background preloader

E-reputation

Facebook Twitter

Réseaux sociaux : scinder les aspects pros et privés pour mieux gérer son e-réputation. La question de la présence sur les réseaux sociaux ne se pose plus.

Réseaux sociaux : scinder les aspects pros et privés pour mieux gérer son e-réputation

Aujourd’hui, la principale problématique est la gestion de sa visibilité et de son image sur internet, c'est-à-dire la gestion de son e-réputation. Bien que l’on distingue des réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo…) et des réseaux plus privés (Facebook, MySpace…), on constate que, les plates-formes de réseaux sociaux sont toutes susceptibles d’être utilisées conjointement pour un usage professionnel et pour un usage privé.Selon l’étude de la Cegos*, à titre professionnel, les salariés déclarent à 61% détenir et utiliser leur compte Facebook et à 9% utiliser Viadeo et 6% LinkedIn.

Le Web est un incroyable outil de gestion de carrière et peut être d’une nuisance destructible. Pour une e-réputation efficace, il est conseillé de scinder les deux aspects de votre vie : les sujets privés et les sujets professionnels. Comment faire ? Comment certains réseaux sociaux associent-ils identité numérique et e-réputation ? – Présence numérique des organisations. Pour citer cet article : Daniel Pélissier, "Comment certains réseaux sociaux associent-ils identité numérique et e-réputation ?

Comment certains réseaux sociaux associent-ils identité numérique et e-réputation ? – Présence numérique des organisations

," dans Présence numérique des organisations, 08/01/2016, Les entreprises sont présentes sur internet à plusieurs niveaux : par des informations identitaires qu’elles émettent volontairement ou non et par des informations réputationnelles émises par des acteurs externes et qui sont elles aussi volontaires ou non. Cet article veut tester l’hypothèse que l’usage de certains réseaux sociaux tend à associer les données identitaires et réputationnelles. Jeu d'influences : Comment changer une appellation médiatique ? - vidéo dailymotion. Piratage de son compte de réseau social : Comment agir. La CNIL a publié en février 2015 une fiche pratique avec conseils utiles relative à la notion de sécurité pour ses profils/comptes de réseaux sociaux : Piratage de ses comptes sociaux : prévenir, repérer et réagir.

Piratage de son compte de réseau social : Comment agir

Ce dossier didactique informe sur les moyens à mettre en oeuvre pour éviter de se faire pirater ses comptes de réseaux sociaux en termes de prévention, de repérage et d’actions à mettre en place en cas de vol du compte/profil de média social. En fin de document, sont présentés des liens directs pour maîtriser les différents aspects de son compte notamment les paramétrages de sécurité pour Facebook, Twitter, LinkedIn, Gmail et Google+, Hotmail et Yahoo. 1. Digimind : Logiciels de veille, e-réputation et Social Media Monitoring. Le concept d’e-réputation est très largement abordé sur le web et dans différentes publications.Mais au-delà des définitions et des cas mettant en scène des entreprises de plus en plus nombreuses, comment fait-on, concrètement, pour mette en place une démarche d’e-réputation au sein de son organisation ?

Digimind : Logiciels de veille, e-réputation et Social Media Monitoring

Digimind, éditeur de logiciel de veille, social media monitoring et e-réputation, vous propose son nouveau Livre Blanc, 20 bonnes pratiques (+1) en e-réputation pour vous aider à réfléchir sur votre stratégie e-réputation puis à la mise en place de démarches, méthodes et outils dédiés à la réputation digitale de votre entreprise. 20 bonnes pratiques qui ne sont pas listées au hasard mais qui résultent directement de projets d’e-réputation mis en place au sein d’organisations (entreprises, administrations, partis) ou auprès de personnalités. Reppler veille sur votre e-reputation web 2.0. Reppler veille sur votre e-reputation web 2.0 Posté le 30 mai 2012 par florent hernandez Vos comptes Facebook, Twitter, Linkedin ou encore Youtube sont votre reflet sur la toile.

Reppler veille sur votre e-reputation web 2.0

N’aimeriez-vous pas connaitre l’image que vous renvoyez de vous sur les médias sociaux ? Social Tips a déniché une astuce rien que pour vous ! Le site Reppler propose une analyse de votre profil Facebook ou de tout autre compte (Twitter, Linkedin…). Devenez un pro des hashtags avec 5 méthodes performantes. Les hashtags sont de précieux alliés non seulement pour augmenter la portée de vos publications mais aussi pour favoriser les partages, générer de nouveaux abonnements à vos comptes sociaux, obtenir plus de mentions etc.

Devenez un pro des hashtags avec 5 méthodes performantes

Dans le présent article, je vais vous présenter 5 méthodes faciles pour trouver des hashtags pertinents. 1. Découvrez les hashtags utilisés par les pros Par pro, j’entends un influenceur, une référence ou une personnalité de votre industrie, un concurrent etc. L’idée est d’observer les hashtags qu’ils utilisent pour voir s’ils peuvent s’appliquer à vos publications. Il existe plusieurs services dédiés à Twitter qui ont un module permettant de répondre à cet objectif. 2.

