background preloader

Une extension Chrome révèle ce que Facebook sait de vous... et ce qu'il devine - Sciencesetavenir.fr

Une extension Chrome révèle ce que Facebook sait de vous... et ce qu'il devine - Sciencesetavenir.fr
VIE PRIVÉE. Que savent précisément de nous ces réseaux sociaux que nous utilisons quotidiennement ? Nous y laissons des traces de nous-mêmes, données qui acquièrent une valeur marchande et sont revendues aux annonceurs. Mais comment permettent-elles de nous profiler, et que disent-elles de nos opinions politiques et religieuses ? C'est à ces questions que répond Data Selfie, une extension pour le navigateur Chrome qui étudie votre fréquentation de Facebook, réalisée par deux New-Yorkaises, Hang Do Thi Duc et Regina Flores Mir, fondatrices du studio de design Data X. Quand Facebook rencontre Black Mirror Ce n'est pas le premier projet du genre (début janvier 2017, nous vous proposions une extension Chrome chiffrant la valeur monétaire générée par vos interactions sur Facebook), mais c'est peut-être le plus complet. L'ambition de Data Selfie n'est pas forcément dans le réalisme, plutôt dans la démonstration de force. Data Selfie - Chrome extension from DATA X on Vimeo.

https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/data/une-extension-chrome-revele-ce-que-facebook-sait-de-vous-et-ce-qu-il-devine_110454

Related:  Internet - réseaux sociaux - vie privée - responsabilitéJeux ZRéseaux sociauxDonnées personnellesTeaching Digital Native (generation Z)

Pratiques des adolescents sur Internet et les médias sociaux – Ludovia Magazine L’article de la Revue Française des Sciences de l’Information et de la Communication (RFSIC ) prend appui sur certains des résultats de l’étude JAMES (Jeunes/Activité/Médias/Enquête suisse) menée en 2012, en partenariat avec les Universités de Zürich, de Lugano et de Genève. Les auteurs du présent article s’appuient notamment sur un questionnaire fermé et standardisé, soumis à un échantillon de 1169 élèves âgés de 12 à 19 ans, et fréquentant des écoles (écoles de commerce, collèges) ou établissements professionnels (places d’apprentissage). L’étude relève que les « 15-19 ans » ne sont que 16 % en France à lire la presse (gratuite et payante) tous les jours en 2009.

Projet Soziale Networks - Langues vivantes - Éduscol Présentation d’un projet interétablissements sur les réseaux sociaux en allemand et en anglais. Cinq enseignants de l’académie de Nancy-Metz (trois professeurs d’anglais et deux professeurs d’allemand) ont mené un projet sur huit semaines réunissant cinq établissements scolaires et trois niveaux différents (une classe de 4e, trois classes de 3e et une classe de 2de). Les objectifs étaient d’échanger en anglais et en allemand (selon les classes) sur le thème des réseaux sociaux, de connaître les réseaux sociaux et leur finalité et de prendre conscience de leurs éventuels dangers. La tâche finale consistait à inventer et rédiger un article de faits divers sur les dangers des réseaux sociaux en collaboration avec des élèves d’une autre classe en anglais ou en allemand. Cette présentation (PDF, environ 3,3 Mo) très complète du projet permet de découvrir comment les enseignants ont procédé, notamment avec :

Democracy - La ruée vers les datas Chaque fois que nous faisons nos courses sur Internet, interrogeons un moteur de recherche, activons la géolocalisation sur notre smartphone ou même utilisons notre carte de transport ou de crédit, nous laissons des traces : des masses d’informations personnelles sont collectées sur nos habitudes de consommation, nos goûts, nos déplacements ou nos opinions. Des informations hautement exploitables – et monnayables. Nombreux sont les observateurs à l’affirmer : les données seront le pétrole du XXIe siècle.

Assassin’s Creed, l’arme de séduction des djihadistes ? Jeudi matin, la Commission d’enquête sur la surveillance des individus djihadistes de l’Assemblée auditionnait Dounia Bouzar, docteur en anthropologie spécialisée dans « l’analyse du fait religieux » et présidente du Centre de Prévention des Dérives Sectaires liées à l'Islam. Face aux députés, Dounia Bouzar a détaillé l'une des stratégies utilisées par les filières djihadistes sur les réseaux sociaux pour séduire les jeunes. Le premier volet de Assassin’s Creed, distribué par Ubisoft en 2007, a pour héros un assassin appartenant à une société secrète, inspirée des Nizârites, une communauté mystique chiite ismaélienne qui a existé entre le XIe et le XIIIe siècle. Dans le jeu, le joueur doit assassiner des représentants du pouvoir, corrompus car infiltrés par les Templiers qui veulent asseoir leur domination sur le monde. Selon Dounia Bouzar, ce discours entre en résonance avec celui des djihadistes qui dénoncent la société actuelle, infiltrée par les Illuminatis.

