background preloader

Ville de Rome

Facebook Twitter

Liste des rues de la Rome antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des rues de la Rome antique

Cette liste des rues de la Rome antique regroupe les différentes voies qui composent le réseau de voies publiques urbaines de Rome durant l'Antiquité et dont le nom nous est parvenu. Le réseau se compose de rues carrossables proprement dites (en latin classique : vicus, -i, au singulier ; vici, -orum, au pluriel) et de passages plus étroits comme les chemins et les montées (en latin classique : clivus, -i au singulier ; clivi, -orum, au pluriel). Définitions[modifier | modifier le code] « Vicus [quartier] vient de via, parce que les deux côtés d'une rue sont bordés d'édifices. Fundula [impasse], rue sans issue, de fundus [fond]. Arcs de Rome. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arcs de Rome

Cette liste des arcs de Rome recense les principaux monuments romains présentant des caractéristiques propres aux arcs de triomphe romains, érigés durant l'Antiquité à Rome, en Italie. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Ces arcs de triomphe sont des ouvrages d'art célébrant une victoire ou une série de victoires.

Forums romains

HOME PAGE ARCHEOROMA. L'influence d'Auguste sur l'aménagement de Rome. Exploration scientifique et pédagogique de la maquette interactive de la Rome antique / Philippe Fleury, Sophie Madeleine - Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail) FLEURY, Philippe, MADELEINE, Sophie (2015).

Exploration scientifique et pédagogique de la maquette interactive de la Rome antique / Philippe Fleury, Sophie Madeleine - Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Parc des Aqueducs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parc des Aqueducs

Le parc des Aqueducs (en italien : parco degli Acquedotti) est un espace vert de Rome, en Italie. Sept aqueducs le traversent, en hauteur ou en souterrain : l'Anio Vetus, l'Anio Novus, l'Aqua Marcia, l'Aqua Tepula, l'Aqua Julia, l'Aqua Felice et l'Aqua Claudia. Description[modifier | modifier le code] Bien que peu éloigné du centre de Rome, le parc reste protégé du développement urbain et conserve un air de campagne. Au sud et à l'est, l'agriculture est toujours pratiquée et des moutons paissent. En cheminant dans la Rome antique. Le projet Rome Reborn a récemment dévoilé un aperçu de la dernière version de son modèle numérique 3D de la Rome antique : Rome Reborn 2.1 : A View of the Current State of the Model (October 2010).

En cheminant dans la Rome antique

La vidéo propose un survol virtuel d’environ 7 minutes au-dessus de la Ville éternelle à l’apogée de son développement urbain dans l’Antiquité (vers 320 ap. J. Stanford Digital Forma Urbis Romae Project Home. Lanciani: Forma Urbis Romae, Other Images Sources (Photo Archive) Forma Urbis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Forma Urbis

La Forma Urbis Romae ou Forma Urbis Severiana était une immense carte de la Rome antique en marbre, réalisée sous le règne de l'empereur Septime Sévère, entre 203 et 211, placée sur un mur intérieur du forum de la Paix. Sa reconstitution a été effectuée grâce, notamment, aux travaux de Rodolfo Lanciani. Description[modifier | modifier le code] Le mur en brique du portique du forum de la Paix qui portait la Forma Urbis a conservé la marque des trous de crampon qui fixaient les plaques.

Sept collines de Rome. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sept collines de Rome

Topographie simplifiée de la ville de Rome antique avec, à titre indicatif, les empreintes des principaux monuments et les tracés des murs servien et aurélien. Les sept collines de Rome (en latin : Septem montes) désignent traditionnellement les principales collines sur lesquelles s'étend la ville de Rome antique sur la rive gauche du Tibre, comprises dans le mur Servien du VIe siècle av. J. Liste des monuments de la Rome antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des monuments de la Rome antique

Cette liste des monuments de la Rome antique recense tous les monuments construits dans Rome ou à proximité immédiate, depuis la fondation de la ville jusqu'au début du VIIe siècle. La liste se présente sous la forme d'un tableau triable selon quatre critères : le nom du monument en français, le type d'édifice, la localisation du monument et la date de construction. Liste des monuments[modifier | modifier le code] Plan de la Rome antique[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] (en) Filippo Coarelli, Rome and environs : An archaelogical guide, University of California Press,‎ (ISBN 978-0-520-07960-1)(en) Samuel Ball Platner et Thomas Ashby, A topographical dictionary of Ancient Rome, Oxford University Press,‎ (fr) Marie-José Kardos, Topographie de Rome : Les sources littéraires latines, L'Harmattan,‎ , 394 p.

Plan de Rome. Quatorze régions de la Rome augustéenne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Quatorze régions de la Rome augustéenne

Plan intemporel de la Rome antique Rouge : délimitation et numérotation des quatorze régions augustéennes.Bleu : tracé des aqueducs.Noir pointillé : tracé de la muraille servienne.Noir : tracé des murs d'Aurélien.Beige : tracé des voies romaines à l'extérieur des murs d'Aurélien.Gris : contour des principaux monuments.Vert pâle : délimitation des principaux jardins. L'organisation en quatorze régions de la Rome augustéenne (en latin : regiones quattuordecim ou XIV regiones) est une division administrative de la ville de Rome antique entreprise par Auguste. Nouvelle division administrative[modifier | modifier le code] En 7 av. Les régions[modifier | modifier le code] À l'origine, les régions (regiones urbi) ne sont désignées que par leur numéro[a 3],[a 4],[a 5],[a 6], mais les noms qui nous ont été transmis par les catalogues des Régionnaires du IVe siècle deviennent un usage courant.

Les quartiers[modifier | modifier le code] Sources antiques : Organisation de la ville de Rome antique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Organisation de la ville de Rome antique

Cloaca Maxima. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Cloaca Maxima est le « grand égout » collecteur qui, dans la Rome antique, desservait le Forum Romanum et débouchait sur le Tibre. Historique[modifier | modifier le code] C'est Tarquin l'Ancien qui entreprit sa construction (VIIe ‑ VIe siècle av. J. Aqueducs de Rome. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les onze aqueducs de Rome sont construits au fil des siècles pour approvisionner suffisamment en eau la population de Rome. Leur capacité combinée atteint près de 1 030 000 mètres cubes par jour pour la ville (soit théoriquement plus de 1 000 litres par habitant, ce qui est plus du double de ce que reçoivent les Romains d'aujourd'hui). Des statistiques détaillées de chaque aqueduc de la ville sont notées autour de 97 par Sextus Julius Frontinus dans son traité Des aqueducs de la ville de Rome (De aquæductibus urbis Romæ), conservateur des aqueducs de Rome pendant le règne de Nerva.

Les principales informations que nous avons recueillies sur les aqueducs de Rome viennent de ses écrits sur le sujet, ce qui explique le manque de détails sur les deux derniers aqueducs, qui lui sont postérieurs. Les onze aqueducs[modifier | modifier le code]