Les publications peuvent être balisées de plusieurs hashtags. 3. Vous avez à votre disposition des solutions qui vont automatiquement identifier des hashtags en relation avec un hashtag que vous aurez préalablement indiqué, comme par exemple hashtagify.me 4. Voici une vidéo de démonstration: 5. «Sophie Gourion malhonnête»: quand une agence a décidé de pourrir mon e-réputation.

Quand on évoque le cyber-harcèlement, on l’associe souvent à l’adolescence.

«Sophie Gourion malhonnête»: quand une agence a décidé de pourrir mon e-réputation

On imagine alors un jeune garçon un peu asocial et mal dans sa peau, victime de la cruauté de ses camarades, derrière son écran. On visualise les brimades subies par une adolescente dont les photos dénudées auraient été dévoilées sur le Net. publicité Pas étonnant, puisque près d'un quart des moins de 18 ans dit avoir déjà été victime d'insultes ou de rumeurs sur les réseaux sociaux. Je ne pensais donc pas, à 40 ans, être un jour personnellement victime de cyber-harcèlement. En tant que blogueuse non-anonyme, j’ai bien sûr été parfois victime d’invectives. Wikipédia: quels apports à l'e-réputation et au community management. Wikpédia fête cette année ses 10 ans d'existence.

Wikipédia: quels apports à l'e-réputation et au community management

Elément essentiel à prendre en compte lors d'une stratégie de gestion de la réputation, de part sa visibilité mais aussi son « degré de fiabilité » aux yeux des internautes, Wikipédia est aussi une bonne école de community management. Pour faire le point sur les bonnes pratiques wikipédiennes et leurs apports aux méthodes de community management, voici une interview d'Adrienne Alix, présidente de l'association Wikimédia en France et community manager pour Discounteo.

Adrienne est wikipédienne depuis 5 ans, présidente de l'association Wikimédia France, mais aussi (et là est tout l'intérêt) community manager pour un site de e-commerce. Les 6 acteurs de l’e-réputation d’une entreprise. 37inShareinShare37 Qui sont les acteurs susceptibles d’agir sur la réputation d’une entreprise ?

Les 6 acteurs de l’e-réputation d’une entreprise

Avec la montée des réseaux sociaux et du pouvoir des parties prenantes, l’entreprise doit garder un œil sur tous les acteurs de sa réputation et sur les sources d’informations sur lesquelles ils s’appuient. Portrait de six acteurs que l’entreprise doit absolument surveiller… Autrefois, l’entreprise connaissait l’opinion de ses publics en effectuant des enquêtes d’opinion, et subissait quelques crises. #Ereputation : Comment gérer l’e-réputation d’une entreprise ? Bonjour à tous !

#Ereputation : Comment gérer l’e-réputation d’une entreprise ?

En effectuant notre veille d’informations, nous venons de découvrir une infographie intéressante de KBSD démontrant pourquoi et comment il faut gérer la réputation en ligne d’une entreprise. On appelle cela l’E-réputation Corporate. Protéger la réputation d’une entreprise est un peu différent de celle d’une personne physique. Les moyens à déployer sont souvent plus importants, car on défend à la fois une marque, des produits, le personnel, la gestion de l’entreprise, etc. tandis que pour une personne physique, on parlera plus de Personal Branding (ou "marque personnelle" en français).

Pour protéger la e-réputation d’une entreprise sur le web, il faut tout d’abord déjà savoir prendre contrôle de cette dernière, sinon les internautes le feront en laissant des commentaires sur les réseaux sociaux, les sites d’actualités, etc. 5 moyens de maîtriser l’e-réputation de votre marque. L’e-réputation est au cœur des enjeux des entreprises. Voici 5 conseils clés afin de la maîtriser au mieux et de l’exploiter intelligemment. Par Jacques-Édouard Duffour, head of social media and reputation management chez LSFinteractive (agence intégrée de communication et marketing digital). 1.

Soyez présent sur les réseaux sociauxEn prenant la parole sur Facebook & Twitter, les internautes mécontents vont naturellement se tourner vers vos pages et votre community manager pour se plaindre et partager leurs problèmes. 5 étapes pour faire le point sur sa présence en ligne. C’est un sujet que nous abordons régulièrement sur ce blog. Comment travailler son identité numérique ? Autrement dit, comment maitriser ce qui se dit sur nous en ligne et donc l’impression que les personnes pourront se faire sur nous ? Il est bien sûr impossible de le faire entièrement.