Petite déconstruction des controverses sur la violence des jeux vidéo Dans une tribune au « Monde », le psychologue clinicien Thomas Gaon dénonce l’opportunisme des discours contre les jeux vidéo de guerre. Dans Le Monde du 22 décembre 2015 est parue une énième tribune dédiée à l’incitation à la violence par les contenus des œuvres de fiction et en particulier des jeux vidéo de guerre. Soit un exemple de plus des discours de causalité qui tentent de circonscrire l’effroi d’un drame dont l’ampleur le dispute à l’incompréhension par l’accusation des loisirs médiatiques. Lorsqu’il manque toute expertise en la matière, l’opportunisme de ces discours n’a souvent d’égal que leur faiblesse argumentaire, qu’ils soient produits sous le coup de l’émotion ou par de mesquins calculs politiques faisant passer la régulation d’un loisir populaire pour de la lutte antiterroriste (ainsi Nicolas Sarkozy évoquant la « violence inouïe », Le Monde du 2 décembre 2015). Croyance populaire

Quelle éducation aux médias pour les jeunes face aux réseaux sociaux et aux reportages «amateurs»? Comment évoluent nos modes de vie et nos sociétés au nord comme au sud ? Consommation, habitat, famille, travail, place des femmes, urbanisation, l’émission laisse aussi la parole aux auditeurs qui témoignent en direct de leur vie quotidienne. Chaque vendredi, l’émission est consacrée à l’éducation. 7 milliards de voisins, présenté par Emmanuelle Bastide, en collaboration avec Cécile Lavolot et Camille Nérant.

Découvrez comment vos likes Facebook peuvent dire beaucoup de vous Après plusieurs études qui confirmaient que vos likes Facebook pouvaient dire beaucoup de vous, place au test « psycho-démographique » développé par l’université de Cambridge. Vous pensez que votre mère est la personne qui vous connaît le mieux au monde, qu’elle saurait traduire objectivement vos aspirations politiques, votre intelligence et même vos penchants sexuels ? Détrompez-vous. Depuis quelques jours, des médias anglo-saxons relaient un outil Internet peu ordinaire pour les moldus que nous sommes, appelé Apply Magic Sauce. Façonné par le centre de psychométrie de l’université de Cambridge et un certain Michal Kosinski, il use d’un réseau social assez connu, Facebook, pour en tirer, grâce aux likes fournis par ses utilisateurs, des conclusions sur leur personnalité. Sur le site, voilà comment les chercheurs présentent leur projet :

TOP des jeux vid o les plus pol miques - JV Pour des raisons plus ou moins légitimes, le jeu vidéo se retrouve souvent au coeur des discussions. L'image de la femme dans Dead or Alive Xtreme 3, qui ne sortira pas en occident. La violence, évoquée par un chef de parti politique et ancien président de la République. Twitter : Petit Lexique Expliqué ou "Comprendre le Jargon Twitter" - WebActus Débuter sur Twitter n’est pas toujours aisé car comme tout site il possède son propre jargon d’abréviations, d’anglicismes voire de mots inventés… Rassurez vous, il n’y a réellement qu’une dizaine de mots clés à très bien connaître (et comprendre) pour devenir un Twittos (premier mot clé) averti. Pour vous y retrouvez dans les DM, FF, LT, TT, TL et autres RT mélangés aux @ #, suivez le petit dictionnaire ci-dessous ! Vous avez une idée ?

Bruno Vergnes : Eduquer à l’image la génération mobile Selon les sociologues, la jeune génération serait moins celle de l’ordinateur que celle du smartphone : l’Ecole ne doit-elle pas alors prendre en compte les appétences de la génération mobile pour développer en elle de réelles compétences ? C’est l’ambition de Bruno Vergnes, professeur de français dans les Pyrénées-Atlantiques : avec leurs téléphones mobiles, ses collégiens ont pris des photographies respectant des consignes esthétiques précises ; ils les ont publiées, échangées, commentées sur Instagram, célèbre réseau social de partage d’images. Le projet relie l’Histoire des arts et l’Education aux médias et à l’information. Il démontre remarquablement combien des outils que l’Ecole tend à diaboliser peuvent aider les élèves à mieux regarder et habiter le monde. Vous avez choisi d'utiliser le réseau Instagram à des fins pédagogiques : pourquoi avoir choisi ce réseau en particulier ? Le choix de ce réseau de partage d’images a été assez rapide.

Related: