background preloader

RSE : bilans

Facebook Twitter

Réseaux sociaux d’entreprise, promesses et bilan. XEnvoyer cet article par e-mail Réseaux sociaux d’entreprise, promesses et bilan XEnvoyer cet article par e-mailRéseaux sociaux d’entreprise, promesses et bilan Management - Technologies Près de 10 ans après l’arrivée des RSE sur le marché, quel bilan peut-on tirer de leur utilisation dans l’entreprise ?

Réseaux sociaux d’entreprise, promesses et bilan

Les premiers réseaux sociaux d’entreprise (RSE) sont apparus en 2008 et ils se sont progressivement installés dans les sociétés pour remplacer ou coexister avec les intranets classiques. Par Héloïse de Neuville “La révolution attendue des réseaux sociaux d’entreprise n’a pas eu lieu. Des finalités louables, mais peut-être trop ambitieuses ? Phénomène de mode La première explication avancée par ses détracteurs est celle d’une fracture des générations : les RSE seraient des outils réservés aux jeunes générations dites “connectées”. L’entreprise JCDecaux est à cet égard un exemple intéressant de réussite. Aujourd’hui, la moitié des salariés du groupe sont des utilisateurs du réseau.

Absolument. Arctus » Eclaireur en e-transformationBlog Arctus - Comment identifier les bonnes communautés RSE. Mercredi 25 mars, Arctus participait lors du salon Solutions Intranet à la table ronde intitulée : « Comment identifier les bonnes communautés RSE ?

Arctus » Eclaireur en e-transformationBlog Arctus - Comment identifier les bonnes communautés RSE

». L’occasion de rappeler quelques éléments essentiels. Il n’y a pas de recette magique ou d’incantation chamanique conduisant à l’identification d’une « bonne » communauté. Il y a, en revanche, quelques questions simples à se poser avant même de créer une communauté. Y répondre n’est pas une garantie de succès mais permet néanmoins d’en limiter les risques d’échec. A qui va-t-on s’adresser ?

Les réponses apportées à ces questions permettront de déduire une grille d’évaluation du succès de la communauté. On voit donc que la « bonne communauté » ne se définit pas au travers d’un modèle unique transposable d’une entreprise à l’autre…. Revenons donc sur les questions clefs qui doivent précéder la création d’une communauté ; que l’on pourra regrouper autour de 3 axes. 1) Le sujet, le thème, le ou les objectifs 3) L’animation de la communauté.

Les RSE dans les grands groupes : état des lieux. CCM Benchmark réunissait le 18 novembre des experts et des grands groupes autour de la thématique du RSE et de la digitalisation des entreprises.

Les RSE dans les grands groupes : état des lieux

Cet événement était l’occasion pour nous de faire un état des lieux des projets de RSE dans les grands Groupes et d’en analyser les grandes tendances. Bouygues Telecom, Bouygues SA, Crédit Agricole, Rexel, la CCI Région Alsace, Humanis, Réseau Ferré de France, Suez Environnement, GrDF, RATP et BNP Paribas Personal Finance ont partagé leurs expériences, leurs écueils et leurs succès avec les experts tels qu’Arnaud Rayrole de Lecko, Michel Germain d’Arctus ou Vincent Berthelot de l’Observatoire des Réseaux Sociaux d’Entreprise. Après quelques mois/années d’adoption, des résultats globalement décevants Rares sont les projets qui donnent satisfaction, que ce soit sur l’adoption ou les fonctionnalités déployées. Ces RSE, vecteurs de performance et censés rendre la communication plus fluide, ne trouvent pas leur public. Réseau Social d’Entreprise Intranet (RSE) : un constat universel d’échec.

Je suis conscient, en écrivant ce billet, que de très nombreux lecteurs vont en contester le contenu et prétendre que je fais un diagnostic erroné sur la réalité des RSE, Réseaux Sociaux d’Entreprise.

Réseau Social d’Entreprise Intranet (RSE) : un constat universel d’échec.

Ce seront en priorité les éditeurs de logiciels de RSE et les responsables informatiques qui ont déployé ces solutions... sans succès, mais qui refusent d’admettre l’échec de leurs projets. Mon objectif est clair ; éviter que les entreprises continuent à aller dans le mur, comme le font actuellement un très grand nombre d’entre elles, et en particulier les plus grandes. Elles poursuivent un objectif très noble : améliorer la communication et le partage entre leurs collaborateurs.Hélas, elles choisissent pour y arriver des solutions techniques qui mènent toujours à l’échec. La fin des réseaux sociaux d'entreprise. Résumé : le réseau social ne va pas mourir mais profondément muter.

La fin des réseaux sociaux d'entreprise

Ne recouvrant qu’une partie du besoin des utilisateurs il montre ses limites, tout comme l’email. Mais plutôt que disparaitre, leurs principes vont s’intégrer dans des outils à la vocation professionnelle plus vaste et méritant enfin le statut d’outil de travail central dans le poste de travail de demain. Et en arrêtant de limiter la dimension sociale au seul réseau l’entreprise touchera enfin pleinement les dividendes de ses projets.

Il y a quelques temps deux choses se sont passé dans la même semaine qui ont attiré mon attention sur une évolution de fonds du marché des réseaux sociaux d’entreprise. La première a été un échange avec un de mes contacts suite à une annonce d’un acteur rentrant sur le marché. La seconde a été ce billet de Marc Devilard. De la même manière, les réseaux sociaux se comparent à l’e-mail pour se donner du poids. Réseaux sociaux d'entreprise : simple mode ou révolution de l'information ? Où en sont les réseaux sociaux d'entreprise ? Enquête RSE : des constats sans complaisance - Documation.