'information se propage comme une épidémie. L'organisation collaborative, vecteur de réhabilitation de la performance collective - Les Echos. Les limites de la Social Intelligence.

Get likes, get shares, get followers. 10 LinkedIn Metrics That Matter. 5 conseils pour endiguer une crise d'e-réputation. IBM et Twitter s'allient dans les données. LinkedIn : +45% de chiffre d'affaires sur le trimestre. Facebook veut publier les articles à la place des médias. Facebook Enters the Dark Web. Curieuse alliance que celle de Facebook et Tor ! N°1 sur 10 Viadeo. Se débarrasser des posts indésirables sur son fil Facebook n'a jamais été aussi simple. BlueKiwi blog: ESN infoblueKiwi Enterprise Social Networking.

Votre réseau est beaucoup plus important que vous ne l'imaginez.