Pour commencer, parce que les données qui la composent sont multiples. Une identité n’est pas un tout uniforme, elle se compose de fragments venus d’univers différents (pro, passions, activités, musique, …). Ereputation. Knowledge Graph pour entreprises. Lorsqu'on voit la place que prend le Knowledge Graph sur la SERP, on comprend aisément qu'il est important que son contenu soit exemplaire et maîtrisé de la meilleure des façons possibles. Vous trouverez donc dans cet article quelques idées pour préparer au mieux l'arrivée du "Corporate Knowledge Graph". Avant de commencer, je tiens tout de même à préciser que je n'ai aucune certitude à propos de ce qui va se passer à ce sujet dans le futur, ce sont de simples réflexions de ma part. Et dans le pire des cas, le travail effectué ne sera pas négatif, promis Le Knowledge Graph, c'est quoi ?

Les méthodes concrètes du Community Manager pour surveiller l'e-réputation d'une marque. Cette semaine, je vais m’intéresser aux différentes méthodes à disposition du Community Manager pour veiller sur l’e-réputation d’une marque. Enjeu crucial des marques sur le web et réseaux sociaux, l’e-réputation se définit par la perception globale des internautes vis-à-vis d’une marque ou d’une personne. Celle-ci se forgera par les différents contenus produits visibles de manière publique et privée. Je vais donc analyser les différents espaces où les internautes peuvent parler de votre société en bien ou en mal, afin de vous aider à constituer un panorama exhaustif et prendre les mesures nécessaires si besoin. 1) Par l’analyse des plateformes dédiées au dépôt d’avis Certains sites web sont destinés à recevoir les avis des internautes concernant différents types de services ou de produits.

4 approches pour définir et analyser l’e-réputation d’une organisation. S’il fallait schématiser l’e-réputation, quatre aspects essentiels, quatre angles ou prismes d’analyse, apparaitraient : l’aspect documentaire, celui des « systèmes », celui cognitif, et enfin le prisme managérial. Voyons ce que supposent ces quatre approches et ce qu’elles peuvent apporter à une organisation en termes d’analyse et de construction.

Avec le développement grandissant des usages du web, des spécificités des plates-formes, des outils et méthodes d’analyse, mais aussi des attentes des organisations en matière de stratégies numériques (et d’e-réputation), l’analyse de l’e-réputation mérite d’être considérée plus largement qu’un simple comptage de likes et de commentaires, ou une mesure de visibilité SEO.

Ce qui est proposé ici est très schématique mais permet de regrouper en quatre grands aspects/pôles/prismes/angles d’analyse l’e-réputation d’une organisation. Cela suppose donc que l’e-réputation se construit principalement (mais pas que, bien entendu) par ces 4 aspects. Ne subissez plus votre e-Réputation, construisez votre Identité numérique. Arbre des causes et e-réputation, acte 2. 10 idées reçues sur l'e-Réputation (infographie) Extrait du livre blanc Aproged / Adetem. Comment nettoyer une mauvaise eRéputation ? Les 7 composantes clés d'une stratégie e-réputation. C'est quoi l'e-réputation ? - ErepDay 2012. E-reputation : dix erreurs à éviter. Réseaux sociaux : tout ce que vous publiez sera retenu contre vous (potentiellement) Glossaire des termes e-réputation.

Etude de cas : Comment reprendre le contrôle de son E-reputation. Cet article a été publié il y a 2 ans 8 mois 29 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Début 2012, la société Securitas Direct, leader européen de la télésurveillance, est encore peu présente sur le web et ses seules prises de parole se résument à des communiqués de presse diffusés en ligne. Tom Liacas : « Entreprises, humanisez vos communications ! » #reputationwar. Lors de l’excellente conférence Reputation War qui s’est tenue le 11 janvier à Paris, j’ai eu l’opportunité de rencontrer Tom Liacas, un expert chevronné en matière d’activisme sur le terrain et sur le Web. Aujourd’hui co-fondateur et directeur général de l’agence #engagementlabs qui conseille des sociétés, Tom a longtemps été un militant qui a ferraillé contre les projets de certaines entreprises et institutions au Canada, son pays natal.

Tom a eu l’extrême gentillesse de m’accorder quelques instants pour évoquer les entreprises face aux mobilisations de consommateurs et/ou de citoyens. Entretien exclusif pour le Blog du Communicant 2.0.

Identité numérique

[Etude] L'impact des réseaux sociaux sur le référencement d'un site. Chaque référenceur le sait : la recette du succès repose dans la pluralité des ingrédients techniques d'optimisation et dans la faculté à les combiner efficacement. Si vous êtes un lecteur assidu de Polynet, vous avez notamment pu vous en rendre compte en parcourant mon article sur les principaux critères influençant le ranking d'un site. A ce titre, le fait que les réseaux sociaux sont pris en compte par Google apparaît désormais comme une évidence. 10 exemples de cellules de veille Social Media. Comment gérer sa e-reputation avec l’aide de Yatedo ?

Outils gratuits de surveillance de sa réputation sur Internet (2/2) 10 outils d'analyse de média gratuits: maîtriser sa e-reputation. TopicFlower. Developper et visualiser l'influence de sa marque. 20 Outils gratuits de Surveillance des médias sociaux. Le déréférencement: l’arme absolue pour gérer votre e-réputation.